Albums du moment
Pochette Ritma
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds Pochette The Quiet Earth
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz

Titre : The Prophet Feeds Année : 2010
Nombre de titres : 9
Acheter : logo amazon
Labels : Alerta Antifascista , Contraszt! Records , Halo Of Flies , Scarecrow Records , Southern Lord Recordings

Moyenne lecteurs : 14.33/20 (3 avis dont 3 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé The Prophet Feeds aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Fragone 15 / 20 Le 01/07/2010 à 21H33

@twk : Je tiens à te signaler que c'est toi qui fait baisser la note du skeud avec ton 13/20. Pour ma part je l'ai trouvé excellent. Après, je vois pas trop le rapport entre ne pas être à la mode et dessiner des trucs moches. Entre les deux il y a quand même une marge. Des illustrations dans le genre de Masakari, il y en a à la pelle dans le punk.

@twk 2 : Il n'y a rien de chiant dans le fait d'avoir une discussion argumentée. On est d'accord qu'il est préférable d'avoir une pochette qui dit quelque chose qu'une vide de sens. Toutefois, dans le punk un artwork avec un message çà reste quand même le minimum syndical et je trouve que trop de formations s'en contentent. Un peu comme si elles avaient la crainte de démontrer une ambition artistique ou de n'être pas comprise. Pour ma part je préfère l'illustration qui m'interpellera, qui ne se dévoilera pas au premier regard, qui me poussera à en savoir davantage. Je ne trouve pas que l'artwork soit secondaire dans un album, pour moi c'est un tout. Une illustration bâclée gâtera mon plaisir. J'y survivrais mais il me manquera quelque chose. Je ne suis pas dessinateur, je suppose que çà représente pas mal de boulot, mais bon je trouve quand même que Masakari s'est pas foulé. Après ce n'est que mon avis.

Senti 15 / 20 Le 01/07/2010 à 20H00

Vraiment un bon disque, très appréciable après avoir pris une mandale en concert. Tout cela nous ramène en terrain bien connu mais avec une conviction et une implication de chaque instant. Quelque chose me dit que la suite, s'il y a, sera encore meilleure.

@-twk- : Sinon, tu as un truc à dire sur le contenu, enfin, la musique quoi ?

-twk- 13 / 20 Le 01/07/2010 à 19H28

Un artwork pas plus moche que beaucoup d'autres couvertures, faut arreter de descendre des travaux certes pas forcément géniaux mais y'a tellement de graphismes à la mode dont "on" ne fait pas la critique. J'aime pas la mode, alors quand un apprenti graphiste réutilise des vieux codes (ici clairement metal dans l'esprit) Et puis ça m'a rappelé un peu le eddy d'iron maiden en version je dessine et je suis au collège. Et alors? moi ça me touche plus que ça me répulse. Bref tout est histoire de goût et je comprend tout de même ton point de vue d'autant plus que le graphiste s'est planté dans le tracklisting...

@senti & fragone :
ben après réécoute, je le trouve pas trop mal cet album, avec des bons passages rentre dedans bien efficaces. Quelques mélodies sympathiques aussi. Globalement je suis de votre avis sur la musique. Après, un petit 13/20 parce que j'ai pas vraiment décollé de mon siège non plus. Mais y'a moyen de le réécouter encore et y trouver un palliatif à des ictus, ekkaia ou autres groupes dans le genre.

@fragone
le rapport entre une couv à la mode et des dessins maladroits y'en a aucun. C'est juste que d'une manière générale les critiques négatives ne s'attardent pas trop sur les couvs qui "marchent" et sont bien plus navrantes et vides qu'un dessin amateur. On doit pas avoir la même notion d'Esthétique, c'est peut-être juste ça. Je préfère de loin un dessin maladroit mais qui parle de quelque chose de précis, et/ou qui dénonce un trait de société plutôt que de voir un paysage (cf young livers "of misery and toil) où t'as juste poussé les contrastes à fond et que tu mets une police usée pour le nom du groupe, bref un truc vide de sens. C'est peut-être la motivation du groupe, que de véhiculer du vide. Je te l'accorde, la pochette ne fait pas le groupe, alors je vais m'arrêter là, j'ai déjà été assez chiant comme ça.