Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Final Transmission
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub Pochette Masses

logo Näo

Biographie

Näo

Näo est un groupe franc-comtois composé de Pierre André, Thibaut (Batterie), Jordan (Guitare) et Matthieu (Vjing). Depuis leur premier album éponyme en 2011 signé chez Ant-Zen, le groupe connait une belle ascension qui l'amène à tourner partout en France et en Allemagne. Ils jouent un electro-rock instrumental dans la lignée de groupes qu'ils citent eux-même comme influences tels que Nine Inch Nails, 65daysofstaticAmon TobinClark ou Dj Krush. Egalement signé chez Jarring Effects, Näo sort un nouvel album début 2014.

Chronique

15.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

III ( 2014 )

Näo est de retour en 2014, trois ans après leur excellent premier album éponyme. Membre à part entière du fleuron des formations électro-rock françaises, Näo arpente cette fois des territoires plus sombres, sans pour autant dénigrer leur sens féroce de la mélodie et de l'efficacité qui a fait le succès de leur album éponyme.

III érige Näo sous un nouveau jour. La première écoute de l'album interpelle : une authentique sous couche de noirceur terrasse et fascine. Le groupe intègre de nouveaux éléments mais surtout semble vouloir donner davantage de maturité à ses compositions. Cela s'explique sans doute par le processus de composition : Alors que le premier album est sorti du seul imaginaire de Pierre André Ternin et ce après de multiples concerts, le nouvel opus a été couvé et choyé par les trois membres avant d'essuyer les plâtres de la scène. Différence implacable à la production, plus vivante et organique que sur l'album éponyme. 

Les nouveautés, même si subtiles, laissent entrevoir des compositions plus léchées. Alors que l'album éponyme dénotait par sa rudesse et son immédiateté, le nouvel opus englobe davantage son propos pour mieux nous assaillir d'envolées jouissives. Le travail de liaison entre les morceaux est particulièrement bien vu et apporte un aspect globalisant de bon aloi. La présence d'une intro ainsi que d'une outro vient confirmer l'idée qu'un recul certain sur le processus de création a été opéré. 
Rayon trouvailles, impossible de passer à côté de Kitab, qui laisse entrevoir au gré de notes de guitare et d'un tempo oriental, une introduction aux sonorités arabisantes brillamment exécutée : le rythme se façonne, la tension monte, avant d'évoluer vers une montée en puissance salvatrice que le trio affectionne et maîtrise parfaitement. 
La présence de cordes sur Transfiguration ou encore le ralentissement global du tempo sont d'autres éléments qui témoignent de l'évolution du groupe vers de nouvelles contrées. 
Ne nous méprenons pas pour autant : même si Näo s'imprègne ici d'une dramaturgie qui ne leur était pas coutumière, l'efficacité biberonnée à la bière et au Broken de Nine Inch Nails est toujours au rendez-vous. Que dire des trois minutes endiablées de UFO, de la puissance de The Dirt, de la fin de The Dart ou encore de la rage en filigrane parcourant Out of the Sky

La musique de Näo est ainsi hautement contemplative. Rappelant tour à tour les décors d'un monde décrépit, bariolé de câbles empêtrés tel que nous le donne à voir les sous terrains du Matrix des Frères Wachowski ou encore les rues ténébreuses et nauséabondes du Blade Runner de Ridley Scott, ce nouvel opus se meut en vecteur d'un imaginaire où science-fiction défit du regard la véracité de l'être. Se prêtant à merveille aux pérégrinations dans les transports en commun, cet album vous accompagnera dans vos rêveries solitaires, tantôt songeur, tantôt rageur mais toujours emprunt d'une puissance revigorante. 

Moins immédiat mais tout aussi incisif, Näo évolue, se tourmente, et nous prend dans un sillon graisseux où l'efficacité enrobée de ses compositions fait mouche. Ce troisième opus fourmille d'innombrables détails qui feront chavirer le cœur des amateurs d'un rock incisif qui met en exergue l'alchimie capricieuse entre l'Homme et la machine. L'évolution de Näo est décidément un régal à suivre et laisse entrevoir un avenir des plus radieux. 

A écouter : The Dirt, Kitab, The Dart, Out of the Sky