Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

logo Native Nod

Biographie

Native Nod

Chris Leo (Chant)
Danny Leo (Batterie)
Dave Lerner (Basse)
Justin Simon (Guitare)


Influencé par Fugazi et Rites Of Spring, Native Nod voit le jour au début des années 90 dans la région de New York et marque la scène emo hardcore par un jeu ambivalent, entre mélodies percées de spoken words et parties plus énergiques.
Leur répertoire se limite à 9 titres, d'abord paru sur 3 7" et sur la compilation Fear of Smell parue sur Vermiform. En 1996, Gern Blandsten Records rassemble le tout sur un unique disque nommé Today Puberty, Tomorrow The World.
Quelques temps après leur séparation, Chris Leo forme The Van Pelt puis rejoint The Lapse. Il chante aujourd'hui dans Vague Angels. Dave Lerner ira rejoindre Ted Leo And The Pharmacists puis Spectacular Birds (Ted Leo étant le frère de Chris et Danny). Danny Leo formera The Holy Childhood puis rejoindra Dutchess puis The Gang. Après un séjour au Japon durant lequel il joue dans We Acediasts, Justin Simon revient à New York et s'occupe entre son label, Mesh-Key Records (We Acediasts, Chie Mujai, Nagisa Yoko, Yura Yura Teikoku), et son poste de guitariste chez Invisible Conga People.

Chronique

15 / 20
3 commentaires (16/20).

Today Puberty Tomorrow the World ( 1996 )

Ces 4 gamins du New Jersey avaient 16 ans lorsqu'ils ont enregistré Bread, leur 7" sur Gern Blandsten Records, et donc pas beaucoup plus pour les autres morceaux. Techniquement parlant, on est donc relativement loin des groupes de chez Dischord, dont l'influence sur Native Nod est tout de même largement palpable, Fugazi et Rites Of Spring en tête. Sur ces 9 titres reprenant l'intégralité de leur maigre discographie, rien n'est camouflé, ni maquillé. C'est du live, de l'authentique, du capté en plein vol et exposé juste là, devant ta pauvre gueule. Il y a des pains - comme chez Nation Of Ulysses - et surtout ce chant, qui n'a rien à perdre, et qui tente de s'infiltrer partout, comme un maigre filet d’eau sur une terre craquelée par la chaleur désertique. Il y va comme il peut. Avec les moyens du bord et 3 autres types qui lui donnent du cœur à l’ouvrage. Chris Leo expose son désarroi en spoken words récités et haletés avec une vraie conviction, crache un mal-être juvénile d'un ton abrasif, puis ponctuellement, s'essaye à véritablement chanter comme sur "Tangled", long morceau touchant et fébrile. Ce triptyque vocal aventureux, parfois maladroit mais sincère, est à l'image de l'ensemble du disque. Et c'est bien pour cette raison que Native Nod est encore dans les esprits après tout ce temps et ces wagons de groupes pseudo-emo vomitifs. Chaque morceau est un manifeste transpercé de mélodies simples, inspirées, et surtout renouvelées en permanence ("Lower GI Bleed", "Bread"), mais aussi le terrain d'expérimentations comme sur le très marquant "Mr President", titre déglingué au trombone enroué, qui marque, au-delà de l'expression des ressentis personnels, les problèmes sociaux plus larges que Native Nod dénonce en filigrane. Nanti d'une production faiblarde et donc d'un son daté au possible, Today Puberty Tomorrow The World n'en reste pas moins un héritage intense qui va bien au-delà des considérations purement techniques.

C'est ça Native Nod, la pure expression du malaise adolescent, difficilement définissable et donc régurgité dans l'urgence avec les moyens de l'instant T. En 1993, à Bloomfield, il y avait quelques instruments maniés du bout des doigts et un gamin qui voulait juste crier par dessus. Aurait-il cru une seule seconde qu'une kyrielle d'autres minots allaient vouloir faire comme lui ?

1. Bread ; 2. High Tide in Alaska ; 3. Back to Mimsey ; 4. Answers ; 5. Crossings ; 6. Tangled ; 7. Mr. President ; 8. Lower G.I. Bleed ; 9. Runner

A écouter : Mr President - Bread - Lower GI Bleed