logo Narco Terror

Biographie

Narco Terror

Fondé par Antoine et Nicolas Puaux en 2011, d’une formule allégée de Narrow TerenceNarco Terror est un duo rock à la dimension viscérale, possédant un son métallisant, bluesy, parfois stoner, très souvent noisy, où folles idées et approches rytmiques les plus cinglantes se côtoient. Les frères ont composé leurs titres de façon plus ou moins improvisée, sans s'attacher au songwriting qui régnait jusque là dans leur projet initial. C'est ainsi que Narco Terror s'est émancipé, avec son propre répertoire, permettant d'exposer au grand jour son attachement à des riffs massifs et organiques, éléments fondamentaux et constitutifs du côté mauvais garçon de son grand frère Narrow Terence, et offrant une sorte d’exutoire indispensable au groupe.

Au-delà de la technique, ce qui importe est de mêler des humeurs variées au sein d'un même titre. L'écriture, quant à elle, est classiquement noise, et rend hommage aux groupes qui ont bercé le duo dans les années 90, tels June of 44Jesus Lizzard, Nirvana ou encore The Melvins, sans oublier Bästard, dont ils reprennent le titre "Travelgum" sur leur premier maxi.

Sur scène, parés de leurs leggings léopard, slips et maquillage dégoulinant, nos deux anti-heros, tout droit sortis d’un Comics ou d’une série Z, nous livrent la bonne parole trashy musicale à coup de hurlements, de batterie martiale et de riffs gavés aux lipides... L’ambiance est délirante, sauvage, enrobée d’un second degré endiablé, et vous fera rentrer chez vous avec un torticoli carabiné.

Leur premier maxi sort chez Sounds Like Yeah le 16 février 2015. 

Chronique

s/t ( 2015 )

Duo trashy noise foncièrement rock'n'roll, décalé et outrageusement endiablé, Narco Terror nous propose un premier maxi ma foi très engageant. Six titres de rock'n'noise (dont une reprise de Bästard - Travelgum), taillés pour la scène, bourrés de belles intentions, de riffs cradingues et d'invitations à bouger ton corps sur du débilo-core de premier choix.
Voilà pour le résumé ou le raccourci, à défaut d'avoir tout compris, de ce premier effort du duo parisien. Oui, car on peut très bien mixer noise, rock'n'roll et rock burné et néanmoins mettre un point d'honneur à développer un angle d'approche créatif et pas forcément évident à cerner. Tant mieux, cela n'est pas pour déplaire l'amateur de gros son, loin de là. 

Comprenons nous, plus Narco Terror développe son rock sous acide, plus on revient avec plaisir sur ses riffs bluesy / cradingues, plus longtemps on reste au beau milieu de cet univers musical un poil glauque, un poil décalé, un poil poilu, et plus on prend son pied, en réalisant que certes, tout cela est très frais et très spontané, méchamment catchy dans l'ensemble, mais au final et avec du recul, pas si basique qu'il n'y paraît. Le songwriting, même si le duo semble vouloir s'en détacher le plus possible, est présent, et très bien agencé, parfois complexe (Scagnetti - Fuck You), rarement anodin, si bien que l'ensemble des titres proposés possède sa propre atmosphère, ses sonorités particulières, ses quelques samples bien distillés, tout cela participant avec brio au rugissement global que les deux frères expriment. Avec une capacité à faire groover tout et n'importe quoi, du vélo elliptique à la râpe à fromage estonienne, Narco Terror, entité pourtant bicéphale, réussit à faire sonner son EP de façon assez incroyable. Au premier abord simples, des titres comme The Most Splendid Failure ou Scagnetti - Fuck You débordent de surprises, de twists musicaux en tous genres et laissent à penser que le groupe doit prendre tout son sens et sa fureur en live.

Niveau influences, histoire de mieux cerner, on peut y voir un nombre hallucinant de grands frères plus ou moins éloignés. S'il on devait situer Narco Terror avec précision, on pourrait calculer un barycentre homogéne entre The Melvins, Marilyn Manson, Queens of the Stone Age, Jesus Lizard, The White Stripes, June of 44 ou encore Sonic Youth, mais je vous épargne ce calcul démentiel, l'important c'est de retenir que oui, nos deux protagonistes ont été nourris au noise, au rock, mais pas que, oui ce premier maxi est suffisamment riche, et oui niveau agglomération d'influences l'habitué du bouillon noisy fertile ne sera pas en reste, puisqu'au final le groupe dégage quelque chose de complètement jouissif et suffisamment charismatique pour se suffire à lui même.

Pour un premier maxi, on peut affirmer sans problème que les deux frères ont fourni un énorme travail de composition, le rendu est plus que bon, les intentions, la créativité et l'originalité sont au rendez vous, et il faudra surveiller de très près ce duo, qui est définitivement une très belle découverte... enfin la Beauté n'a rien à voir là dedans, mais vous vous en rendrez vite compte ! Rock'n'roll baby !

L'EP est en écoute intégrale par ici.

A écouter : Oui.
Narco Terror

Style : Noise Rock
Tags : - -
Origine : France
Facebook :
Soundcloud :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :