Titre : The Resistance Année : 2009
Acheter : logo amazon
Collection : 46 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 10.76/20 (52 avis dont 46 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Resistance aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

DARWINWILD 20 / 20 Le 03/09/2018 à 00H16

Là avec cet album on rentre dans ce qui est pour moi le cercle très fermé des meilleurs albums de rock de tout les temps (top 10).
Il dépasse de très peu "origin of symmetry" et reste pour moi l'une des plus grandes claques sonores reçues par Muse et dans le rock.

voici mon classement des titres de l'album:
chefs-d'oeuvre:
united states of eurasia
exogenesis: symphony part 3 [redemption]
guiding light
très bon:
uprising
resistance
MK Ultra
i belong to you
exogenesis: symphony part 1 [overture]
bon:
unnatural selection
exogenesis: symphony part 2 [cross-pollination]
passable:
unidsclosed desires
médiocre:
-

Cyprien 15 / 20 Le 04/11/2016 à 23H36

The Resistance est un des albums qui a énormément tourné chez moi quand j'étais en primaire mais à mon souvenir il était quand même un peu mieux... Bref après plusieurs écoutes les 3 premiers titres sont des tueries mais vraiment ! Puis MK Ultra est pas mal aussi et I Belong to You excellent mais après... les autres morceaux on dirait qu'ils ont voulu faire un opéra rock mi queen mi U2 m'enfin c'est bizarre, ça ne rend pas super et c'est mou et chiant à écouter. Néanmoins ils ont tenté autre chose, mais c'est clairement pas réussis.

L'album reste acceptable d'après moi.

Pingou666 2 / 20 Le 05/08/2016 à 19H55

La fin de Muse. De la pop de supermarché. Uprising est le titre le plus rock de cet album c'est dire...

crowysterik 13 / 20 Le 03/08/2015 à 13H55

Un album vraiment assez déséquilibré. Les commentaires précédents représentent bien mon opinion. Des morceaux qui valent le détour (Uprising, Resistance, Mk Ultra) et d'autres qui déçoivent beaucoup comme les trois derniers :

Exogenesis: Symphony Part 2 (Cross-Pollination)
Exogenesis: Symphony Part 1 (Overture)
Exogenesis: Symphony Part 3 (Redemption)

Muse se perd un peu, c'est dommage parce qu'encore une fois, il y a très bons titres dans cet opus.

EpidemicN0rm 14 / 20 Le 03/06/2015 à 16H02

Après avoir (enfin) conquis les américains avec Black Holes And Revelations, Muse revient avec un nouvelle album qui change COMPLETEMENT de ce qu'il nous avait proposé jusqu'à là. En effet, moins de guitare, plus de piano. Moins de rock, plus de classique. Moins de cris aigu, plus d'envolé lyrique mielleuse à souhait. Bref, ça change.

L'album en soit, même s'il est déroutant, n'est pas mauvais (l'écoute de A Thousand Suns de Linkin Park m'a fait relativiser sur beaucoup de chose...).
Déjà, les deux (seuls) morceaux rock, Unnatural Selection et MK Ultra, sont très bon.
Pour les deux morceaux pop-rock, l'éponyme Resistance est aussi très bon malgré une intro un peu longue, et Guilding Light est sympa sans pour autant transcender.
Pour les deux morceaux electro-pop (ceux qui donner l'occasion à l'album de ce faire défoncer), Uprising, avec sa rythmique militaire, aurait pu être bien s'il elle avait pas trop tourné dans les radios comme Supermassive Black Hole. Et bizarrement, Undiclosed Desires a vraiment réussi à me charmer, j'adore le refrain, mais je saurais pas expliquer pourquoi...
Pour les deux morceaux mélangeant pop et classique, United States Of Eurasia est sympathique (j'aime particulièrement le son un peu "egyptien" avec la batterie), et I Belong To You sonne très bien.
Pour ce qui est du côté musique classique, j'ai vraiment pas accroché. Collateral Damage fait vraiment superflu, et Mon Coeur s'ouvre à ta voix aurait pu être bien sans le chant (sérieux Matt, même Robbie Williams arrive à être compréhensible quand il chante en français...). Et pour le triptyque, à part la Part 2 qui passe, le reste, j'ai du mal, notamment avec la voix, je reprend l'idée de fЯee:

c'est bien beau de s'inspirer de Chopin et Beethoven, mais faut le faire jusqu'au bout
.

Ce serait dur de dire que c'est un album en demi-teinte, vu qu'il y a plus de bon que de mauvais, mais c'est vrai que le changement brutal à dû laisser les fans les plus hardcore sur le cul. Mais Muse a su aussi élargir son public avec cet album.
Enfin, je finirai par dire que Resistance a été disque de diamant en France (+600 000 album vendu). Est-ce là un gage de qualité ? Je suis pas sûr...

+++
MK Ultra
Undisclosed Desires
Unnatural Selection
Resistance

++
Uprising
United States Of Eurasia/Collateral Damage
Guilding Light

+
I Belong To You / Mon Cœur S'ouvre À Ta Voix
Exogenesis: Symphony Part 2 (Cross-Pollination)

-
Exogenesis: Symphony Part 1 (Overture)
Exogenesis: Symphony Part 3 (Redemption)

MegaMotörFlames 5 / 20 Le 20/05/2015 à 19H20

J'ai adoré les précédents albums, mais la c'est carrément risible... y'a tellement rien la dedans, à part des mélodies déjà entendues et un chanteur qui tire sur sa voix autant que Alicia Keys. Et n'oublions pas la part du guitariste, des riffs comme ça c'est vraiment pas inspiré et en bonus : le pire solo de ma vie sur Unnatural Selection. Je refuse de parler de Resistance, je refuse d'admettre que c'est d'eux ça.

UN PUR MASSACRE x)

EpidemicN0rm : c'est normal que tu aimes cet album vu que tu as mis 19 à presque l'intégralité de la discographie de Pleymo >8)

fЯee 13 / 20 Le 12/01/2013 à 14H54

Efficace, accessible, donne l'impression aux noobies qu'ils écoutent de la grande musique, et pourtant si difficile à écouter d'une traite, l'album me reste de travers, Resistance, Mk Ultra et Unnatural Selection sont pour moi les plus indigestes, je n'ai pas trop de mal avec les titres pop/R&B ou Queenesques (qui pour moi sont assez cultes et mythiques pour qu'on puisse s'y inspirer ouvertement, ce n'est pas vraiment du pompage...)

Le reste du disque est pas mal, mais reste sur l'estomac quand même, car malgré l'efficacité de certains titres, les passages lents et mièvres à souhait finissent par saouler, c'est bien de faire quelque chose d'original encore faut-il réussir le pari de ne pas lasser l'auditeur ce qui est le cas dans 99% des chansons, elles sont toutes gâchées à un moment ou un autre par cette purée orchestrale symphonique qui ne facilite vraiment pas l'écoute ...

Enfin, je tiens à préciser que l’album contient une des mes chansons préférées I Belong To You (mais seulement I Belong To You, le passage en pseudo-français super guimauve je m'en serais bien passé) mais malgré ça, je n'ai pas pu la détester. Quant au triptyque de fin, je le trouve assez réussi, mais il serait largement meilleur SANS la voix de Bellamy qui gâche tout encore une fois avec ses aigus (c'est bien beau de s'inspirer de Chopin et Beethoven, mais faut le faire jusqu'au bout).

Adele 13.5 / 20 Le 11/01/2013 à 15H25

J'ai jamais vraiment compris la fronde organisée contre cet album. Certes, il est globalement bien moins bon que Oos (mon album de référence musesque), et il s'éloigne du rock énervé des débuts, mais il est loin d'être totalement mauvais.
Uprising et son rhytme shuffle est très sympa, malgré le son synthé à la Doctor Who. Resistance est plutôt belle, même si assez fade. Undisclosed desires ... bon ok celle là quand je l'ai écoutée pour la 1ere fois, j'ai failli pleurer. Où était passé Muse ? En fait, si n'importe quel autre groupe de pop avait fait cette chanson, je pense que j'aurais apprécié, parce qu'elle est assez sexy dans son style, mais là c'est MUSE quoi ! pour le coup ils m'ont déçu d'être allé dans ce style. Mais encore une fois, la recherche de nouveauté est propre à ce groupe. United states of eurasia : originale par son refrain aux air orientaux, mais j'apprécie pas vraiment. J'aime la douceur de l'intro, le son "grand piano" et l'outro du nocture opus n°9 de Chopin, mais encore, on cherche le rock là dedans. C'est sur que noter cet album sur un site de métal, alors qu'il est ancré pop et classique c'est vraiment pas évident. Guiding light : elle se veut émotionnelle et puissante, mais hélas elle reste relativement fade. Ceci dit, la voix de Matthew est plutôt bien mise en valeur. Unnatural selection : mais comment se fait-il que personne ne parle de cette musique ? C'est la meilleure qu'ils aient sortie depuis la sortie de BHAR ! Elle est puissante, hyper rock, un p***** de riff, elle est en plusieurs "actes", dans la trempe de Plug in baby. Cette chanson est la meilleure qu'ils aient sortis depuis des années ! Rien que pour ça, l'album ne mérite pas d'être descendu en flamme! MK Ultra : celle-là aussi, elle est très bien. Le son de la guitare est peut-être trop électro, mais c'est une bonne chanson de soft rock. Contrairement à beaucoup, j'aime le break avec les violons et la rythmique guitare basse batterie. En fait, c'est vrai qu'elle avait le potentiel d'être plus bourrine rien que par l'outro, mais elle est restée soft. Les harmoniques sont agréables à l'oreille.
I Belong to you : bon là typiquement c'est plus du rock. C'est de la pop jazzy, mais elle est pas trop trop mal. C'est très accessible, plutôt banal, mais originale de part le piano, la partie clarinette (!) et surtout le fait que la partie en français est quand même issue d'une chanson de ... Maria Calas. Niveau rock on a fait mieux c'est sur. Mais niveau chanson " en général" elle a ses qualités. Et enfin, les 3 Exogenesis : perso j'ai adoré. Oui ce n'est pas du rock, certains se demandent ce que ça fout dans un album comme ça. Mais sérieux, faudrait rester cantonnés dans son style rock alors qu'on a l'inspiration de faire une symphonie classique ?! Matthew Bellamy est un génie qui a débuté par le piano et la musique classique, nombres de ses morceaux sont inspirés par Rachmaninov. Cette symphonie en 3 parties est un hommage a ses origines classique, car c'est quand même la base de tout. Perso, je dis bravo d'avoir osé l'écrire et l'inclure dans cet album sachant le risque.
Bref pour conclure, cet album c'est pas du rock ( sauf l'excellent Unnatural selection ). C'est du Muse, mais différent. Il faut vraiment faire le tri. Il a des qualités dans les harmoniques et parfois dans les émotions qu'il transmet et il ose l'originalité. Bien sur, il reste beaucoup plus fade que Oos, plus pop, plus tout public, plus Twilight oui. Il n'empêche qu'il ne mérite pas 0.

jkant78 19 / 20 Le 11/08/2012 à 11H51

Je vais surement à contre courant mais personnellement, je trouve cet album vraiment tres bon et il fait preuve d'une tres belle unité artisitique. Un de mes titres préferé Guiding light.

delacroix 5 / 20 Le 04/08/2012 à 18H37

Aucune inspiration, aucune prise de risque, un album pour le fric, c'est de la merde !

steamboy666 2 / 20 Le 08/06/2012 à 13H37

pas la force de décrire le dégoût que m'inspire cet album, se référer à l'avis de fuku-san ci-dessous qui résume tout à fait ce que je pense de cette daube

Digimortal 12 / 20 Le 03/03/2012 à 11H37

L'album commence pourtant très bien avec deux titres convaincants...
Mais juste après, j'ai eu l'impression de vide sidéral. Car si les chansons sont d'un point de vue technique réussies, elles n'ont rien de particulier. Même les refrains de Bellamy ne soulèvent pas le niveau (c'est d'ailleurs grâce à ça que pas mal de titres ont été réussis sur les albums précédents). J'ai même parfois la désagréable impression que des riffs ont été pompés d'autres groupes de la scène rock (sans pour autant savoir d’où ils viennent, juste une impression de déjà entendu).
I Belong to You me réveille soudainement, car il s'agit d'un très bon morceau... mais malheureusement la suite et ce jusqu'à la fin du disque est à mourir d'ennui car essentiellement composée de parties piano à la sauce ambiant (le coté rock a disparu on ne sais ou). Un petit essoufflement de la part de Muse, pourvu que ça change sur le suivant.

Defection666 7 / 20 Le 18/12/2011 à 02H48

Tout a été dit plus bas, et puis la note parle d'elle même non ?

linkdupasse 17 / 20 Le 25/07/2011 à 20H49

Muse évolue, c'est un fait. Chaque évolution lui apporte des fans, consolide quelques fans (déçus ou non par des albums précédents), et lui retire des fans (jusqu'à la prochaine fournée?) .

Cet album ne déroge pas à la règle, et en cela, il est je pense objectivement aussi bon que ses prédécesseurs. Plus easy-listening que BHAR (album pourtant jugé par pas mal de fans commercial) et plus commercial (justement) que les deux premiers (c'est indéniable), The Resistance, bien que non dénué de défauts (comme chaque album de Muse) a le mérite d'être très constant. Pour peu qu'on adhère à la musique pour ce qu'elle est, et non pour le style qu'on aimerait qu'elle adopte, force est de constater qu'il n'y a pas de morceau faible sur cette galette, ou de passages dits "faibles".

Petit rappel : Showbizz est excellent, mais certains couplets deviennent lassants; OoS idem (et l'intro de New Born, on ne fait pas plus kéké; quant à feeling good, c'est pas mal mais sans génie); sur Absolution, il y a quelques chutes de rythme ; sur BHAR, malgré les tubes géniaux, a soldier poem ne sert pas à grand chose, et Assassin, malgré son riff de fou, aurait du être amputé d'une minute...

Et sur cet album alors? Et bien, honnêtement, je ne trouve pas. On peut certes critiquer la tournure pop R'n'b de undisclosed desires, et sa structure classique, mais on ne peut dénier son efficacité. Et puis Resistance s'achève bien vite, mais c'est un pur bijou pop. MK ultra envoie le pâté (pour peu qu'on ne soit pas allergique au son spécial du riff), I belong to you est grandquignolesque, et Exogenesis est leur meilleur (triple) morceau jamais composé.

Ok, il n'a peut-être pas l'immédiateté de ces prédécesseurs (tempo assez lent), ni la folie directement visible (supermassive black hole m'entends-tu ?). Il n'empêche que pour peu qu'on ne soit pas allergique aux nouveaux changements de style, cet album est de très haute tenue.

pec 4 / 20 Le 08/06/2011 à 15H15

Très lourdingue tout cela, nan ? je suis un peu dur, mais le manque de finesse de ce gros gateau prétentieux et baroque ne passe pas, ça coince par manque de personnalité et d'âme. Si en plus on regarde les clips, c'est bon, on vomit.

Hybrid_Theory 8 / 20 Le 01/03/2011 à 20H36

Que c'est chiant. Vraiment , Bellamy est les siens ont pourtant du talent , mais à part les deux premières chansons de l'album , le reste ne m'a vraiment fait aucun effet. C'est fade et plat , bien que plutôt recherché. C'est dommage.

Reenal 3.5 / 20 Le 16/02/2011 à 23H46

je peux enfin exprimer ma pensé sur le dernier album de Muse !
sa m'ennuie de dire ça d'un groupe qui est un de mes groupe préféré, mais là, c'est juste un scandale de faire du commercial, surtout pour des artistes avec ce talent parce que Bellamy est je pense, un des meilleurs guitariste qui existe actuellement, et le batteur (je sais plus son nom) est un batteur plus qu'excellent (je l'ai vu dans les 120èmes meilleurs sur un site)!!

Il est où le temps des petits concerts ou les artistes s'occupe du publique et font même des dédicaces/photo après avec une première partie quasiment inconnu !? là y font leurs musique, 2, 3 commentaires pour que le publique crie vite fait et c'est fini, on va au prochain concert ... sa, c'est pour le Live

pour ce qui est de l'album ... je suis bien d'accord avec fuku-san, y a une seul musique que j'ai aimé ... je veux bien que le style de Muse change autant que Bellamy change de coupe de cheveux, mais y a des limites à la connerie (<-- veuillez excuser ...) au début j'étais super content genre :"Ahh ! énorme ! Un nouvel album de Muse !!" après un moment d'écoute je me suis dit : "c'est parce que c'est l'intro hein ?" c'étais la fin de la piste 2 ...

tous sa pour dire que les intro qui dure 10 ans faut arreté, moi si j'aime Muse, c'est aussi parce que sa part d'un coup ! comment le bon vieux Stockholm Syndrome !! ou Plug In Baby, là on étais dans le vrais ! à leurs places j'aurais honte, vraiment ...

personnellement je préfère faire de la BONNE musique qui ne serais peut être écouter que par quelques personne, plutôt que de faire un truc comme celui-ci.

j'ai pas osé écouter cet album jusque au bout, et sa n'arriveras surement jamais !

fuku-san 6 / 20 Le 23/01/2011 à 10H38

Ah, enfin un endroit où l'on peut trouver des critiques négatives sur cet album ! Ironie du sort, c'est sur un site de metal, Muse étant souvent la cible des adeptes du genre. Mais la plupart des commentaires ici sont objectifs car on a à faire à des connaisseurs du groupe. Ce qui est mon cas, à la petite différence près que, contrairement à beaucoup, j'ai aimé BHaR. Certes, c'est leur moins bien à ce jour (enfin, le deuxième moins bien, lisez un peu la suite !), mais malgré tout il a le mérite de proposer quelques chansons originales et vraiment réussies comme Map of the Problematique, Invincible ou encore Knights of Cydonia.

