logo Necrophobic

Biographie

Necrophobic

Necrophobic est un groupe de Death Metal suédois formé en 1989 s’orientant au fil de sa carrière vers des sonorités proche du Dark Metal aussi appelé « Blackened Death Metal ». C’est dans la région de Stockholm que l’aventure débute lorsque Joakim Sterner (batterie) rencontre David Parland (guitare), les deux jeunes hommes sont très influencés par Slayer, notamment l’album Reign in Blood d’où ils tirent le nom de la formation. Le line-up de Necrophobic est assez instable lors de ses débuts, plusieurs musiciens se succèdent aux postes de bassiste et au chant, cela n’empêche pas cependant les Suédois d’enregistrer 3 démos entre 1990 et 1991 (Slow Asphyxiation, Retaliation, Unholy Prophecies). En 1993 les choses commencent à se stabiliser et les Scandinaves enregistrent leur premier album, The Nocturnal Silence, qui reçoit beaucoup de critiques positives dans le milieu Underground, mais c’est avec le deuxième opus que le groupe se fait connaitre, Darkside sort en 1997, le Death de Necrophobic se démarque et prend une identité plus Dark Metal, Jon Nödtveidt le célèbre leader de Dissection fait une apparition sur le titre Nailing The Holy One

Après ce succès la carrière de Necrophobic est lancée mais ils auront du mal à atteindre le niveau de Darkside, très actif, sortiront en 1999 The Third Antichrist, en 2002 Bloodhymns, en 2006 Hrimthursum, en 2009 Death to All et enfin en 2013 Womb of Lilithu. Le seul membre qui participera à toutes les réalisations est le batteur, Joakim Sterner, le reste du line-up lui sera soumis à bien des changements. Necrophobic reste néanmoins une valeur sure dans son genre. 

Les thèmes abordés sont essentiellement occultes avec des textes orientés sur la mort, le satanisme, les ténèbres ainsi que l’anti-christianisme.