logo Massmord

Biographie

Massmord

Sonny - chant
Berra - basse
Olof - batterie
Ida - guitare
Andreas - guitare

Massmörd voit le jour durant l'été 2004 lorsque Sonny (Deunga) et Ida (Beyond Pink, Vaning 5) déménagent de Malmo à Helsingborg. Après quelques semaines de mise en place, le groupe recrute Olof (Article Nine, Vaning 5) et commence à répéter. Berra (Article Nine) et Tijana (Beyond Pink) rejoignent le groupe très rapidement.
Massmörd change de local de répétition et en profite pour recruter un second guitariste en la personne de Andreas (Unabombers). La jeune formation effectue son premier concert en février 2005 et, au printemps suivant, entre en studio pour enregistrer sa première démo qui sortira sous la forme d'un 12" intitulé Inget Liv/Ingen Död chez Blindead Productions, Fight Records, Halvfabrikat Records et Nakkeskudd Plater. Un an plus tard, Massmörd enregistre son deuxième album Unleashed mais perd peu après Tijana. Le groupe continue à jouer sous cette formation et enregistre un split avec Shades Of Grey en 2008.

Chronique

Unleashed ( 2007 )

On pensait la scène suédoise occupée à décliner sans fin son crust de laboureur suivant le mode traditionnel, puissant et gras des motoculteurs Skitsystem, Disfear, ou Martyrdod. Efficace, certes, mais un peu rengaine à la longue.

Au milieu de ces gros bras, Massmörd tente de se frayer une place en offrant une alternative plus empreinte de finesse et d'humanité. Si Inget Liv/Ingen Dod, première production du groupe, pêchait quelque peu par un manque de personnalité et d'intérêt, Unleashed, en revanche, apparaît nettement plus fouillé, plus inspiré. Sans faire pour autant table rase du passé, "Cries of Wolf" se charge de débroussailler le terrain, donnant le ton d'un Massmörd au d-beat toujours rapide et puissant mais nettement plus affuté, lorgnant dorénavant vers celui plus élaboré des From Ashes Rise, Ekkaia, Remains Of The Day ou Garmonbozia. Aidé par une production propre, claire et nette, les suédois peuvent ainsi se consacrer pleinement à l'expression d'un hardcore où le choc frontal n'est plus le but ultime, au contraire, recherchant davantage des ambiances émotionnelles plus fortes et, pour ce faire, se parant d'oripeaux mélodiques donnant toute sa consistance à Unleashed, notamment sur les excellents "Fasad" et "Your Time to Pay".
Dès lors l'intérêt ne décroît pas et Massmörd réussit ce qu'il veut. En réduisant la cadence, en l'accélérant, sans en faire des tonnes, les suédois procèdent de manière intelligente, réussissant par petites touches à instaurer un climat tristounet, que le timbre rugueux masculin/féminin de Sonny et Tijana, unis dans une mélopée pessimiste, se charge de rendre alarmiste voire obscur. On aurait aimé toutefois que le groupe exploite plus à fond cet atout, pas toujours utilisé à bon escient et ne servant apparemment qu'à rendre le chant un peu plus attractif et varié.

Du bon, voire du très bon donc dans cet Unleashed qui marque une réelle volonté de ne pas se laisser enfermer dans ce carcan un peu trop systématique auquel les suédois nous ont habitué. A la fois fin et brutal, Massmörd signe ici une oeuvre équilibrée de qualité qui devrait faire bonne figure aux côtés des cadors du modern crust.

"Cries of Wolf", "Fasad", "Your Time to Pay", "Ett Fro av Ondska" sur MS

A écouter : Cries of Wolf, Fasad, Your Time to Pay