Albums du moment
Pochette Glow
Pochette Quelle
Pochette The Raging Wrath Of The Easter Bunny Demo Pochette Maudits
Chroniques
Pochette Siste Lys
Pochette Mathreyata
Pochette 2020 Pochette This Place Sucks Ass
Découverte
Pochette Moozoonsii

logo Netra

Biographie

Netra

Netra est le projet de Steven Le Moan (Stangala) formé en 2003 à Quimper en Bretagne où le musicien met en exergue la grisaille et la froideur de cette ville. Deux démos sortent en 2005 et 2006, avant que le label Hypnotic Dirge Records ne sorte le premier album, Mélancolie Urbaine, fin décembre 2010. Netra revient en 2012 avec un second album, Sørbyen, enregistré en Norvège où le Black Metal dépressif des débuts côtoie désormais des influences Trip-Hop et Jazz.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (14/20).
logo amazon

Sørbyen ( 2012 )

Mélancolie Urbaine était déjà une sacrée immersion dans un univers bien singulier, sombre, désabusé, servi par une musique violente, torve et assassine, dessinée sous les traits de la douceur musicale, à l'instar de groupes qui nous sons chers comme A Backward Glance On A Travel Road : la lourdeur des projets plus connus des musiciens (Hypno5e pour BGOATRStangala pour ce qui est de Steven alias Netra en l'espèce) voyant une expression plus intimiste et contenue leur emboîter le pas, le temps d'un voyage vers des contrées davantage épurées, du moins, jusqu'à ce qu'on commence à percer la membrane.

Ceci étant, Sørbyen se démarque de son aîné à de nombreux égards : ce nouvel album lorgnant davantage vers des univers comme la trip hop, tout en conservant la froideur et le spleen qui imprégnaient si fortement son prédécesseur. Plus mélodique, plus « rock », plus chanté, le visage semble avoir changé mais l'état d'esprit reste le même : Netra a bel et bien vécu une période de mutation, mais conserve sa matrice et s'il pourra surprendre, il ne déroutera pas. Si les ballades nocturnes et pluvieuses au milieu des décors urbains ont cédé aux paysages enneigés et à des morceaux plus accrocheurs, l'essence et l'atmosphère si particulière à Netra elle, reste intacte.

Joy Division s'est perdu en Norvège, y a partagé quelques instants en compagnie de Burzum, rejoint le temps d'une répète par Manes qui aura soudé l'union entre deux conversations sur Stanley Kubrick, un anonyme aura profité de cette rencontre pour raconter cette histoire, qu'il aura au préalable intitulé Sørbyen.

L'album s'écoute en intégralité sur bandcamp.