logo Louisiana Sadness

Biographie

Louisiana Sadness est formé à l'aube de 2016 du coté de Slidell (en Louisiane, évidemment). Hormis son origine et sa constitution, très peu d'informations sur le duo que constituent Stan (guitare, basse) et Andrew (Batterie) sont disponibles à l'heure actuelle, le groupe se contentant visiblement de lâcher ses enregistrements Doom bricolés à la maison sur la toile jusqu'à nouvel ordre.

Chronique

Inside Yourself ( 2016 )

Aucune info dispo, pas même sur un tumblr moche planqué dans les tréfonds des interouebs: Louisiana Sadness se résume en cet instant à une démo et deux EPs en à peine sept mois d'existence, un nom over-Doom et des visuels du plus bel effet n'ayant rien à lui envier mais, pour le coup, complètement en contradiction avec son rythme de production Fastcore. Musicalement, pas grand chose à dire non plus jusque récemment tant les deux gaziers à la tête du projet restent pour l'heure obstinément mutiques, planqués derrière leurs instruments et, surtout, étaient et sont probablement encore en train de faire leurs armes.

Voici alors qu'Inside Yourself débarque en Mai dernier. Deux titres pour un peu moins de dix minutes au compteur qui viennent subitement rehausser l'intérêt d'un projet dont les premiers titres enregistrés oscillent, soyons honnêtes, entre le médiocre pataud et le sympathiquement glauque. Rien n'a vraiment changé dans la recette proposée (fuzz/doom/re-fuzz/re-doom/100% instru et DIY) mais le gap semble immense. La faute à un son que le duo apprend à maîtriser à vitesse grand V et à des compositions plus dynamiques qui parviennent contre toute attente à emporter le morceau et à surprendre malgré leur langueur infinie. Oui, c'est aussi simple que cela.
Le rendu reste abrasif, austère, primaire même mais prend une ampleur lugubre qu'on leur souhaite de ne jamais perdre ou même essayer de gommer. Le Doom de Louisiana Sadness est certes encore branlant mais flippant, sans artifices et revêt en prime d'étranges autours gothiques le rendant aussi dégueulasse que fascinant.

Éminemment perfectible au regard des canons du genre, Louisiana Sadness tire son épingle du jeu par sa singularité et une approche un peu improbable d'une sphère qui n'est au final pas (encore) tout à fait la sienne. Et qui ne le sera, l'avenir nous le dira, peut être jamais. Deux titres c'est peu pour juger de la qualité d'un groupe - surtout aussi jeune - mais des calottes de la trempe de "In the Catacombs" perso j'en reprends tous les matins au réveil avec plaisir. A suivre, évidemment.

A écouter : In the Catacombs
Louisiana Sadness

Style : Doom Metal
Tags : -
Origine : USA
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :