Découverte
Pochette s/t

logo Minimum Serious

Biographie

Minimum Serious

Formés en '99 à Grenoble, les Minimum Serious signent très vite sur le label également grenoblois On The Ring Records (logique vu que 2 des membres y bossent désormais) et sortent un 1er cd Fantastic World fin 2000. Après quelques apparitions sur différentes compils et un spli vinyl avec No Way Out, le groupe commence à pas mal tourner, notamment aux côtés de Mad Caddies, Catch 22, Whippersnapper, Sum 41 ou Reel Big Fish. 2 'remplacements' ont alors lieu et Mr BBQ rempile à la batterie tandis que Mute Boy fait son apparition timide à la guitare; et tout ça avant l'enregistrement de Procapitalist qui sort fin 2002 et marque un tournant plus professionel pour le combo.

Chronique

Procapitalist ( 2002 )

Avec ce deuxième album, le combo de Grenoble s'inscrit dans la mouvance actuelle des groupes de punk mélo français: adoucissement des mélodies et des rythmes, et prod' de plus en plus lisse, sûrement dans une volonté de se rapprocher du son Ryan Green en vigueur dans ce style de musique.
Après la sortie du dernier Uncommonmefrommars, qui eux ont eu la chance d'enregistrer avec Ryan Green lui-même, on a vu apparaître de plus en plus de groupes de punk rock mélo à tendance popisante, si j'ose dire, et il semble que ces groupes sont ceux qui arrivent à se démarquer, et c'est tant mieux pour eux.
Miminum Serious reprend les éléments qui ont fait le succés de UMFM et surtout de NOFX, à leur façon c'est sûr, même si on retrouve beaucoup d'éléments déjà entendus un peu partout. Autant le dire tout de suite, pas de grande originalité, mais le tout est très maîtrisé et on sent que le groupe a de l'expérience, car ce n'est pas rien de partager l'affiche avec des formations telles que Sum 41, Whippersnapper ou Catch 22.

L'album commence par un extrait de film espagnol, peut être un peu long (30s) avant de commencer par une intro assez originale!!! Le ton est donné: son hyper clair et prod' très lisse, guitares à la disto prononcée mais assez chaude (mesa boogies??), batterie très smooth, même un peu trop, car elle perd en naturel!! La basse est chaude mais peut-être pas assez présente, sauf sur certains breaks.
Au niveau des voix, on est tout de suite étonné par l'accent du chanteur, assez spécial, mais agréable, et de plus, les chœurs et les doubles voix sont hyper maîtrisés sur tout l'album par le guitariste, ce qui donne beaucoup de pêche et de profondeur aux mélodies vocales, finalement très sympas quoique assez répétitives.
Et le problème est là: si l'on écoute l'album d'une oreille distraite, on a un peu l'impression d'écouter la même chanson pendant une demi-heure. Le ton reste un peu trop le même, et le caractère très lisse du son n'arrange rien.

Autre chose étrange: le son de la grosse caisse, qui est tellement net et en avant qu'il semble samplé, ce qui est dommage, car le batteur maîtrise bien son instrument, même si il se contente un peu tout le temps d'un "toutou-ta toutou-ta" pendant les mid-tempos ce qui lasse à force!!! De plus, quelques breaks sont assez bizarres au niveau du respect des temps, mais cela ne gênera que les batteurs je pense, ma grand mère n'ayant pas tilté.

Comme pour les mélodies et les ambiances vocales, les rythmes sont un peu toujours les mêmes: c'est ou mid-tempo ou speed, il n'y a pas trop de compromis, et ça lasse à force!!

Après toutes ces critiques, il faut quand même reconnaître que il y a beaucoup de boulot au niveau des doubles mélodies de guitare, et comme je l'ai déjà dit des voix. Les bougres maîtrisent leur musique, et c'est vraiment carré et bien joué!! Ils rejoignent les meilleurs groupes français de punk rock mélo./pop punk, et leur distribution dans certains pays européens devrait bien les aider à se faire un nom!!

Au niveau des paroles, on retrouve un peu tous les thémes chers au punk rock: tout et n'importe quoi: la bouffe, la zoophilie, les filles, la célébrité...Tout ce qu'on attend d'un groupe de punk est là. Seul regret: la typo utilisée sur le livret, presque illisible!!

Voici un petit descriptif de chaque chanson:

1. Après un trop long extrait de film on a droit a une intro au rythme sympa avec un mélange charlé-ride. La suite est faite de breaks sympas, de changements de rythmes et d'un refrain chœurisé à fond.
2. Petite intro sympa et son d'ampli de guitare en fond pour ceux qui ont l'oreille!! Belle mélodie et présence de la basse pendant le chant, qui rappellent un peu NOFX. Refrain toujours lancinant et teinté de Blink 182.
3. Cette chanson s'enchaîne presque comme la suite de la 2. Les couplets sont assez jolis, et on entend même un truc un peu spécial à la 22ème seconde (attention c'est précis!!) sur la gratte de droite, ce qui donne un côté un peu plus humain au son très clair et épuré. Le refrain est bien trouvé et reste dans la tête.
4. Chanson au rythme speed, aux mélodies peu originales et moins recherchées. Beaucoup de breaks un peu énervants à force. Le refrain est là pour redonner de la pêche au reste!! Les mélodies de voix sont toujours aussi soignées.
5. Intro enfin originale, mais ce qui suit semble avoir déjà été entendu au début du cd?....Mais les couplets sont supers et le refrain aussi comme d'habitude, mais ça commence à être un peu répétitif...
6. Intro très "millencolin", et couplets très "NOFX", ainsi qu'au niveau des paroles, qui parlent d'un chien qui s'en prend plein le cul par son maître... Encore une fois, c'est le refrain qui remonte le niveau de la chanson. Trop de cœurs par la suite pendant les couplets. Les grosses voix apportent un petit plus.
7. Intro qui démarre bien, mais le rythme qui suit commence à être lassant. Les couplets sont bien travaillés au niveau des grattes et de la basse!! Cette fois le refrain saoûle un peu!!
8. Intro très sympa et plus recherchée que les autres, et pour la première fois un peu sombre. On sent une grosse influence Slick Shoes, époque Rusty.
9. Encore une mid-tempo....Mais des breaks bien trouvés suivent. Les voix se répétent un peu...
10. Encore pareil au niveau de l'intro, mais le reste est super efficace, et le refrain fait de cette chanson un tube en puissance, sûrement la meilleure chanson de l'album, surtout de part sa spontanéité et ses chœurs mieux distillés. Super!!
11. Intro NOFXienne à 100%, on croit même que c'est Fat Mike qui chante au début!! Mais on reconnait tout de suite le style du groupe quand le mid-tempo revient, ainsi que les cœurs et les mélodies de gratte, qui font beaucoup pensé à Heavy petting de zoo de NOFX.
12. Meilleure intro de l'album, un peu à la strung out, le reste est de nouveau teinté de Slick Shoes toujours époque Rusty, le refrain est bien mélo mais cela devient inutile de le préciser. On remarquera quelques voix à la Guttermouth!! Bridge très intéressant.
13. Une mid-tempo de plus qui n'apporte rien au reste, si ce n'est de belles parties de basse, et un efficace flot de voix. On entend pour la première fois un peu de son clair à la guitare. Refrain toujours aussi maîtrisé.
14. Intro poprock à fond, presque FM, mais ça a le mérite de changer du reste, et l'oreille se tend!! Beaucoup de sonorités NOFX encore. Un bon condensé de toutes les autres chansons: super refrain et cœurs dignes des Beach Boys. On a aussi droit a un extrait de film qui fait penser à Lagwagon.
15. On a droit à la suite du film en espagnol du début. Ça à l'air d'être un film fantastique assez marrant, mais bon, moi je capte que dalle...Puis arrive une face cachée gueulante en live semble-t-il.

Pour conclure cette longue chronique, on peut dire que cet album est un peu trop homogène, et qu'il manque de rythmes plus variés. La prod' est un peu trop propre, mais on ne peut nier les qualités musicales du quatuor. Car c'est malgrè tout un très bon premier album et on peut penser que ce groupe va trouver un style plus personnel avec le temps et qu'il a les moyens d'acquérir un niveau international. Vivement le deuxième album, qui on l'espère sera plus personnel.

A écouter : Music makes you feel better than yesterday ; It always ends ; Sign Me
Minimum Serious

Style : Punk Rock
Tags :
Origine : France
Site Officiel : defdump.com
Site Officiel : ontheringrecords.fr.st
Amateurs : 9 amateurs Facebook :