Albums du moment
Pochette Fog Infinite
Pochette Gris Klein
Pochette God's Country Pochette Ritma

logo Mindforce

Biographie

Mindforce

Mindforce est un quatuor de Hardcore composé de Nick Haines (Basse), Donny Ruckdeschel (Batterie), Mike Shaw (Guitare) et Jason Petagine (Chant) formé en 2016 à New-York. Après une première démo éponyme en 2016, le groupe enregistre un ep l'année suivante intitulé The Future Of​.​.​. puis un split avec Dead Heat en mai 2018. C'est six mois plus tard que parait leur premier album, Excalibur, qui sort chez Triple-B Records. Mindforce y dévoile un Hardcore largement influencé par le Thrash Metal, proche de groupe comme Power Trip et il commence à se faire plus largement connaitre notamment en dehors de la scène Hardcore. L'ep Swingin Swords, Choppin Lords parait en 2020 et c'est surtout en 2022 que la formation revient toujours aussi énervée avec leur second album, New Lords, encore une fois signé chez Triple-B Records.

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Excalibur ( 2018 )

Instinctivement quand on pense au Thrash Metal et au Hardcore, nous viennent des références des années 80 ou 90. Un son brut, une efficacité redoutable et un état d'esprit qui ont maintenant influencé pas mal d'autres genres du Metal et au delà encore, pas mal d'aspects de la culture moderne. C'est un peu de ça que l'on retrouve avec Excalibur de Mindforce.

On aurait pu penser à la première écoute qu'il s'agissait d'un tout petit groupe en autoproduction. Un son plutôt bien défini mais une production pas aboutie par rapport à ce qui se fait maintenant avec un mix très centré vers les fréquences médium et hautes. Puis en prêtant un peu plus attention à la batterie notamment et son delay sur la caisse claire, il était devenu clair que les compères de Mindforce ont voulu rendre un hommage appuyé à ce qui se faisait autrefois, à l'âge d'or du vivre libre. Il n'est d'ailleurs pas étonnant qu'avec le recul des libertés et le repli culturel que nous vivons à notre époque que de plus en plus de références à ces années se multiplient. Des groupes comme Power Trip ou Insanity Alert ont justement fait leur carrière en faisant du Thrash Hardcore à l'ancienne. Au cinéma, les remakes ou pseudo suites des monuments des années 90 se multiplient. Il n'y a qu'à lever la tête vers les affiches pour observer Predator, Jurassic Park, Terminator, Ça et nombre d'autres suites de films existent déjà et restent à venir. Vivre dans le passé semble désormais plus beau que vivre aujourd'hui, mais "vivre dans le passé c'est mourir."

Pour en revenir à ce qui nous intéresse, musicalement on ne fait pas référence à n'importe qui. Du début à la fin de Senseless Act, on est clairement dans l'hommage à Pantera. Sur Nightmare et Fangs Of Time, pourtant très courtes, de nombreux passages évoquent Terror et Hatebreed. L'appui le plus prononcé reste sur Excalibur, ce n'est pas rien si la piste a donné son nom à l'album. A peine le morceau démarré, on ressent des vibrations qui feraient dessiner un sourire sur le visage de Jeff Hanneman (Slayer). Tentez une écoute, c'est saisissant. Même constat pour Won't Be Denied. En général c'est une pelletée de bons riffs disséminés tout au long des onze morceaux qui viennent ravir les tympans. Le petit bémol, s'il fallait en trouver un, serait que les riffs sont tous très bons mais les morceaux eux, laissent une impression un peu creuse, comme étant un peu trop formatés et dépourvus de charnière centrale qui leur donne vie.

Excalibur, c'est du très bon quand même dans l'ensemble. Décidément ce revival Thrash / Hardcore livre de bonnes pépites et révèle pas mal d'artistes. Mindforce doit encore approfondir son œuvre et aller au delà, mais pour un premier album ça augure du très bon pour la suite.