Albums du moment
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds
Pochette The Quiet Earth Pochette Impera
Chroniques
Pochette Zeit
Pochette Nera
Pochette Ecstasies of Never Ending Night
Pochette Myopia
Pochette Inward Pochette Esquive les Ruines
Découverte
Pochette Démo

Biographie

Mizmor & Thou

C'est le jour de leur performance surprise lors de l'édition 2022 du Roadburn que fut révélée l'existence de cette collaboration jusque-là restée secrète entre Mizmor et Thou.
Myopia a été enregistré en avril 2022.

Chronique

16 / 20
2 commentaires (18.25/20).

Myopia ( 2022 )

Qu’on ne s’y trompe pas : Myopia est le fruit d’une collaboration artistique entre deux figures du métal américain actuel. Il n’en reste pas moins que la promotion de cet objet commercial (qu’on le veuille ou non, c’est également bien ce qu’est tout disque) est un véritable cas d’école utilisant l’intégralité des méthodes du marketing contemporain. Tous les ressorts sont ainsi mobilisés : l’exclusivité (il faut être au bon endroit au bon moment), la frustration (les incontournables éditions limitées), le sensationnel (la « révélation » de l’existence d’une collaboration jusque là maintenue secrète) et enfin l’utilisation massive des réseaux sociaux. Cette machine est tellement bien huilée que seulement quelques minutes séparèrent le moment où les premiers exemplaires du vinyle furent déposées sur les tables du merchandising du Roadburn du déluge de communication de la part du festival, des groupes et des labels. Fermons-là cette parenthèse digressive.

A bien y réfléchir, les styles des deux formations ici réunies incarnent à la perfection les Etats desquels ils sont originaires. D’un côté le Black-Doom-Drone dépressif de Mizmor incarnant l’Oregon froid et pluvieux et de l’autre le Sludge-Doom de Thou incarnant la Louisiane, chaude et humide. Sur le papier, l’opposition ne pourrait être plus radicale mais, dans les faits, cette collaboration sort du cadre assez classique de la confrontation de deux styles radicalement opposés (à l’image de la récente collaboration entre ces mêmes Thou avec Emma Ruth Rundle). Ainsi, si par moment on entend clairement du Thou ou du MizmorMyopia sonne comme un album à part dans la discographie des deux groupes.

Quelle est la valeur du tout comparée à celle de la somme de ses parties ? Plus que jamais c’est LA question concernant cet album. D’un côté, aucun véritable maillon faible n’est apparent parmi les huit titres. De l’autre, l’impression d’une très grande homogénéité s’impose, et, aucun titre ne sortant du lot, une certaine lassitude s’installe. En décidant quasiment (l’ouverture Prefect se distingue sur ce plan) de n’investir qu’un seul camp, celui du mid-tempo lourd, Myopia se prive parfois de l’opportunité d’arracher le Sludge Thouien à sa tendance naturelle à s’enfermer dans le massif. Ne nous voilons pas non plus la face : la digestion d’un parpaing de 1h14 prend nécessairement du temps et nécessite de s’investir en multipliant les écoutes pour que l’album prenne corps par l’identification de temps forts. La seconde partie d’Indignance fait partie de ces pépites. Succédant à un bon quart d’heure (si on considère The Host, le titre qui le précède) de matraquage mid-tempo elle vient, par son changement de rythme, nous sortir de notre torpeur.

Quitte à se répéter, la longueur de Myopia est tout sauf anodine dans l’appréciation que l’on peut se faire du disque. Ainsi, la qualité des derniers titres peut facilement passer à la trappe du fait qu’ils arrivent tardivement. Cet album est-il ainsi trop long ? Plus court, il aurait certainement été plus accessible mais est-ce une fin en soi ? 

Myopia s'écoute en intégralité sur bandcamp.

A écouter : En ayant un peu de temps devant soi
Mizmor & Thou

Style : Black metal / Doom / Sludge
Tags : - -
Origine : USA
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :