Titre : Koloss Année : 2012
Nombre de titres : 10

Tracklist
01 – “I Am Colossus“

02 – “The Demon’s Name Is Surveillance“

03 – “Do Not Look Down“

04 – “Behind The Sun“

05 – “The Hurt That Finds You First“

06 – “Marrow“

07 – “Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion“

08 – “Swarm“

09 – “Demiurge“

10 – “The Last Vigil“
Label : Nuclear Blast Records
Collection : 28 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 15.69/20 (35 avis dont 27 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Koloss aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

calin1977 20 / 20 Le 23/06/2017 à 02H11

Après un bon paquet d'écoutes, après avoir laissé ce groupe de coté pendant longtemps (fan absolu de la période None -> Chaosphère j'ai moins accroché à Nothing -> Obzen (sur le coup, hein depuis Obzen a été réévalué et j'en ai pas encore récupéré tous mes neurones)), je replonge à la faveur de l'excellent violent sleep of reason et je rejette une oreille sur Koloss et mandieu que la baffe est violente.

I am colossus, et on veut bien vous croire les gars. La construction est cohérente, ça commence en douceur pour finir a headbanger violemment. Et puis le deuxième titre de l'album, un monument de la discographie du groupe en fait. a ranger entre Bleed et Soul burn. Behind the sun qui commencce l'air de rien et qui fracasse les cervicales en fin de trip... la construction des morceaux est faite pour ne laisser aucun répit, ou alors quelques mesures, avant de manger notre cerveau, le niveau de groove est élevé, et pour peu qu'on cherche pas à comprendre le rythme mais juste en se laissant porter par la caisse claire et les voix eh bah c'est un énorme trip. Je parle pas de swarm et l'incroyable demiurge, qui définit le mot heavy, tellement c'est lourd et ce break qui donne envie de slammer sous md. cet album incroyable m'a totalement réconcilié avec le Meshuggah que j'ai découvert en 94 en première partie de Machine Head, l'écouter très fort quotidiennement me procure un plaisir certain.

tfaaon 19 / 20 Le 11/11/2014 à 14H00

en ce moment, mon album préféré de Meshuggah. fantastique de noirceur et de groove !

metgopsypeth123 12.5 / 20 Le 17/09/2014 à 18H37

Mouais, j'ai comme la sensation que Messhuggah s'est contenté de faire ce qu'il sait faire et basta. Alors oui c'est efficace, ça a toujours une avance sur ceux qui les copient depuis de longues années mais de la part des maîtres je m'attends à mieux.

chapot2000 17 / 20 Le 24/05/2013 à 15H41

Au début j'étais un peu déçu par ce mid-tempo qui revient souvent. Et puis après plusieurs écoutes j'ai adoré, et après avoir entendu l'album en Live je comprends mieux où ils voulaient en venir... Une grosse tuerie ! Par contre je ne peux pas mettre plus de 17 car l'album est globalement moins complet et "parfait" que Obzen. Je n'ai pas aimé la dernière piste instrumentale. Elle aurait mérité d'être placée ailleurs.

burning frost 11 / 20 Le 10/03/2013 à 16H43

Très déçu, Meshuggah est en pilote automatique. Aucune prise de risque, aucune audace, Kolosse réussit à rassembler ce que je considère comme les pires morceaux du groupe.

Electrok0rE 16 / 20 Le 02/01/2013 à 17H34

Je viens apporter ma nuance à la chronique de DaFredz avec laquelle je ne suis pas des masses en accord, malgré une note similaire.
Comme toute chronique, elle a sa part de partialité, et c’est bien normal.
Voici ma part de partialité à moi, afin de tendre une perche à ceux qui me ressembleraient plus qu’à DaFredz ;-)

Pas d’analyse technique, que de l’émotionnel pour moi.
Cet album, peut-être pour des raisons obscures, constitue tout de même une forme de tournant dans l’évolution du groupe. Bien-sûr c’est toujours du Meshuggah comme on le connaît, mais quelque chose semble avoir changé, quelque chose qui ne fait plus de moi l’auditeur adorant certains morceaux et en détestant d’autres, zappant rapidement les intrus. Koloss je l’écoute du début à la fin, sans toucher aux manettes. Et plus je le fais, plus j’aime.

Dans un premier temps dûment défoulé par The Demon's Name Is Surveillance, les frissons me gagnent sur Behind The Sun, n’en déplaise à DaFredz.
Une intro lourde qui vous met dans le bain progressivement, une tension montante suivie d’une explosion contrôlée. Tout ceci achevé par un pilonnage en bonne et due forme. Dommage que les paroles ne m’inspirent pas grand-chose.

Voici ma goutte d’eau dans un océan d’expression libre (c’est beau c’que dis wooooo !), elle correspondra peut-être à certains !

http://www.lastfm.fr/user/Electrok0rE

Bourriquet 15 / 20 Le 31/12/2012 à 01H19

Meshuggah sort un album qui serait une tuerie pour n'importe quel autre groupe. Un son excellent, une batterie incroyable, des mélodies de guitares et des soli inspirés malheureusement on reste dans le normal pour Meshuggah. Un album plus proche de Nothing que de Obzen, j'aime un peu moins mais la sauce prend toujours.

sergentflynn 17 / 20 Le 04/12/2012 à 19H59

Après de multiples essais sur un peu plus de 5 ans, la sauce a enfin pris pour moi avec cet album. Ca groove dans tous les sens... "Do not look Down" Break Those Bones" et le ravageant "Demiurge" sont les plus abordables.
Le côté carré des chansons prennent leur sens quand on les a digérées et qu'on se laisse balader par ces variations de riffs. Essayez, rééssayez qu'ils disaient... bah ils avaient raison :)

MattDyeux 14 / 20 Le 21/11/2012 à 14H04

Pas encore convaincu que ce soit un album indispensable de Meshuggah. Je reverrai cette note et commentaire une fois que j'aurai véritablement plongé dans l'album.

mindfleck 16 / 20 Le 21/11/2012 à 10H51

Album percutant mais n'oubliant pas pour autant de nous envoûter avec des morceaux tel que l'hypnotisant Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion (quel clip!) et le planant final instrumental The Last Vigil.
Le très riche The Hurt That Finds You First pourrait à lui seul résumer l'ambiance si singulière de ce très bon disque !

jfkool 17 / 20 Le 21/11/2012 à 09H39

Meshuggah n'a jamais autant groové. C'est album n'est pas simplement en béton, c'est une bétonneuse!!!

PR0DiGE 16 / 20 Le 21/11/2012 à 07H37

Sur la même ligné qu'obZen : bien ficelé, envoûtant et psyché. mais je me dis qu'il manque quelque chose.. ou peut être c'est moi qui demande plus.. qui sait.

Le Top : Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion

BalticWolf 17.5 / 20 Le 03/11/2012 à 19H27

Difficile de revenir au même niveau, 4 ans après le tonitruant Obzen. C'est pourtant le pari que s'est donné Koloss.
Ce qu'on remarque à la première écoute, c'est le son encore plus profond et grave que précédemment. Le travail de la voix a aussi été mieux mis en avant.

C'aurait été un véritable coup de pied au cul si Koloss avait été accouché d'un autre groupe (vu que dans le style, personne n'arrive à la cheville des gars d'Umeå). Mais comme Meshuggah est Meshuggah, ce dernier opus ne parvient pas à surprendre l'auditeur.
Alors oui, le malsain est toujours là. La séance "masochiste" de l'écoute est toujours aussi intense. Mais les morceaux en eux-même sont simplement très bons, sans jamais être excellents.

"Do not look down", "Demiurge" et "The Demon's name..." marqueront néanmoins les esprits. Mention spéciale pour "Behind the Sun", dont la fin est du pur pilonnage, avec un riff dévastateur rappelant de loin l'inspiration des premiers albums de Gojira. Dommage que l'album soit plombé par le morceau d'introduction auquel je ne trouve que peu d'intérêt, ainsi que par le morceau ambiant qui le clôture, qui en a encore moins.

Incontournable pour les fans, très abordable pour ceux qui ont envie de découvrir le groupe, optionnel pour ceux qui le connaissent vaguement.

linkdupasse 18 / 20 Le 26/07/2012 à 19H40

Je trouve qu'il pète cet album, et pas qu'un peu. Certes, il n'y a pas de bouleversement de leur musique, mais la qualité reste. Contrairement à l'auteur de la critique, j'adore I am colossus (et les autres chansons décriées), tout autant que les autres. The Last Vigil n'est pas si anecdotique que cela, si on tend l'oreille, les harmonies développées sont magnifiques.

Bref, un excellent disques, qui manque la perfection par manque de prise de risques.

Ch4rOon 15 / 20 Le 24/07/2012 à 11H59

C'est qui les patrons ?!!! Une passerelle plus "abordable" vers leur univers, du meshuggah "pop" presque, et pourtant en fouillant bien on constate que certains morceaux sont toujours aussi extrême. Certains pensent a un coup de fatigue, moi je pense que Obzen était l'album de la maturité, le monument, et que maintenant comme beaucoup de groupes ils explorent certaines nuances. Pour ceux qui comme moi aiment le meshu extreme cet album est sympa mais un peu léger, pour ceux qui n'ont jamais aimé meshu ou ceux qui les découvrent, c'est une bonne porte ouverte vers leur univers torturé.

ilovekarmatoburn 12 / 20 Le 24/07/2012 à 09H53

Meshuggah se fatigue?...Il ya du taf en perspective pour le prochain album. A voir.

J'ajoute ce complément de critique à ma note que je trouve un peu dure.
Le style créé par Meshuggah est tellement particulier et pointu qu'il devient à moment peut-être un peu difficile ne pas ci enfermer.
En tous cas, que de bons moments passés avec les précédents albums.Un des groupes métal les plus créatifs, aventureux et talentueux de ces 20 dernières années.

ted GMG 14 / 20 Le 29/06/2012 à 00H28

Autant obZen avait été une grosse claque, autant ce Koloss sera une petite claqounette pas très méchante. Les riffs sont là, les élucubrations rythmiques de Papa Thordendal sont là, la batterie androidesque de Haake est en place mais il manque le petit "truc" magique qu'on retrouvait sur obZen ou un I (bon, I est un peu hors catégorie).
A l'heure où pullulent les groupes qui jouent des rythmiques "odd Times" avec des guitares n-cordes, le maître Meshuggah serait dépassé? L'âge aidant (et ouais, c'est qu'ils ont passé la quarantaine ces grands messieurs)?
Ce n'est en tout cas pas cet album qui assoira une nouvelle fois leur statut d’indétrônable maître...
Koloss, finalement, c'est l'album de Meshuggah dans lequel Meshuggah fait du Meshuggah. On attendait mieux, mais ce qu'ils font, ils le font tellement bien et depuis tellement longtemps qu'on ne leur en veut pas.

sheietine 18 / 20 Le 05/06/2012 à 00H55

Cet album est monstrueux, pas d'un point de vue métaphorique, non non ! C'est un monstre hideux tout droit sortie de je ne sais quel esprit fou et torturé (Lovecraft ?). Moins technique et complexe qu'Obzen, mais lourd comme un Chaosphere ou un Nothing. La fin du monde prévue fin 2012 à dejà eu lieu en Suède...

slaughtear 17 / 20 Le 29/04/2012 à 16H47

Un très bon album, rempli de riffs d'exception et plutot varié. I am colossus introduit parfaitement le disque, avec ce son lourd qui nous martèle les oreilles pendant tout le disque. Puis les tubes s'enchainent, comme le groovy Do not look down, l'aérien Behind the sun, et autres tueries (marrow, break those bones...). On regrette quand même quelqueq morceau moins inspirés (The demon's name.., swarm) mais le final de l'album rattrape le tout avec un riff grandiose (demiurge) et un final étrange, ou The last vigil se compare à Sum, final de l'album catch33. énorme.

prap 20 / 20 Le 20/04/2012 à 13H36

J'ai tout aimé du debut jusqu'à la fin, l'album de Meshuggah en a decu certains mais moi non! Complexe, riff surhumain du grand Meshuggah; Merci!

arnorock 18 / 20 Le 11/04/2012 à 09H03

Difficile de sortir un grand disque après un Obzen monstreux, un monstre à cinq têtes. Eh bien c'est réussi, Meshuggah a réussi à proposer un album plus brut, plus "simple", plus direct mais aussi beaucoup plus sombre à mon avis. J'ai vraiment été bluffé. Je rejoins certains commentaires sur le fait qu'il n'y a pas de surprises, mais en même temps je crois qu'on n'en demande énormément à ce groupe devenu une grande référence. Quel groupe a pu sortir autant de bons albums ? Machine Head, Fear Factory ? La bonne blague !!! Pour en revenir à la musique, c'est vrai l'effet de surprise est en moins mais ça n'enlève pas le plaisir que j'ai eu à écouter cet oeuvre. Une mention spéciale à Kidman qui signe pour moi sa meilleure prestation vocale.

karjim 13.5 / 20 Le 10/04/2012 à 17H53

Déçu...c'est dur pour un fan

[email protected] 18 / 20 Le 07/04/2012 à 02H20

Certes c'est plus simple mais Meshuggah ne se résume pas qu'à sa technique : ce groove... hallucinant ! avec ces ambiances dedans, et ce chanteur qui approche la cinquantaine..! et ce bassiste épileptique ! et ces riffs ultras efficaces, et ce monster-drummer N°1 !
En plus c'est bien varié, et le son j'ai jamais entendu une qualité aussi bonne.
Par contre j'aime pas trop la première trop lente, mais j'adore de trop le reste, ils ont mélangé leur zik avec du Gojira, c'est ultra efficace !
Mentions spéciales pour la pêche, le chant, le groove, le son et l'originalité avec 20 ans d'avance !
Umeå City, la ville Suédoise ou la musique a 20 ans d'avance...!!! (Meshuggah - Refused - Cult Of Luna) !!!
Incroyable ;)

SlipKo?n 18 / 20 Le 04/04/2012 à 23H53

Ah la la, qu'est-ce que j'ai pu l'attendre cet album! J'avais un peu peur à l'écoute des deux premiers morceaux dévoilés sur le net ("Break those bones..." & "Do not look down"). Puis, le trailer de l'album m'a très vite calmé, avec ce magistral riff extrait du morceau "Demiurge", qui est pour moi le morceau le plus réussi de l'album (à mes yeux, l'un de leur meilleurs morceaux tous albums confondus)!

Je confirme, cet album est moins complexe & expérimental que les précédents... mais comme dit plus bas, on gagne en efficacité!

Les morceaux à écouter absolument d'après moi :

1. Demiurge
2. The Demon’s Name Is Surveillance
3. I Am Colossus

La_Couge 18 / 20 Le 29/03/2012 à 17H31

=> Premier commentaire à donner un note réelle suite à l'écoute de l'album (reçu hier, 3 écoutes).

Album très solide, et d'excellente qualité.
La prod' est au RDV, avec un gros son dans la veine d'obZen. Les compos alternent entre des passages très violents et complexe au niveau des riffs, façon obZen (Marrow, Demon's Name...)et des passage plus ambiants (I am Colossus, Break Those Bones...) plutôt inédits chez eux, voir carrément acoustiques (The Last Vigil)!
On rajoute à ça un exécution impeccable des morceaux, et un chant de Kidman encore un peu plus violent (il se diversifie d'ailleurs, avec plus de rythme sur pas mal de morceaux)et on obtient un cocktail détonnant et franchement jouissif!

Certe, certains reprocheront une simplification de la musique de Meshuggah, et ils n'auraient pas forcément tord. Cela dis, quand on voit la difficulté à aborder un album comme Catch 33 ou l'EP "I", je pense que c'est une bonne chose. Si le groupe part trop dans des trips insuivables et injouables en live, je vois plus vraiment l’intérêt si ce n'est de crâner en disant que "Ouais ouais, j'écoute Meshuggah, je suis trop un ouf quoi !" (ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis : Catch 33 est excellent mais très/trop expérimental pour être apprécié comme un album conventionnel) .

Si on s'éloigne effectivement un cran (un petit cran, ça reste du Meshuggah quand même !) de l’extrême complexité de certains albums précédents, c'est pour venir à quelque chose de plus simple, rentre dedans et au final, plus efficace.
Alors oui, ce que le groupe perd en élitisme (un peu), il le gagne en efficacité (un peu comme obZen, décidément !). Il me tarde d'avoir des retours live, même si je pense qu'ils seront un fois de plus excellents.

Bref, on retrouve avec joie les suédois qui nous livre un album dans la lignée d'obZen (vous l'aurez bien compris !), mais sans pour autant céder à la facilité : varié, complexe et plutôt inédit dans son approche, Meshuggah parviennent à nous surprendre sans pour autant nous laisser perplexe, ou trop dépaysés.

Du très très bon, encore une fois.

EDIT : Après plusieurs dizaines d'écoutes (bah oui, quand même), je confirme l'excellente impression que j'ai eu lorsque j'ai écrit cette critique.

IDAUMAUDAU 10 / 20 Le 12/03/2012 à 15H40

C'est sûr que noter 18 et 20 sur 20 un album que personne n'a écouté c'est vachement plus logique...

rasectional 20 / 20 Le 09/03/2012 à 20H26

C'est vrai j'ai donné une note avant la sortie de l'album. Après une centaine d'écoute ma note ne change pas c'est vraiment un superbe album solide un peu moins direct que obzen plus "organique" comme dit le groupe. Je le situe entre catch 33 et obzen avec un peu plus de obzen tout de même hate de voir ce que ca va rendre sur scene en novembre prochain !