Albums du moment
Pochette Glow On
Pochette Wildhund
Pochette Anabasis Pochette In Transmission
Chroniques
Pochette Exhumed Information
Pochette Savigaila
Pochette How To Tune A Parrot
Pochette Lower forms of life Pochette Welcome To The Nightmare
Découverte
Pochette No Way

Titre : Mekanïk Destruktïw Kommandöh Année : 1973
Acheter : logo amazon
Collection : 8 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16.67/20 (3 avis dont 3 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Mekanïk Destruktïw Kommandöh aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

MATHDOK 17 / 20 Le 02/11/2016 à 11H51

1er volet de la fameuse trilogie mais paradoxalement composé en dernier. Oeuvre majeure que je ne me permettrais pas d’émettre une chronique tant cet exercice a déjà été très bien fait dans la littérature par les plus grands. C'est une pièce qui compte dans ma construction personnel de musicien et mélomane, j'en connais chaque seconde des différents enregistrements gravés et disponibles. Elle se sublime effectivement en concert mais surtout dans le cadre de l'interprétation complète de la dite trilogie. Personnellement je préfère le second volet "wurdah itah" et bien au delà encore, le dernier: "Theuz Amatak", joyau de la transe noire de la musique Zeulh.
Concernant l'avis de tupeo29, Attahk est un bon album mais Vander s'était déjà affranchi de Top, pouvant ainsi laisser libre court à ses envies de gospel avec des conséquences propres au goût de chacun (perso bof bof). Je pense qu'un morceau comme "De Futura" sur Udu Wudu est une superbe porte d'entrée pour les métaleux qui ne connaitrait pas. C'est froid, puissant, ensorcelant et on saisie tout de suite le potentiel de la folie du répertoire de ce groupe

typeo29 15 / 20 Le 09/06/2009 à 12H15

Considéré souvent comme le grand classique de MAGMA, MEKANIK DESTRUKTIW KOMMANDOH est à écouter en 2010 en oubliant tous les progrès réalisés depuis 1973 en terme d'enregistrement et de production.

Clairement ici on a à faire à du progressif du début des seventies , à 1 million d'années lumière de MARILLION ou de DREAM THEATER, où la liberté et la folie de l'époque se fait musique informelle en opposition au concept de chanson.

Les morceaux composés imposent inlassablement la répétition des mêmes mesures sur plusieurs minutes,les changements sont peu fréquents tant pour les mélodies que sur les rythmes.

Cet album se trouve à la frontière de l'opéra et du jazz, et le rock est assez éloigné au final : Point de guitares électrique ( ou alors discrètes ), de solos de synthétiseur, ou de chanteur du style FISH ou IAN ANDERSON, tout n'est que percussions, cuivres, piano, choeurs, cris, basse ( jannick top ) ...et la batterie de M.VANDER .
C'est grandiose évidemment, mais pour avoir vu MAGMA en concert , je peux affirmer que les morceaux de MEKANIC sont magnifiés en live, qu'ils prennent toute leur ampleur sur scène épurés de tous leurs arrangements du disque de 1973 !

Pour le néophyte, MEKANIK paraîtra long et répétitif, mieux vaut découvrir le groupe avec une compilation ou alors un disque comme ATTAHK !

aligator 18 / 20 Le 05/06/2009 à 22H31

Jouissif. Une foi rentré dedans c'est vraiment jouissif.