Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses
Pochette Defeater Pochette Compromissions

logo Neal Morse

Biographie

Neal Morse

Neal Morse est né en 1960 en Californie. Il commence l’apprentissage du piano dès ses cinq ans et de la guitare à partir de ses neuf ans. En 1992, il fonde le groupe Spock’s Beard avec son frère Alan, dans lequel Neal s’occupe des claviers et du chant. La formation sortira pas moins de six albums en moins de dix ans, sous la houlette du prolifique frontman. Spock’s Beard devient ainsi l’un des groupes de Rock Prog les plus importants de la fin des années 90 / début des années de 2000.

 

A l’aube du nouveau millénaire, Neal Morse commence à créer de la musique avec d’autres formations, une manie qui ne le quittera plus. Son premier album solo (dans lequel il chante et joue de tous les instruments sauf de la batterie), éponyme, sort en 1999. En parallèle, il créé Transatlantic avec Mike Portnoy (connu à l’époque pour être le batteur de Dream Theater), Roine Stolt (le guitariste de The Flower Kings), et Pete Trewavas (basse, Marillion). Le supergroupe officie toujours dans le Rock très progressif, et ne compose presque que des pavés de plus d’un quart d’heure. Transatlantic sort SMPT:e et Bridge Across Forever coup sur coup en 2000 et 2001, chacun accompagné d’un album live (Live In America en 2001 et Live In Europe en 2003).

 

En 2002, juste au moment de la sortie de Snow (le premier double-album de Spock’s Beard), Neal annonce être devenu un chrétien « born again » et décide de quitter ses deux formations pour se consacrer à une carrière solo de Rock Chrétien. Si Spock’s Beard continuera sans lui (sans tourner pour défendre Snow, néanmoins), c’est la fin de Transatlantic.

 

Neal Morse va alors multiplier les sorties, les tournées, et les groupes ; à un point qu’il est difficile d’avoir des repères dans sa discographie. Il sort huit albums de Rock Prog sous son nom entre 2002 et 2012, et revient en 2018 avec Life&Times. Si Neal Morse gère l’écriture, le chant, le clavier, et les guitares sur ces albums, il est épaulé par Randy George (Ajalon) à la basse et par Mike Portnoy à la batterie. Les trois musiciens sortiront aussi deux albums de reprises sous le nom de Morse Portnoy George (Cover To Cover en 2006 et Cover 2 Cover en 2012).

En même temps, entre 2005 et 2016, Neal Morse publie dix « worship albums », toujours avec des paroles tournées vers la religion mais en exploitant une dimension moins progressive et plus Folk. Il est souvent seul sur ces albums, sur lesquels figurent des titres simples, bien moins progressifs et généralement acoustiques.

Neal Morse et Mike Portnoy créent Yellow Matter Custard, un groupe de tribute aux Beatles, en s’entourant de Paul Gilbert (Racer X, Mr. Big) à la guitare et de Matt Bissonette à la basse. Ils ne sortiront pas d’album studio, mais deux doubles-albums live existent (2003 et 2011).

A force de travailler ensemble, Portnoy et Morse décident de reformer Transatlantic en 2009, après une intervention du célèbre batteur et de Roine Stolt lors d’un concert de Neal Morse en 2008 pour jouer quelques morceaux de TransatlanticThe Whirlwind sort en 2009, puis Kaleidoscope en 2014.

En 2012 c’est Flying Colors qui voit le jour, un projet réunissant (en plus de Neal Morse) l’irréductible Mike Portnoy, Dave LaRue (Dixie Dregs) à la basse, le chanteur Casy McPherson (du groupe d’Indie Rock Alpha Rev), et Steve Morse (Deep Purple) à la six-cordes. Après un éponyme en 2012, Second Nature est publié deux ans plus tard.

En 2013, il participe à l’écriture de deux pistes de Brief Nocturnes And Dreamless Sleep de Spock’s Beard.

Enfin, Neal Morse annonce la création de The Neal Morse Band, composé des fidèles Randy George et Mike Portnoy (quelle surprise), mais aussi de Eric Gilette (guitare et chant principal) et Bill Hubauer (claviers). Neal Morse s’occupe des chœurs, et tantôt de la seconde guitare, tantôt du second synthétiseur. The Grand Experiment voit le jour en 2015 et The Similitude Of A Dream l’année suivante.

 

En parallèle, rien que sur les années 2010, Neal Morse a sorti quatre albums live sous son seul nom, deux avec The Neal Morse Band, trois avec Transatlantic (en plus des deux premiers, avant le hiatus du groupe), et deux avec Flying Colors. Les chansons écrites par Neal Morse sont souvent épiques, très longues, et par conséquent ses concerts durent jusqu’à trois heures. Tous les albums live mentionnés sont au moins des doubles-albums, et beaucoup sont des triples-albums.