Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Découverte
Pochette What's Hidden Devours

Titre : M Année : 2015

Tracklist
01. Skøgen Skulle Dø
02. Hævnen
03. Onde Børn
04. Vølvens Spådom
05. Jeg er Guden, I er Tjenerne
06. Nordlys
07. Mordet
08. Byssan Lull
09. Dybt i Skoven
10. Skadi
11. Norn
Acheter : logo amazon
Label : Relapse Records
Collection : 5 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 13.56/20 (9 avis dont 3 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé M aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Sugarbread 10 / 20 Le 28/02/2016 à 08H22

Avec un peu de recul sur l'objet, je n'en garde pas grand chose au final. Sans être intrinsèquement mauvaise la musique de Myrkur n'a aucune consistence ni homogénéité. Un ou deux morceaux qui sortent du lot et s'écoutent sans rechigner, pour le reste c'est très faible et bordélique à mon sens.

GBG 18 / 20 Le 09/09/2015 à 12H38

Bon sang, quelle immense claque ! Pour ce premier album, Myrkur réussit l'exploit d'allier le black à toute une essence gothique, particulièrement affiliée aux années 80 (dream pop, indus, shoegaze), en développant un style propre et en évitant soigneusement la caricature.
La richesse et la finesse des ambiances devraient parler d'elles-mêmes mais, nouvelle venue oblige, prêtons-nous au jeu un peu idiot des comparaisons et des influences hypothétiques : ce M passe du black plus traditionnel, finalement minoritaire, à des ambiances à la Coil, Ulver (Bergtatt en tête), Lush, MBV ou bien sûr Cocteau Twins. Tout peut se mélanger d'un coup ("Hævnen") ou alterner selon les pistes ("Dybt i Skoven"), ce qui se ressent également dans le chant, peu prévisible.
Petit plus pour les morceaux très courts au piano, lesquels accentuent le sens du contraste et une beauté souvent hivernale, onirique. Myrkur joue sur deux tableaux sans se nourrir des clichés de certaines scènes extrêmes, ce qui rebutera à coup sûr les gros bras qui ne jurent que par des codes convenus.

Quelques défauts et maladresses sont présents, notamment au niveau de la qualité aléatoire du mixage et de certains riffs parfois attendus ; m'enfin, qu'importe.

Il y a fort à parier que Myrkur va ouvrir un nouveau champ et profondément marquer (et diviser, forcément) le paysage. J'y crois, je savoure et lui dis merci.

Pentacle 11 / 20 Le 09/09/2015 à 11H50

J'apprécie la démarche, cette idée d'un Black Metal autre, que la musicienne s'affranchisse des limites dictées par quelques élites du bon goût, mais je retrouve aussi les mêmes faiblesses présentes sur l'ep, à savoir une écriture vraiment faiblarde. En terme de riffs, de jonction entre chaque partie, de mélange pas forcément bien heureux (les parties au piano et les passages purement old school) ou tu te demandes quel est le rapport et où elle veut en venir. Tout cela font qu'à mon sens, cela ne colle pas que l'album échoue même dans la cohésion de son ambiance. Un beau gâchis.