logo Locofrank

Biographie

Locofrank

Masayuki - chant / basse
Yusuke - guitare / chant
Tatsuya - batterie / choeurs

La formation du trio remonte à 1998. Tout de suite, Locofrank monte son propre label, 773Four Records, et sort ses disques en co-production avec le célèbre label punk rock japonais Limited Records. Avec un rythme régulier, les releases du groupe se suivent (voir disco) et les tournées s'enchainent.
En 2006; le label Buzztone édite un 4Way split (8 titres) les réunissant eux, leurs compatriotes de Slimeball, ainsi que les etats uniens SecondShot et Ten Foot Pole. Leur 2ème opus full length, The First Chapter, est dans les bacs début juillet et il est suivi par 4 mois de tournée (au Japon) de mi août à mi-décembre.

Chronique

Starting Age EP ( 2003 )

Locofrank fait partie de la nouvelle génération punk rock japonaise, alternative mélodique (souvent popisante même) à l'autre scène nippone plus connue, celle garage punk. Un groupe parmi des dizaines qui doivent pas mal au succés des grands frères que sont Ken Yokoyama et ses acolytes de Hi-Standard. C'est donc sans complexe que le trio concède ses affinités pour les 'aniki' (comme disent les yakuzas là-bas) qui fûrent un temps signés chez les idoles américaines de Fat Wreck Chords. D'ailleurs il n'y a pas besoin de longs discours pour rendre compte de ces influences tant des morceaux comme "My Sweet" ou "Coconuts Fine" en sont des preuves qui se suffisent à elles-mêmes.
Celà étant posé, il serait une erreur de considérer Locofrank comme une pâle copie du modèle d'origine (Hi-Standard donc, pour les distraits qui ne suivraient pas). Les auteurs de Starting Age reprennent la formule de base (un punk rock mélodique, exotique et un peu foufou) mais l'améliorent à leur sauce, rajoutant des mélodies un poil plus complexes et des plans davantage travaillés, le tout avec une brochette de refrains forts qui restent en tête ("Start", "Play It!"...)

Et puis il y a ce chant (et son accent 'japanglais' un brin excentrique) qui aborde son sujet sous plusieurs angles mais toujours avec une formidable dose d'énergie positive; à croire que le soleil brille encore plus du côté de Tokyo qu'à San Francisco. D'une manière générale, cette fameuse PMA (Positive Mental Attitude, rendue célèbre par leurs compatriotes de Kemuri) est le point central du EP; un EP qui tend par ailleurs vers la rapidité, le dynamisme, tout en proposant des plages variées (du groovy "It's Over" au franc et direct "Coconuts Fine").

Au final ce qui démarque ce disque des productions punk rock mélodique de la Côte Ouest états unienne, c'est donc cette bonne humeur constante et ce grain de folie supplémentaire si caractéristiques du style japonais (on pourrait notamment penser à Good 4 Nothing, Hawaiian6, Post Master, Slimeball (mp3) ou encore Dustbox et Molmott). Un disque parfait pour faire le plein d'entrain à la fin de l'été...

Ecouter "Start" sur leur page Myspace.

A écouter : "Start" ; "Play It!"