logo Nausea

Biographie

Nausea

Amy - chant
Al - chant (1989-1992)
Neil - chant (1985-1988)
Victor - guitare
John - basse
Pablo - batterie (1985-1987)
Jimmy - batterie (1987-1988)
Roy - batterie (1989-1992)

Habitué des squats new yorkais, fan de Discharge, Black Sabbath, Crass et de The Amebix, John John Jesse fait la connaissance de Brian Patton au milieu des années 80. Caressant le doux rêve de monter un groupe de musique, le duo se met en quête de personnes partageant leur passion. Alors qu'ils sont en train de deviser gaiement sur un banc, à boire des bières et à tuer le temps, Jesse et Patton font la connaissance de Neil, keupon anglais récemment exilé aux States. S'ensuit une conversation à bâtons rompus sur la politique, la musique. Neil adhère très rapidement au projet et intègre le groupe en qualité de chanteur. Dès lors tout s'enchaîne. Nausea fait appel à Victor, ami et ancien guitariste de Reagan Youth, Sacrilege (US) et Hellbent, également connu sous le sobriquet de Vic Venom en raison du pentagramme peint sur le dos de son perf, ainsi qu'une chanteuse, Amy.
Patton parti juste avant l'arrivée de cette dernière, c'est accompagné d'un nouveau batteur, Pablo Jacobson, que Nausea effectue ses premiers concerts à l'East Village et autour de New York, partageant l'affiche avec des formations confirmés de la scène locale, telles que Agnostic Front, Bad Brains, Prong, Ludichrist, ou Leeway
En 1987, les new yorkais connaissent un nouveau changement de batteur, en la personne de Jimmy Williams (futur Maximum Penalty), qui ne reste qu'un an. L'année suivante, Williams et Neil font leurs valises, respectivement remplacés par Roy Mayorga et Al, ancien chanteur de Misery, groupe de Minneapolis avec qui Nausea s'était lié d'amitié au hasard des tournées.
La rencontre avec Dan Siskind, fondateur du label et fanzine Profane Existence, permet à Nausea d'enregistrer son premier album, Extinction, en 1990, qui reste l'une des meilleures ventes du label jusqu'à aujourd'hui. S'ensuit alors une tournée en Europe qui s'avère être un succès.
Entre 1990 et 1991, Nausea entre en studio pour l'enregistrement de Cybergod chez Allied Records. De nombreux extraits de cet ep atterrissent sur des compils telles que Maximum Rock n' Roll, Allied ou Vermiform. Le groupe enchaîne par une tournée West Coast aux côtés de Glycine Max, mais croise également Neurosis ou Final Conflict et repart en Europe pour une série de concerts épiques avec Antisect, Oï Polloï ou Extreme Noise Terror. Au retour, Nausea enregistre un nouveau 7 pouces, Lie Cycle chez Graven Image Records mais jette l'éponge peu après.