Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

logo Marriages

Biographie

Marriages

Formé en 2011 à Los Angeles par trois membres de Red Sparowes, Marriages poursuit la trace de son aîné avec un Post-Rock teinté de Shoegaze. Emma Ruth Rundle (Chant, Guitare, Flûte), Greg Burns (Basse, Claviers) et Dave Clifford (Batterie) sortent en 2012 leur premier ep intitulé Kitsune via Sargent House. L'année suivante, Andrew Clinco remplace Dave derrière les fûts alors que le groupe tourne aux côtés de Russian Circles et Deafheaven.

Chronique

15.5 / 20
1 commentaire (18.5/20).
logo amazon

Kitsune ( 2012 )

Marriages, c'est le nouveau projet de trois membres sur cinq des Red Sparowes, dans une veine assez similaire à leur savoir-faire depuis une dizaine d'années, à savoir un Post-Rock / Shoegaze dont la barrière entre les deux genres est parfois assez floue. 

On y trouve donc Greg Burns à la basse, Dave Clifford derrière les fûts et Emma Ruth Rundle à la guitare. Fondamentalement, peu de différences avec leur projet principal au détails - majeur - près que la guitariste use désormais de sa voix et ce d'une très belle manière. Instrumentalement, le trio reprend là ou Red Sparowes c'était arrêté avec The Fear Is Excruciating But Therein Lies The Answer, mais sans doute avec plus de caractère et de justesse que par le passé, evitant les classiques pièges de nébuleuses absconses et de montées lyriques vues et revues. Au rayon des influences, Marriages se repose bien évidement son passé à la fois précurseur et très personnel, même si le rapprochement avec Battle Of Mice peut plus facilement venir à l'esprit, notamment grâce à la voix féminine. A l'image de sa pochette fusionnant couleur chaudes et froides unies dans une part d'ombres et de reflets lumineux, Marriages cultive les contrastes, joue avec des mélodies gracieuses comme il les terrasse de vibrations monstrueuses. Tout tient dans la composition, menée avec brio et intelligence, de ses six titres qui semblent n'en former qu'un et dont les transitions passent inaperçues.

L'osmose dans un disque c'est bien évidemment essentiel car les trois musiciens sur ce Kitsune semblent liés cordes et âmes. De l'ouverture Ride In My Place à la fois lumineuse et bruyante grâce à cette guitare aérienne, aux notes radieuses de Body Of Shade, parfois embrumées dans des vapeurs chatoyantes, menées par une basse imposante et envoûtante, aux passages rugissants et quasi Stoner de White Shape trempés d'une basse incandescente, amorcés par l'electro-dronisant Pelt, tout s'imbrique extrêmement bien. Et puis surtout, il y a un titre qui se démarque nettement des autres, Ten Tiny Fingers, aux faux airs de Jakob notamment, aux arpèges magnifiques, aux claviers lunaires, portée par la voix enchanteresse d'Emma et par une base rythmique lancinante. Part The Dark Again quant à lui est un joli dénouement qui cache bien son jeu, faussement apaisé et bien plus acide et torturé qu'il n'y paraît au premier abord.

Marriages attise, autant qu'il apaise, rayonne en plein envol avant de retomber avec fracas. Kitsune est la naissance de ces disparités. Elles auraient pu causer sa chute, mais il n'en est rien. Elles forgent au contraire toute la personnalité, la sève et la vitalité de ce nouveau projet qui sait les manier avec dextérité et dont la suite devrait être tout aussi savoureuse.

Marriages

Style : Post-Rock / Shoegaze
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel : marriagesband.com
Facebook :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :