Titre : Extinct Année : 2015
Nombre de titres : 10

Tracklist
01. Until We Are No More (Breathe) 
02. Medusalem 
03. Funeral Bloom 
04. Domina 
05. La Baphomette 
06. The Last Of Us 
07. A Dying Breed 
08. Malignia 
09. Extinct 
10. The Future Is Dark
Acheter : logo amazon
Label : Napalm Records
Collection : 9 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.41/20 (16 avis dont 6 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Extinct aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

is93000 17.5 / 20 Le 17/05/2017 à 18H05

Excellent album, très rock, les vocaux sont principalement clairs.

les morceaux sont simples mais inspirés. Un très bon album..

Leprechaun 20 / 20 Le 08/05/2017 à 10H48

Excellent. Excellentissime. Magistral. Wunderbar. Les qualificatifs me manquent pour décrire la perle qu'est cet album.
Moonspell nous livre son album le plus abouti : beau, fort, sensible et puissant.
Il leur aura fallu 20 ans pour en arriver là, 20 ans à se chercher entre death, black metal, gothique, à naviguer entre les styles, à expérimenter avec plus ou moins de succès, nous perdant quelques fois, puis nous retrouvant ensuite. Moonspell m'avait toujours fait l'impression d'un groupe qui cherchait son propre style. Ils l'ont enfin trouvé : c'est du rock gothique qui coule dans leurs veines.

Impossible de recommander tel ou tel morceau, l'album est à prendre dans son intégralité. A consommer sans modération.

Werewolf 16.5 / 20 Le 22/12/2015 à 18H07

D'après ce que j'ai entendu, Moonspell voulait revenir aux sources, adopter une approche plus intuitive au niveau des compos.
Comme dit dans la chronique, on sent bien un côté rock gothique affirmé dans cet album, les atmosphères sont plus éthérées que dans les précédents albums (Breathe, Medusalem, Domina, et j'en passe..). Cependant, les portos n'ont pas oublié de mettre des bons plans catchy burnés disséminés un peu partout (Extinct pour n'en citer qu'un). Malgré l'étonnante simplicité, on ne s’ennuie jamais et on y revient avec plaisir.
La grande classe, Moonspell maîtrise "intuitivement" son sujet tout le long de l'album.

jordii35 19.5 / 20 Le 20/06/2015 à 10H05

Un vrai bijou cette album ! Moi qui ne supportais pas Moonspell auparavant je dois dire que cette album est l'un des meilleures que j'ai pu écouter en 2015! Sa vaut le coup d'oeil ou bien... Le coup d'oreilles 😁

metgopsypeth123 17 / 20 Le 25/03/2015 à 16H01

Pour être honnête je partais avec quelques mauvais à priori en démarrant l'écoute de cette nouvelle offrande. Les extraits que le groupe avait lâché ne m'ayant pas emballés plus que ça.
Finalement, le moins qu'on puisse dire c'est que je m'étais complètement gouré.
Cet album est d'une richesse incroyable malgré sa simplicité de prime abord. Des titres comme Domina ou Dying breed pour ne citer qu'eux sont incroyablement envoûtant. Les extraits dont je parlais s'avèrent très bon et terriblement efficaces.
L'ensemble est finement ciselé et d'une émotivité palpable.
Un grand cru des portugais.

Nicolopoulos 18 / 20 Le 08/03/2015 à 19H12

Moonspell nous gratifie d'un très bon album de doom metal ou de gothic...peu importe. Assez proche du style de Sin/Pecado et Omega White (et de son excellent dernier morceau "A greater darkness"). Il n'y a rien à jeter dans cet album. C'est un sans fautes de mon point de vue. La meilleure compo est sans doute "Domina" avec cet accent Type O Negative et The 69 Eyes (idem pour "Funeral Doom"). Les intrus sur "Medusalem" (oriental), "La Baphomette", "The future is dark" sont vraiment épiques. "Until we are no more", "Extinct", "The last of us" sont des tubes en puissance, avec des riffs de grattes assez prévisibles mais un son énormes et une production aux petits oignons. Seule "Malignia" s'avère moyennement intéressante, notamment à cause d'une ligne de chant bancale sur le refrain.
Certains diront que ça manque d'originalité ou de compos black ou death, mais c'est un peu le leitmotiv de Moonspell que de passer de la fureur au désarroi, de la puissance à l'émotion. Le black reviendra sans doute dans le prochain album. Pour l'heure il faut déguster "Extinct", parce que c'est un disque excessivement savoureux et mâture. Je ne dis pas qu'avec le temps il apparaitra un peu lassant, car c'est la contrepartie évidente d'une succession d'écoutes frénétiques que son excellente qualité déclenche. Mais profitons à 100% de ces instants de premières écoutes qui se révèlent courtes (10 morceaux) mais passionnantes !!!