Néanmoins, comme le précise Just1, on sentait déjà que le groupe dérivait. Des concerts de plus en plus "show off", dans des stades immenses aux effets pyrotechniques impressionnants, tout cela au profit d'une setlist franchement pas variée composée à 95% de singles.

The Resistance ne fait qu'accentuer le côté mégalomane de son chanteur. Par où commencer ? Tout simplement, cet album est mauvais, très mauvais. C'est fade, sans saveur, kitch même, quand Bellamy s'essaie sur une chanson d'amour dans un français au moins aussi bon que l'anglais de nos petites têtes blondes d'aujourd'hui. Tout ceci pue profondément la niaiserie, le mielleux et l'édulcoré. Effectivement la comparaison avec Bono et sa bande n'est pas anodine, ces deux groupes privilégient désormais les chansons radiophoniques dans le but de remplir le plus grand nombre de places dans des stades démesurés.

Ce changement se manifeste aussi par un nouveau public. La plupart des fans du Muse d'aujourd'hui, preuve à l'appui, allez voir quelques vidéos live, est en partie constitué de nanas de 16 ans fans de Twilight, qui tressautent sur des refrains pâteux en fantasmant sur les tenues totalement démodées et ridicules de son chanteur. A l'heure où les ventes de disques diminuent, le fait que cet album a eu un succès commercial énorme au même titre que Lady Gaga ou les Black Eyed Peas prouve bien des choses...

A côté de ça, le groupe se la joue élitiste et complexe. Disons-le une fois pour toute : ceux qui disent "putain la classe c'est de la musique symphonique !" n'ont décidément rien compris et sont tombés dans le panneau. L'orchestre ne joue qu'un rôle de caprice pour son chanteur, un délire de plus qu'il croit indispensable et classe dans son monde fait de lunettes eighties et de guitares à paillettes. Le côté symphonique n'apporte rien, il sert plutôt d'argument de remplissage à quelque chose qui est, à la base, creux au possible. Cet aspect pseudo-symphonique camoufle clairement un manque d'inspiration. Il en va de même pour leur stupide Exogenesis en trois parties ayant la même structure, une intro chiante qui dure deux plombes et au moment où sa décolle ça passe à la partie suivante, sauf quand on est déjà la troisième. Je n'ai ressenti aucun frisson, aucune classe à l'écoute de ces "morceaux de bravoure". Personnellement je ressens plus d'émotions à l'écoute d'un Showbiz, d'un Citizen Erased, d'un Butterflies and Hurricane ou d'un City of Delusion. Pas besoin d'orchestre quand on a des idées qui tiennent la route.

A force de vouloir toucher le plus grand nombre, le groupe perd clairement en crédibilité et en honnêteté. Pour preuve, la chanson écrite pour Twilight alors qu'ils ont avoué avoir fait ça dans le but d'avoir plus de notoriété, c'est juste à gerber. Faire un single de merde pour un film de merde tout ça pour ramasser encore des fans, je trouve ça écœurant. Le pire c'est que ça a marche, comme je l'ai dit plus haut, aujourd'hui Twilight, Lady Gaga (Undisclosed desires pourrait très bien être son prochain single), pouffe gothique...Tout ça forme un tout, un tout appelé Muse...

Just1 8.5 / 20 Le 17/12/2010 à 20H24

J'ai voulu mettre la moyenne car je connais la valeur du groupe mais faut être réaliste. Muse s'enfonce d'années en années dans le commercial pur et dur. Quel dommage, quel gachi ! Il est où le temps de OoS, où ces 3 bonhommes enflammaient la scène par des compos mêlant rock grandiloquent, émotion et originalité, le tout interprété par un Bellamy maîtrisant aussi bien les instruments que sa voix d'une manière hallucinante !

Aujourd'hui, la musique de MUSE est chiante à écouter, du réchauffé de fainéants avec un arrière gout de foutage de gueule. Cet album est l'apothéose de leur volonté mégalo de toucher un plus grand nombre de personnes, devinée sous BH&R. On va voir Muse comme on irait voir U2 en famille. Pourquoi pas... si la qualité suivait.

Avant, beaucoup de personnes connaissaient leurs mélodies (sunburn, new born, space dementia, plug in baby, feeling good, butterflies & hurricanes) sans connaitre le groupe. Aujourd'hui, c'est l'inverse. Même ma grand mère connait uprising.

