Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette animus
Pochette W Śnialni
Pochette I
Pochette Silent Running
Pochette Stillness
Pochette La Joie Pochette Hategod Triumph

Titre : The Betrayed Année : 2010
Nombre de titres : 10

Tracklist
1 - If it wasn't for hate we'd be dead by now
2 - Dstryr and dstryr
3 - It's not the end of the world but I can see it from here
4 - Where we belong
5 - Next stop atro city
6 - For he's a jolly good felon
7 - A better nothing
8 - Streets of nowhere
9 - Dirty little heart
10 - Darkest blue
11 - The light that burns twice as bright
Acheter : logo amazon
Collection : 5 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 13.08/20 (6 avis dont 4 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Betrayed aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Versus 9 15 / 20 Le 06/07/2013 à 17H37

Assez inquiet avant l'écoute de cet album, j'ai finalement était surpris dans le bon sens, certes c'est gentil et parfois un peu niai, mais il y a du bon et même du très bon.

Sugarbread 8 / 20 Le 23/02/2012 à 22H30

Un album bien trop facile et super lassant. Durée de vie quasi nulle. On s'emmerde copieusement du début à la fin !

Petit nain des Îles 10 / 20 Le 11/11/2011 à 21H59

Maintes fois repoussé, cet album est décevant. Retour en 2007 où le groupe était en plein enregistrement du potentiel quatrième album. Celui ci nous gâtait de video studio bourré d'extraits prometteurs annonçant un retour à un son plus brut et couillu. Les nouvelles chansons lives de l'époque le prouvaient. Malheureusement rien ne s'est passé comme prévu... l'album quasiment fini, le groupe a préféré le supprimer pour recommencer à zéro et l'autoproduire. Nous voilà donc en 2010 avec ce The Betrayed et le constat est décevant. On connait le potentiel tubesque que le groupe a déjà démontré maintes fois sur les précédénts albums, ici il frole malheureusement la soupe avec les très niais "Where We Belong" et "Dirty Little Heart" avec son synthé dégueulasse. On retrouve quelques chansons plus bourrines comme Dstryr/Dstryr et Next Stop Atrocity or cette dernière semble aseptisée et forcée par rapport à l'ancienne version live/studio. Le reste de l'album se range entre le pas mal et le médiocre. Par rapport à ce que j'attendais du groupe, rien ne ressort vraiment. J'ai l'impression de me retrouver avec une pelleté de tubes se succédant les uns après les autres avec une pseudo cohérence que le groupe essaye d'apporter avec le retour des interludes (qui franchement n'ont rien à faire ici). La production est aussi à blamer : le chant et la batterie sont surmixées, les guitares semblent suraigues et les synthés/effets manquent de présence.
Bref, j'espère que ce n'était qu'une mauvaise passe et que le groupe va se ressaisir sur les prochaines sorties... en attendant, je prie pour qu'ils sortent cet album fantome.

peto 15.5 / 20 Le 26/01/2011 à 01H39

Encore un bon petit album des gallos. Leur recette fonctionne toujours autant: riffs entêtants, refrains accrocheurs, sans tomber dans la repompe des albums précédents!