Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

Titre : Live At Leeds Année : 2010
Nombre de titres : 16
Acheter : logo amazon

Moyenne lecteurs : 16/20 (1 avis dont 1 avec commentaire)

Les membres qui ont aimé Live At Leeds aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

JazzyBluesTypewriter 16 / 20 Le 26/01/2013 à 02H06

J'y étais! Quel plaisir d'avoir retrouvé ce très bon live en cd :)

Live purement acoustique avec Dave Rosser à la guitare (musicien de tournée des Gutter Twins en 2009)
Au menu, 16 titres dont 3 inédits, à savoir une reprise de Pink Floyd, "Julia Dream", "Hangin' Tree" des Queens Of The Stone Age en clôture de concert ainsi que "Can't Catch The Train" des Soulsavers (2 titres auxquels Mark Lanegan avait collaboré avec les dits artistes par le passé, ndlr)
Ce live faisant notamment la part belle à Field Songs (6 titres sur 16), fait en revanche totalement l'impasse sur The Winding Sheet ou Scraps At Midnight.

Clairement, l'entendre en acoustique ET en live est un vrai bonheur.
La guitare et les choeurs du sieur Rosser exécutés avec soin viennent parfaitement soutenir cette voix de baryton abîmée par l'excès de nicotine (qui semblerait presque éteinte par moments alors qu'il n'en est rien).
"Julia Dream" est à écouter en priorité (le refrain rempli de douceur ferait pâlir une comptine) "Resurrection Song" est à frissonner de justesse, "Message To Mine" a une pêche d'enfer et "Hangin' Tree", pour sûr, fera sourire de nostalgie tous les aficionados de Songs For The Deaf qui détonnait sur nos lecteurs cd il y a 10 ans de ça. "One Hundred Days" n'a rien perdu de son refrain enchanteur et "Mirrored", entêtante, tient du poème en musique.
Moins enthousiasmante, "On Jesus Program", reprise de Overton Vertis Wright dont le charme rétro tenait beaucoup au son conféré par la production du disque tient moins bien le challenge.

Au final, setlist sans réelle prise de risque pour le passage à l'acoustique ("No Easy Action", "Miracle) mais néanmoins bien exécutée et très agréable à l'écoute.