Les moins mauvaises : Uprising, I belong to you, Exogenesis
Les pires de pires de Muse : Guiding Lite, Resistance
Les "plagiats" d'autres artistes : Undisclosed desires, Guiding Lite, USoE

vivoche 0 / 20 Le 16/12/2010 à 07H21

Muse, ou le plus gros FAIL de ces dernières années. À gerber!

sysdown 15 / 20 Le 14/12/2010 à 18H53

merci à manulerider qui demonte Bellamy, ses fans, et des lecteurs de metalorgie par la meme occasion.. Cette album est excellent, point. Et manulendrier est .. on sait pas qui!! chuis degouté de ce site!!!

Mouseclick 7.5 / 20 Le 02/10/2010 à 13H39

sivouplé, muse reprenez des champis hallucinogènes et posez nous un album aussi inspiré que origine of symmetry, et pas un melange de 10 genres musicaux mal vomis.

Sivouplé.

Hombrey 13.5 / 20 Le 28/08/2010 à 12H30

Et sinon ? Le rédacteur pourrait-t-il écrire une vrai critique ?

Pour ma part, cet album, sans arriver à une performance musicale aussi brillante que les précédents, reste un album sympathique à écouter, malgré quelques titres à oublier.

MK Ultra et Unnatural Selection sont à mon gout au dessus du lot.
Uprising et Resistance sont tout à fait correctes, même si on est loin des meilleurs morceaux du groupe.
Avec Undisclosed Desires, Muse s'essaie au RnB, style que je n'apprécie pas particulièrement mais malgré tout ce morceau m'a plu.
United States of Eurasia (Je croyais que Queen s'était dissous ?), Guiding Light et I Belong to You me laissent indifférentes, et le triptyque de fin n'est pas mauvais, même si la partie 2 est un cran au dessus.

Verdict : un 13,5/20, avec quand même énormément d'attentes pour le prochain album de Muse qui je l'espère se réorientera vers le style de ses débuts.

Craipo 8 / 20 Le 17/08/2010 à 20H10

Muse patauge depuis plusieurs années déjà à vouloir en faire trop et pour le coup on atteint vraiment des sommets. L'embourbement y est cette fois total.
Bellamy aura beau couiner et triturer le panier de mélodies fadasses qu'il est allé cueillir en vitesse, c'est tout bonnement imbitable et pompeux au possible. Une resucée de Queen qui garde le strass en oubliant le liant, s'accrochant partout et donc nul-part, perdant en route l'intelligence de composition (la leur comme celle des plagiés) qui faisait leur force. Un calvaire mièvre sans queue ni tête gonflé aux stéroides. Heureusement la patrouille veille et tout le monde ne semble pas se laisser berner avec autant de facilité/plaisir que par le passé.

Un disque et un groupe qui récoltent la chronique qu'ils méritent. Entièrement à charge, assez largement too much voire complètement indigeste. C'est dire si elle leur va comme un gant.

Pepo Moltes 12 / 20 Le 10/08/2010 à 20H55

Une grosse déception effectivement cet album, en live pour les avoir vu récemment ca passe quand même au milieu du reste (même si les concerts manquent cruellement de chansons des 2 premiers, pas UNE seule de showbiz !!!) Ca manque d'âme, rien de très original au niveau des instrus, une pâle tentative de copier-coller de Black Holes et Absolution... 12 quand même parce que ya des ptits moments sympas.

Et sinon comme l'ont dit plusieurs avant moi, la chronique est indigeste, c'est bien beau de savoir faire des phrases avec des tournures complexes, mais là on frise l'overdose, ca en devient chiant à lire. Au final l'auteur est encore plus mégalo et grandiloquent que Bellamy lui-même...

Papahet 4 / 20 Le 10/08/2010 à 13H27

Alors oui, l'album est mauvais.

La musique n'est pas bonne, c'est un fait.

Je n'y reviendrai pas.

Seulement, la "chronique" ne s'attache pas au fond, ni même à la forme. Il s'agit d'une espèce de branlette verbale, avec des répétitions à foison, un style aussi lourd qu'un Sad But True et un manque crucial d'analyse.

Bref, l'album mérite un 4/20 mais la critique est encore moins bonne que l'album!

Il faut arrêter d'engager des charlots sortis de filières littéraires populistes (pour reprendre un terme cher à l'auteur).

Hephaïstos 9 / 20 Le 10/08/2010 à 10H11

De bons passages, mais globalement cet album est mauvais. Muse n'a pas fait de bon album depuis Origin Of Symmetry.

dfu 0 / 20 Le 10/08/2010 à 09H09

A trop vouloir remplir le stade de france on finit par ressembler à johnny haliday...
Cet album est nul, dénué de toute inspiration, lourd, pénible et indigeste comme un cassoulet en boite périmé.

Euka 10 / 20 Le 10/08/2010 à 07H42

On pourrait presque résumer cet album à du Mauvais Queen. A un tel point que l'écoute en est pénible, fatigante lorsqu'elle peut être tenue jusqu'aux derniers actes...
Vraiment, alors que j'ai aimé ce groupe jusqu'à Absolution, je suis déçu sur les 2 derniers opus (et plus particulièrement celui-ci) qui sont ... mélago ?

Ash El 4nicator 20 / 20 Le 10/08/2010 à 04H41

Magnifique critique musicale qui critique finalement + les auditeurs (supposés) de cet album que l'album lui-même, et s'invente un futur hypothétique et fantasmé de ce que deviendra MUSE, sans que rien de véritablement crédible ne puisse être retenu de cette digression toute juste bonne pour le pitch d'une suite à Spinal Tap ou Chris Conty.

Critiquer un groupe par les fans qu'on lui prête est juste un manque flagrant d'arguments pour descendre un album sans se fouler...

pourtant en allant vers le corps des morceaux il y avait quelque chose...certains morceaux se veulent + faciles d'accès en effet, bonne remarque.
Problème: d'autres comme United States of Eurasia, les 3 Exogenesis ou MK Ultra vont dans l'autre sens (soit 5 morceaux sur 11).
L'argument vaut donc ce qu'il vaut: une moitié de vérité qui met surtout en évidence le fait que MUSE a voulu avec cet album faire plaisir aux fans de Origin of symettry ET à un nouveau public.

Opportunisme?
Il ne m'a pas semblé que l'on n'en ait fait des chavignols quand les RHCP ont sorti des singles ultra-calibrés.
Et on peut en citer des caisses comme ça.
Tout est question de positionnement par rapport à l'artiste en fait (et MUSE étant plutôt en odeur de sainteté je conçois qu'il soit + exposé à la critique)
Et c'est là que le devoir du "critique" est de garder la tête froide et d'analyser tous les aspects d'un album en tentant de rester objectif.
Voir la bouteille à moitié (quasi) vide est défendable mais il faut des arguments solides et non des demi-vérités.

Resistance d'ailleurs écope malgré tout d'un 10/20, comme quoi la note est peut-être moins sévère que la critique et trahit peut-être le "non-naufrage" définitif de ce skeud au final.
Ce que je partage.

Pour le reste, mon avis tranche radicalement et pour une raison simple:
OOS reste pour moi ce que MUSE a proposé de meilleur jusqu'ici (et ça le reste, Resistance n'y change absolument rien), mais je n'avais pas adhéré à l'évolution du groupe.
Absolution avait de beaux morceaux de bravoure (Thoughts a dying atheist, Hysteria, Stockholm syndrome, sing for absolution) mais il manquait quelque chose pour rendre cet album marquant.

Avec BHAR j'ai pris une baffe de déception car Bellamy avait passé à la trappe le côté rock (les grattes ont du tomber à l'eau pendant le clip de starlight) pour se barrer dans des contrées certes expérimentales (ce qui a plutôt tendance à leur réussir en temps normal) mais pas toujours bien maîtrisées, ce à quoi on peut rajouter certains morceaux irritants (Starlight me file de l'urticaire).
Mais surtout, MUSE avait toujours été doué pour les morceaux piano/voix, sauf que sur BHAR ils sont tous raté à un point pas croyable.
Du coup, mis à part Assassin, Map Of The Problematique et Knights Of Cydonia je trouve le reste chiant à mourir et redondant par moments.

Pourtant en live le groupe savait rendre agréable même le pire des morceaux.
Comme quoi, MUSE est plein de surprises.

Resistance est donc pour moi un regain d'intérêt pour les albums studios du groupe (qui n'étaient depuis quelques années qu'un prétexte pour aller les voir en live).
Resistance alterne le chaud et le froid, choisis judicieusement ses influences (Undisclosed desires, The Resistance) et les assume; sait poser des grattes lourdes quand il faut (Uprising, MK Ultra) proposer des expérimentations réussies (United states + collateral damage) et va de l'avant en terminant l'album sur un style qui bien qu'éloigné de leur musique de base (pop rock) se fond parfaitement et semble être une sorte d'évolution logique des compositions de Bellamy.
Seul petit bémol: Exogenesis I reste bien + intéressant que ses 2 con-soeurs, mais l'effort est + que louable.

Au final Resistance est un album qui, soyons honnêtes, est mieux branlé que 80% des albums pop-rock qui sortent de nos jours, et même s'il peut décevoir, en partie par sa longueur (8 morceaux + 3 symphonies) ou son ambivalence trop marquée (morceaux accessibles et d'autres à la forme moins conventionnelle) reste que depuis OOS, Muse n'avait pas réussi à pondre un album aussi bien emballé et qui réussit sur plusieurs tableaux à la fois.
Les ballades sont très bonnes, les morceaux rock, même si peu nombreux s'affirment haut la main, et la qualité d'ensemble est juste fabuleuse.

Contrairement au chroniqueur, je n'ai pas de boule de cristal pour voir l'avenir du groupe, mais je peux avancer sans sourciller que leurs performances live seront toujours aussi fréquentées pendant les 10 prochaines années, et ce, que leurs albums soient de sombres merdes ou des tueries intersidérales.

Mention spéciale à MK Ultra et Unnatural selection.

Ps: merci à Zeek d'avoir cité 3 bombes: Dead Star, Stockholm syndrome et citizen erazed.
Si toute la disco de Muse pouvait ressembler à ça j'aurais juste claqué un 12/20 à Resistance.
Mais la vérité je crois, c'est que Muse est + symphonique et expérimental que véritablement rock.
je les prends donc comme tel ;-)

Way 15 / 20 Le 10/08/2010 à 00H41

Bouuuuuh qu'elle est indigeste la chronique... Hey le littéraire, faut arrêter de te faire mousser comme ça, c'est pas bon hein...

kaya 4 / 20 Le 26/07/2010 à 22H14

Un titre d'album qui ne reflète en rien là qualité de la plaque. Terriblement insipide, un son lourd sans conviction qui ne prend aux tripes que les fans de la voix (toujours aussi envoutante) Matthew Bellamy. L'attitude des riffs, la construction des tracks est déplaisante, d'une prévisibilité attristante. Un album plus ouvert au public que le précédent qu'il l'était pour moi déjà beaucoup trop.

Further 14 / 20 Le 11/01/2010 à 16H25

Une déception que ce nouvel album de Muse sans imagination et qui sent la redite.
Bien sûr Bellamy la joue maestro avec sa symphonie mais qui se souvient des 3 titres en question aujourd'hui?
Reste une huitaine de titres pop-rock qu'on a tous déjà plus ou moins entendus par le passé chez d'autres (Queen et Depeche Mode pour les plus évidents, voire Elvis et son Can't Help Falling In Love qui a fortement "influencé" Guiding Light) ou dans les disques précédents du trio.
Rien de neuf quoi.
Pour la prod' du prochain, j'aimerais bien qu'ils fassent appel à Danger Mouse, Nigel Godrich ou Rick Rubin selon le style choisi, ça pourrait changer un peu...

shamoZ 13 / 20 Le 03/01/2010 à 09H33

J'ai mis le temps à l'acheter et pas déçu mais juste un album de Muse avec quelques Morceaux sympas comme Uprising, Unatural Selection, I belong to you . On a l'impression que le groupe veut nous ramener à l'époque d'OOS mais en recollant des références qui dénature totalement ce qui fait Muse. Album sans grande saveur mais pas mauvais pour autant.

enhertzia 5 / 20 Le 09/11/2009 à 09H33

Le problème avec Muse maintenant, c'est qu'ils sont incapables de renouveller leur esprit. Alors ils utilisent quelque stratégie...changent quelque thèmes musicaux et nous montrent qu'ils sont de sacrés musiciens...

Le souci c'est que la limonade ne passe pas...du tout. Les différentes influences sont balancées à la volée. Ca peut les prendres comme une envie de pisser..du queen, de la pop, du metal, du hard rock...du Muse de temps en temps pour assurer les passages radio.

Cet album n'a AUCUN SENS...j'ai rien compris. On a l'impression d'entendre une compil d'anciens morceaux du groupe, avant qu'ils ne trouvent l'identité Muse. Et c'est là que le bat blesse le plus. Bellamy chante toujours de la même manière, fait toujours monter les émotions de la même manière. Alors ça passait quand sur le précédent albums, ils nous faisaient quasi toujours les même morceaux. Mais là, sur des essais artistiques radicalement différents, on se dirait presque que ce mec n'est pas du tout inspiré.

Bref, Muse n'a plus d'intérêt sous cette égide là...je vais aller me retaper un ancien album. Là, je serais pas frustré...à bon entendeur ;)