Albums du moment
Pochette Sky Void Of Stars
Pochette Ocean
Pochette Fog Infinite Pochette Gris Klein

logo Melpo Mene

Biographie

Melpo Mene

Erik Mattiason : Chant/Guitare
Janne Manninen : Contrebasse
Björn Baummann : Piano
Andreas Ekstedt : Batterie

Quatuor originaire de Suède, Melpo Mene est avant toute chose le projet solo' de son chanteur, Erik M., né en 1982 à Stockholm. Empruntant son nom à la mythologie grecque, et plus précisément à l'une des neuf muses, filles de Zeus et Mnémosyne, qu'est Melpomène : muse du chant, de l'harmonie musicale et de la tragédie. Une aventure donc qui démarre en juin 2004 avec la sortie d'un premier EP 4 titres, Don't Save Me, paru chez Imperial Recordings (Jose Gonzales, Promise And The Monster,...). Le groupe sort 7" et EP les mois suivants avant d'éditer, au mois de novembre de la même année, son tout premier effort longue-durée : Holes (Distribution France - Differ-Ant). Celui-ci bénéficie du travail de production et de mixage de Andreas Dahlbäck (MotorhomesEskju Divine, Eskobar,...). Juin 2005 voit la parution d'un troisième EP, Jedi, avant la sortie pochaine d'une deuxième album : Bring The Lions Out.

 

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Holes ( 2004 )

Avec Holes, Melpo Mene dévoile un premier effort des plus prometteurs quant à la suite, sans faiblesse évidente, mettant en lumière une formation aux multiples facettes.

A l’image de son chanteur-caméléon, Erik Mattiason, dont le timbre de voix et l’interprétation rappelleront à certains tantôt le frontman de Death Cab For Cutie, Ben Gibbard, sur "I Should Get Away", tantôt Elliott Smith ("Dream About Me"), ou bien encore Antoine Wielemans (Girls In Hawaii) sur "Lady", voire Karl Larsson ("Wait Up"). Du beau monde qui reflète en partie la musicalité, assez variée donc, du groupe ayant une base très folk, teintée de pop, de rock, voire même de synth-pop à la façon de l’autre projet de Ben Gibbard justement. Des arrangements denses, diversifiés dont la pierre angulaire est sans aucun doute cette contrebasse conférant rondeur et profondeur aux morceaux, et sur laquelle viennent se greffer violon, violoncelle, flûte, piano, orgue, témoins de cette diversité.

Mais là où le groupe parvient véritablement à exceller, c’est lorsqu’il se met en tête, et met en musique, ses partitions folk en y insufflant avec virtuosité une tonalité très jazzy, et pleine d’une quiétude ronronnante. Dépaysement garanti pour les amateurs de congas, marimba, lap-steel, chœurs féminins d’Anna Ternheim, scat-vocals de Andreas Dahlback ou, plus modestement…des chants d'oiseaux.

En définitive, Melpo Mene, c’est un peu deux figures musicales très reconnaissables : l’une plus ‘commune’ de part les influences/ressemblances palpables, l’autre davantage dissimulée, enfouie, mais bien plus nature(lle) et exquise au final, il n’y a qu’à écouter "To Be Someone",  "Dream About Me" ou "Tropical Island" pour s’en rendre compte. En attendant que ces lions sortent de leurs cages...

Ecouter sur MySpace.

A écouter : "To Be Someone", "Dream About Me", "Tropical Island", "I Should Get Away"
Melpo Mene

Style : Folk Pop
Tags : -
Origine : Suède
Site Officiel : melpomene.se
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :