Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette Of Jupiter And Moons
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Bleeding Mask Of Dread Pochette The Den

logo Lindemann

Biographie

Lindemann

En Septembre 2014 à l'occasion des 20 ans de ses studios d'enregistrement Abyss, Peter Tägtgren (Hypocrisy, Pain, ex-Bloodbath) révèle avoir un nouveau projet sur les rails en collaboration avec un ami. On apprend en Janvier 2015 que l'ami en question n'est autre que Till Lindemann, figure emblématique de Rammstein et que le groupe portera sobrement le nom de famille de ce dernier. Après quelques semaines, une première bribe sonore est diffusée, la touche propre au producteur suédois se fait immédiatement sentir et n'est pas sans rappeler Pain. Le premier album, Skills In Pills sort en Juin 2015 chez Warner.

Chronique

14 / 20
21 commentaires (13.45/20).
logo amazon

Skills in Pills ( 2015 )

Til Lindemann en association avec Peter Tägtgren sur un projet en solo, voilà de quoi nous faire saliver au plus haut point. Les infos fuitant au compte-goutte et son site internet dédié ont eu le temps de faire monter la sauce et de créer une véritable attente autour de la nouvelle galette du chanteur de Rammstein. Coup de pub en vue d’une reformation en fin d’année ou nouveau départ ?

Dès les premières notes, on sait que la présence de Peter Tägtgren n’est pas anecdotique, le musicien qui possède son propre studio d’enregistrement intègre sa patte dans chaque piste de Lindemann. Le son est riche, parfaitement équilibré et truffé d’éléments propres au style du metal indus, ne rechignant pas à intégrer des touches d’électro tout autant que de longues nappes sonores au clavier. Rien de bien novateur en soi mais la qualité est indéniablement au rendez-vous ; preuve qu’un bon mixage donne une réelle plus-value à un album. Til n’est pas en reste et nous propose un chant en anglais puissant, porté par des compositions mettant parfaitement en avant sa voix de baryton et son talent incomparable pour les refrains d’anthologie. Les riffs à la guitare sont aiguisés et font taper du pied pendant que le clavier rajoute une ambiance grandiose à l’ensemble, tout est maîtrisé jusque dans les moindres détails et rend l’écoute confortable : tout s’enchaine et donne une véritable cohérence à l’ensemble.

La construction musicale est ultra classique mais redoutable : forts de leurs expériences respectives, le duo fonctionne à la perfection et connait son sujet. Il ne faut pas oublier par ailleurs que Til est un écrivain, poète de son état et que les textes sont une composante majeure de son travail de création. Ici ils sont tournés vers l’actualité, que ce soit sur l’obésité avec Fat, l’avortement avec Praise Abort ou la drogue avec Skills In Pills, chaque texte brille par sa simple efficacité, à l’image du reste de l’album. La sexualité reste omniprésente et est comme toujours, un des thèmes de prédilection de Til qui la traite de manière libérée et franche.
La simplicité des compositions de Skills In Pills entraîne un problème de redondance. La construction identique des morceaux autour de refrains forts et entraînants finit par lasser lors d’une écoute complète et perdent de leur substance. La bonne surprise du début finit par devenir monotone, chacun étant parfaitement interchangeable, les refrains restent dans la tête un temps et sont remplacés par les suivants sans laisser de marque indélébile du fait de leur similarité. La source du problème semble d’avantage provenir d’une volonté de ne pas prendre de risques plutôt que d’un réel manque de créativité. Une interprétation possible est que l’annonce du retour de Til et de la reformation de Rammstein a créé une attente qu’il ne faut surtout pas refroidir en prenant des risques inconsidérés auprès des fans qui attendent cet évènement comme le messie.

Lindemann est un projet intéressant et nous propose un premier album de bonne facture, très inscrit dans l’ère du temps de par ses paroles et sa promotion. Il est cependant difficile de considérer Skills In Pills comme un album à part entière et non comme une suite de morceaux que le duo aurait enregistrés de manière décousue. Loin de raconter une histoire, chaque piste est néanmoins tout à fait écoutable et a été travaillée dans les moindres détails. Le chemin a été tracé par Rammstein, et Lindemann marche dans ses traces, mais c’est ce dernier qui souffre le plus de la comparaison.

A écouter : Skills In Pills - Fat - Praise Abort
Lindemann

Style : Metal
Tags :
Origine : Allemagne
Facebook :
Amateurs : 16 amateurs Facebook :