Découverte
Pochette Pyre Builders

logo Manilla Road

Biographie

Manilla Road

C'est en 1977 que Mark "The Shark" Shelton décide, au fond de son Kansas natal, de créer son propre groupe. Après avoir été batteur d'une formation nommée Embryo, il se met à la guitare et lance Manilla Road avec ses potes du lycée, Benny Munkirs, Rick Fisher et deux frères, Robert et Scott Park. Le groupe commence par écumer les bars avant d'avoir l'opportunité d'enregistrer et de sortir son premier album, Invasion, en 1980. Ils travaillent ensuite sur Dreams of Eschaton (jugé "mauvais" et qui ne finira par sortir que 20 ans plus tard sous le nom de Mark of the Beast), Metal et Crystal Logic, qui voit le jour en 1983 et leur permet d'asseoir leur réputation aux Etats-Unis et de commencer à toucher également l'Europe.
Rick Fisher est ensuite remplacé à la batterie par Randy Foxe, qui enregistre avec le groupe les albums suivants, dont Open The Gates, Mystification et The Court of Chaos. En 1992, Manilla Road connait une période de tensions et cesse plus ou moins ses activités. Mark Shelton sort un projet solo, The Circus Maximus, qui parait tout de même sous le nom de Manilla Road sous la pression du label, qui pensait que le disque se vendrait mieux ainsi. S'en suit une pause d'une dizaine d'années, ponctuées de concerts épisodiques, avant que les choses sérieuses reprennent avec de nouveaux musiciens autour du "Shark".  Atlantis Rising sort ainsi en 2001, suivi de près par Spiral Castle en 2002. Entre-temps, Bryan "Hellroadie" Patrick, ancien roadie du groupe, arrive en renfort de Shelton au chant. Manilla Road reprend alors un rythme de croisière et sort régulièrement des albums dont The Blessed Curse, en 2015 et To Kill A King en 2017.