Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den Pochette Broken Play

logo Mustard Plug

Biographie

Mustard Plug

Jim Hofer : trombone
Brandon Jenison : trompette / choeurs
Rick Johnson : basse
Nate Cohn : batterie
Colin Clive : guitare / chant
Dave Kirchgessner : chant

De Grand Rapids (Michigan, USA), Mustard Plug débute en 1991 sous l'impulsion de Colin et Dave, au cours de la troisième vague ska. Très vite, ils signent chez Hopeless Records qui distribue leur réalisation initiale: Skapocalypse Now. L'année suivante, Big Daddy Multitude pour le légendaire label Moon Ska leur vaudra leur premier succès, tout relatif, et les installera comme un des groupes phare du mouvement ska punk en pleine renaissance. S'en suivent 4 années de tournées aux Etats Unis et bon nombre de remplacements / changements de line-up.
En '97, Evildoers Beware! s'écoule à 70 000 exemplaires et assied leur succès. Il est souvent considéré comme l'une des 2 pièces maitresses du combo, au même titre que Pray For Mojo sorti 2 ans plus tard, et enregistré par la paire magique Bill Stevenson et Stephen Egerton. Entre les deux, ils participent au Ska Against Racism Tour aux côtés des Toasters et de Less Than Jake, puis embarquent pour une tournée japonaise.
Alors que la troisième vague ska prend fin, ils sortent Yellow #5, toujours chez Hopeless. Le succès est désormais plus mitigé. Avec ce cinquième opus, ils franchissent néanmoins la barre des 200 000 albums écoulés sur l'ensemble de leur carrière. Pour marquer le coup, et puisqu'aucun nouvel album ne se profile à l'horizon, le best of Masterpieces: 1991 - 2002 est édité en 2005, annonçant encore plus de changements de line-up.
Depuis 2004, Kirchgessner organise le fameux Ska Is Dead Tour, un festival itinérent rassemblant les plus grosses pointures du ska punk de ces dernières années (Catch 22, Big D & the Kids Table, Planet Smashers sont présents sur la première édition...)

2007 le groupe revient sur le devant de la scène avec un nouvel album. In Black & White signe le retour de Mustard Plug dans le gratin du ska-punk mondial. 

In Black & White ( 2007 )

A l'instar des groupes punk-rock mélo qui vous emmènent sur les plages californiennes en un clin d'oeil, cette nouvelle production de Mustard Plug vous ramène 10 ans en arrière, quand No Doubt, Reel Big Fish et Smash Mouth étaient diffusés sur MTV et que la fièvre du ska se répandait au-delà des frontières et des océans.

Cinq longues années depuis le dernier album studio, une attente vite oubliée à l'écoute de ce In Black & White qui s'avère être un réel plaisir pour tout fan du groupe et de la 3ème vague ska en général. Alors que les jeunes groupes passent par des phases de confirmation ou de maturité, Mustard Plug vient d'atteindre celle de la maîtrise, le groupe connaît son sujet sur le bout des doigts (et des lèvres) et nous offre un cours complet, en 13 leçons.

Que ce soit au niveau des refrains (“Life Is Too Short?, “Coasetic?, “On And On?), des rythmiques typiques ska-punk (“Over the Edge?, “Hit Me! Hit Me!?) ou des cuivres (“Puddle of Blood?, "Tell Me"), les Américains nous montrent tout leur savoir-faire en mélangeant habilement parties dansantes ou plus directes. La voix légèrement rocailleuse de Dave Kirchgessner est parfaitement adaptée au son du groupe et la production signée Stevenson ne laisse aucun élément en retrait, chaque instrument est à sa place et l'homogénéité globale de l'album permet de l'apprécier du début à la fin, sans baisse de régime.

Les plus exigeants reprocheront au groupe de rester dans un schéma trop classique (notamment au niveau des cuivres) mais pour ceux qui ont gardé un pied dans les 90's et pour qui efficacité n'est pas synonyme d'ennui, cet album remet sans aucun doute Mustard Plug dans le peloton de tête du ska-punk contemporain.

Ska is (not completely) dead.

A écouter sur Myspace : Who Benefits, Hit me! Hit Me!

A écouter : Life Is Too Short, Coasetic, On And On
13.5 / 20
1 commentaire (17/20).
logo amazon

Masterpieces 1991-2002 ( 2005 )

Décalé dans le temps, ce best of a des allures de témoignage en faveur de la troisième vague ska des années 90. Il constitue un double rappel, d'abord de ce qu'était le ska à l'époque, et ensuite de sa "survie", même aujourd'hui (l'ironique Ska is Dead Tour en est la preuve).

La répartition homogène des titres (avec une petite préférence pour les 2 albums phare Evildoers Beware! et Pray For Mojo) permet de suivre l'évolution du combo sur une décennie, pour peu qu'on remette les titres dans leur ordre chronologique. Des débuts très basiques, imparfaits et old school avec "Brain on Ska" ou "Skank By Numbers" en avançant vers de morceaux plus aboutis ("Go" "You"), puis encore plus punk rock et matures sur Pray For Mojo ("Someday, Right Now", "We're Gunna Take on the World") pour finir sur le toujours plus punk rock et mélodique Yellow #5 ("Just A Minute", "In Your Face") qui avançait une section cuivres réduite mais toujours bien présente.
Leur ska souvent impregné de punk rock (de plus en plus au fil des années) est tantôt efficace, tantôt légèrement plus rébarbatif sur la durée. Le flow caractéristique de Kirchgessner couplé au chant plus direct de Clive présente néanmoins un intérêt non substantiel, les deux sachant manier leur organe de façon agréable et complémentaire. Les cuivres très présents ont eux aussi fait une partie de la réputation de Mustard Plug, et ce n'est pas usurpé puisque leurs qualités contribuent grandement à l'entrain particulier de l'ensemble.

Avec 19 titres, Masterpieces est un assemblage sympathique bien que parfois inégal et qui n'apporte malheureusement rien de nouveau à l'oeuvre émérite du groupe, si ce n'est la remasterisation intégrale mais sommaire par Bill Stevenson. La partie vidéo du disque est extrêmement dépouillée, et les 2 clips pour "You" et "Everything Girl" ne sont visibles qu'avec Quick Time... Un achat peut être dispensable pour les fans du combo donc (si ce n'est pour les quelques explications de chansons de Dave et Colin et les écrits élogieux mais convenus et similaires de Bucket, Mike Park et Dan MU330), les non initiés pouvant toujours se pencher attentivement sur l'intégralité des 2-3 derniers albums.

Télécharger un mix de l'album, "Someday, Right Now", "Lolita", "Go" et des extraits ici.

A écouter : "In Your Face" ; "Box" ; "Someday, Right Now" ; "Lolita" ; "Just a Minute" ; We're Gunna Take On the World"