Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov
Pochette Summerland Pochette Fearmonger
Découverte
Pochette Discography

logo No Cure

Biographie

No Cure

Le groupe débute en mars 1996 par des reprises puis des compos sous le nom d'Acid. En 1997, le trio change de nom pour No Cure et enregistre sa première démo 11 titres Acid. Fin 1998, la seconde démo Drug, sex, and rock 'n' roll voit le jour. A partir de là le groupe commence à se faire remarquer, notamment en participant à la compil' Rock en Saone 2 aux côtés d'Uncommonmenfrommars, No Way Out ... et en jouant au festival qui porte le même nom devant plus de 3000 personnes, toujours avec les Uncommonmenfrommars. Le bassiste Flo est remplacé par Dam's en février 2000 peu après l'enregistrement de leur troisième démo Brian qui sortira presque un an plus tard. La nouvelle démo 6 titres (toujours auto-produite) a était enregistrée en juillet 2001 et depuis No Cure enchaîne les concerts lors de festivals (Music-Session, Supermen Of Emo, Metal Corrozion...)

Chronique

11.5 / 20
0 commentaire

Démo 6 titres ( 2001 )

No Cure joue un punk rock mélodique teinté de pop punk non sans rappeler celui pratiqué par MxPx, Limp ou encore Green Day. Dès "Here we go", on se rend compte que la voix d'Elvis est en beaucoup de points comparable à celle de Billy Joe, avec ce chant nasillard enrhumé. En ce qui concerne les instruments, bien que les riffs s'apparentent également pas mal à ceux de GD, No Cure se rapproche davantage des autres groupes cités plus haut... les refrains sont repris bons nombres de fois mais la bonne humeur et l'entrain qu'ils dégagent suffisent souvent à faire oublier cette répétition. D'autre part, le trio insère quelques éléments qui donnent un peu de volume (chœurs, petits ponts à la guitare, changements de tempo à la batterie accompagnés de breaks...), ce qui n'est pas toujours chose aisée quand la rapidité est accrue comme sur cette démo... Les riffs restent néanmoins assez conventionnels et même si ce groupe a l'énergie des combos américains qui font des choses stupides et parlent de choses stupides, une diversité et une originalité plus marquées serait tout de même appréciables.

Bref, avec un effort de ce côté-là et une production moins amateur, le trio pourra peut être espérer rejoindre leurs collègues d'Uncommonmenfrommars. Le dernier titre de cette démo, "On my bike", fait d'ailleurs largement penser à la musique de ces derniers...

A écouter : Not hairy ; Porn star