Chroniques
Pochette Seeress
Pochette Songs For The Firing Squad
Pochette Boy Meets Girl
Pochette Sexorcism
Pochette amo
Pochette A Call To Arms Pochette Verkligheten
Découverte
Pochette Worships

logo Machete

Biographie

Machete

Formé à Montaigu fin 2010, Machete officie dans un registre fusionnel entre le hardcore, le stoner, le heavy rock, la noise et le sludge. Le quartet ne tarde pas à enregistrer un premier album sans titre sur le label local Aïnu Records. Ceci les fera beaucoup tourner dans la région Nord-Ouest principalement, jusqu'au retour à la composition d'un second disque long, To Each His Own Temple, affichant une recette peaufinée, qui sortira en 2014 et en simultané chez Aïnu, Crumble Fight, Backwash Records, Subversive Ways et Heavy Noise Records. Ce deuxième album les fera remarquer par les programmateurs du Hellfest puisqu'ils feront partie de l'affiche de l'édition 2015. Les Montacutains se remettront ensuite à composer de nouveaux titres en 2016.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (16/20).

To Each His Own Temple ( 2014 )

La Vendée aussi contient sont petit lot de bonnes formations énervées, c’est le cas de Machete, quartet à la croisée du hardcore, du stoner metal et de la noise, exposant ses tripes depuis 2010. Il était donc grand temps d’en parler, non seulement parce qu’ils sont localisés à coté de chez nous, mais aussi et surtout car ils ont pondu il y a deux ans un second disque assez incandescent et prometteur pour ne pas le souligner dans ces pages : To Each His Own Temple, l’album qui les fera monter sur les planches du Hellfest 2015, ce qui est plutôt un gage de qualité en tant que (relativement) jeune groupe.

Machete, c’est la force brute qui cache la forêt mélodique, teintée d’un spleen qui pourra évoquer Defeater (le visuel rappelle d’ailleurs ceux des ricains), dans une veine plus épaisse et rock n’roll que l’on pourrait étiqueter stoner hardcore, donnant parfois l’impression d’entendre un Queens Of The Stone Age gavé d’hormones (le furibard et granuleux To Each His Own Temple, ou le dément Dark Side). Si ce n’est pas pour nous soumettre et nous assommer à peine le pas de la porte franchi, nous buriner la face à coups de riffs sludge en "core" majeur (The Line) sans délaisser la mélodie, forte, amenant continuellement un parfum épique à l’ensemble. Les Montacutains ne sont pas avares non plus en groove souple et destructeur, tendance punk hardcore (At My Own Place) ou bien stoner (From Hell), peu importe la direction prise, elle transpire nécessairement un feeling qui ne demande qu’à être étendu. Basse, guitares et batterie sont en place, une certaine alchimie émane de chaque titre, reste maintenant à rehausser le niveau vocal, un peu trop noyé au sein d’un vigoureux magma instrumental, rappelant ici et là au bon souvenir d’Akimbo.

Idéalement produit, To Each His Own Temple est un excellent socle pour Machete, farci d’idées, d’harmonies de guitares grisantes, rythmiquement varié, toujours cohérent, de quoi creuser un sillon artistique et hybride assez inédit dans nos prairies. Ne serait-ce que pour cette envie créative d’en découdre, on leur souhaite évidemment le meilleur pour la suite. Trêve de mots, et comme le suggère si promptement l’ultime morceau, Shut Up And Play.

Album disponible via le Bandamp idoine.

A écouter : Tais toi et écoute.
Machete

Style : Stoner Hardcore / Sludge / Rock n'Roll / Noise
Tags : - - - - -
Origine : France
Site Officiel : https://machetetheband.com
Bandcamp :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :