logo Massenhinrichtung

Biographie

Massenhinrichtung

Massenhinrichtung est à la base un one man band fondé en 2004 sur les cendres de Total Disaster, qui a vu son line-up s'élargir au fil des années. Originaires du Belarus, le groupe offre un Black Metal tourné vers ses propres terres et sort deux démos limitées à un petit nombre d'exemplaires en 2006 et 2007, suivies d'un split avec Raven Throne
Zakon Zabroi, premier album pour Massenhinrichtung, sort en 2015 chez Darker Than Black Records.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (15/20).
logo amazon

Закон зброі ( 2015 )

Dans un hypothétique « Petit Atlas du Metal illustré », les pays de l'Est Européen seraient sans nul doute associés au Pagan Folk et au Black Metal de caractère. Nokturnal Mortum, Hate Forest ou Graveland sont autant d'exemples qui témoignent du climat favorable aux musiques sombres et tournées vers le passé. Mais dans l'ombre des scènes Ukrainiennes ou Polonaises, la Biélorussie reste très confidentielle sur ses produits du terroir qui cachent pourtant de belles perles.

Sans trop de surprise, on ne réinventera pas demain les classiques que sont Goat Horns ou Bergtatt et nos compères en sont conscients. Les sept titres puisent dans un pot-pourri Black Atmo, Folk Metal, Pagan et assimilés sans accroc. Que ceux qui ont dit non au Black dissonant et malveillant s'accordent alors une seconde chance avec ce Zakon Zabroi, riche en violons, flûtes et cornemuses. L'électrique et l'acoustique y évoluent en harmonie sans tomber dans les travers d'un (au hasard) Korpiklaani rigolard, mais rendant au contraire crédible cet hommage aux Anciens. Massenhinrichtung puise dans ses racines et raconte des pans de son roman national tourmenté sur fond de cris glorieux rythmés par une batterie constamment en cavale, à la manière de « The Order Of Force », grisant par sa puissance et l'aura qu'il en dégage.

Passés les quelques titres peu marquants (« The Blizzard », « The Ghost Of Devastated Motherland »), le groupe brouille les émotions et restitue des ambiances guerrières et épiques parmi lesquelles la beauté se fraye un chemin. Zakon Zabroi offre des mélodies sans complications mais au rendu grandiose, renforcées par un choix de la langue maternelle on ne peut plus cohérent avec les genres pratiqués et qui paye quand viennent les choeurs et le venin des passages plus sombres. L'authenticité avant tout, même dans le choix d'instruments traditionnels au son bien arrangé, histoire de laisser les synthés cheap au placard. « The Paths Of Stellar Swamps » en est tout particulièrement sublimé, paré d'une intro resplendissante évoquant mille lueurs, prête à nous transporter en un instant vers de lointaines contrées. De même, les cordes larmoyantes de « The Winter Of Belarusian Lands » donnent toute leur saveur à un titre bâti sur un contraste de tristesse et de violence. Bien plus qu'un simple atout stylistique, l'accent porté sur la musique traditionnelle joue un rôle conséquent dans la réussite de cet album car travaillé, et non pas simplement ajouté d'un regard convenu comme un cheveu sur la soupe. 

On pourra peut-être déplorer un tempo assez uni sur l'ensemble des pistes et une structure de base peu variée, simple ossature efficace cependant qui permet au groupe d'y glisser de très beaux ornements. Massenhinrichtung fait partie des formations sur lesquelles on peut désormais compter pour peupler nos mornes hivers d'un imaginaire héroïque et impitoyable.