Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den Pochette Broken Play

Titre : The Unquestionable Truth (Part 1) Année : 2005
Nombre de titres : 7

Tracklist
1) The Propaganda
2) The Truth
3) The Priest
4) The Key
5) The Channel
6) The Story
7) The Surrender
Acheter : logo amazon
Label : Flip Records
Collection : 24 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 14.75/20 (65 avis dont 62 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Unquestionable Truth (Part 1) aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

fЯee 16 / 20 Le 08/11/2016 à 15H13

Un disque bien particulier, c'est LB qui ne fait pas du LB, la voix de Dust est méconnaissable, l’atmosphère pesante et lourde, les textes se veulent engagés... Même si cette direction était loin d’être originale (on sent l'influence de RATM ou même Korn à certains moments) ce détour dans la discographie du groupe n'en reste pas moins intéressant dommage qu'il n'ait, jusqu'à aujourd'hui, jamais eu de suite.

Calogrenant 16 / 20 Le 31/03/2016 à 13H28

De loin leur meilleure opus ! Alors oui, pour l'originalité on repassera, ça sonne très RATM, mais que c'est bon.

Il aurait été la suite parfaite de Three Dollar Bill, Yall$ dans la discographie du groupe. Alors certes, MTV et tout le tsoin-tsoin serait certainement passé à côté d'eux, mais musicalement, ils en seraient largement sortis gagnants

Versus 9 13 / 20 Le 22/11/2012 à 11H18

A part "The Story", je n'accroche pas vraiment à cet album concept, même si il faut noter la volonté du groupe de se refaire.

MartinDve 18 / 20 Le 17/11/2012 à 16H35

De l'energie a volonté, du son lourd et violent a la RATM, on attend The Unquestionable Truth Part 2 avec impatience!
Mention spéciale à: The Propaganda et The Truth

patedefoie 15.5 / 20 Le 22/06/2012 à 15H18

Différent du style LB,mais tellement bon!

Ok,un Lethal total absent(??),et un Fred qui n'est parfois aps très mélodique,mais rien que pour l'instrument Guitar/basse sa en vaut la peine(the Truth par exemple!)

linkdupasse 16 / 20 Le 18/01/2012 à 18H41

Ca pète bien, les riffs sont vraiment accrocheurs.

Bon c'est un petit peu trop proche de RATM (il se met à rapper pareil dessus), avec des textes moins bons, mais ça passe nickel (ah oui c'est trop court!)

sucresalesucre 17 / 20 Le 17/07/2011 à 09H46

Après les albums décevants (le mot est faible) qui avaient suivi le coup de maître Three Dollar Bills, cet EP a été une bénédiction.
Brutal et apre, c'est de loin la plus noire de leurs galettes.
Plus trop rap, et bien metal, avec un bon gros son !

boboisdead 15 / 20 Le 13/07/2011 à 17H53

Un album "malheureusement" différent des précédents. On aurait aimé trouver ça plus tôt: des riffs + lourds, un chant moins teenager pré-pubère, des titres mieux construits, plus réfléchis.
Du très bon LB, sans aucun doute.

Haimu 17 / 20 Le 04/07/2011 à 12H53

Bonne surprise en écoutant cet EP ! Limp Bizkit change de registre pour devenir plus sérieux. Le groupe gagne indéniablement en puissance, on sent clairement l'influence de Zack sur le chant de Fred et ce n'est pas pour me déplaire ! Les riffs de Wes sont vraiment énormes du début à la fin, sans lui, le groupe n'est plus.

Raoul_dC 15 / 20 Le 18/12/2010 à 14H04

Personnellement, j'avais lâché Limp Bizkit dès Significant Other, et la réputation de ses successeurs m'avait dissuadé de m'y intéresser. Et puis j'ai récemment entendu parler de cet EP qui marquait le retour de Wes Borland à la gratte et de Ross Robinson à la production, et pour une fois les échos étaient positifs. Alors je me suis laissé tenter.

On a donc là 7 pistes relativement longues (entre 4 et 5 min chacune), massives et lourdes. D'aspect global sombre, à l'image de la pochette qui semble illustrer à travers une sorte de dictature communiste le conformisme et la relation maître-esclaves latents de notre société, Limp Bizkit renie ce qu'il est devenu ("I don't like the radio, I don't like tv, They're selling so much shit these days
And this shit is not who I want to be", cf "The Chanel") et décrit un monde où la désinformation et la négation de la vérité ("The Propaganda" ; "The Truth") ainsi que les dérives de la religion ("The Priest") seraient de mise.

Un sentiment positif à l'écoute de cet EP, donc. Des rythmes lourds et costauds qui restent en mémoire ("The Truth"), des constructions bien pensées (la fin en apothéose de "The Propaganda" notamment), on remarquera cependant la grande discrétion de DJ Lethal, à peine audible. Niveau chant, Fred Durst utilise un chant rappé effectivement proche de celui de Zack de la Rocha, mais je n'ai pas ressenti de plagiat. Je n'ai même pas fait le rapprochement immédiatement. Et la ressemblance avec le groupe Rage Against The Machine s'arrête là. On remarquera l'interlude plus portée Hip-Hop du nom de "The Key", pas désagréable.
L'énorme point négatif, comme beaucoup l'ont fait remarquer, reste la ballade "The Surrender" : chant surjoué, composition peu intéressante, bref, à jeter.

C'est un CD plus mature et selon moi bien plus intéressant que ce qu'a pu faire le groupe sur Significant Other. Certains pourront le trouver hypocrite. Moi je trouve que le contenu s'accorde plutôt bien avec le contenant : aucune promotion, pas de tube racoleur... Bref, un EP aux allures honnêtes et à écouter.

Gerardelatess 16.5 / 20 Le 30/10/2010 à 17H33

Revoilà enfin le biscuit mou qu'on aime ! Wes Borland est de retour, et ça s'entend ! La grande majorité des titres est de très bonne/d'excellente facture, ça sent le retour aux sources. Le chiffres s'en ressentent : vendre un million de copies d'un maxi sans aucune promo alors que l'industrie du disque est complètement embourbée, c'est loin d'être anodin.

Gerardlemou 16 / 20 Le 30/06/2010 à 21H35

Après un "RMV" decevant pour la majorité des fans, Limp Bizkit ose un discret come back avec ce EP de 7 titres, de quoi faire patienter les fans avant un veritable retour.
L'ambiance est heavy, cimentée par des bons rhytmes lents et fluides, le tout calé par la voix entrainante de Fred Durst. Un excellent moment de rock, qui a de quoi nous convaincre que limp bizkit est encore là, dans l'ombre, pret a se dechainer.

GoldCobra 17.5 / 20 Le 13/02/2010 à 19H00

J'ai aimé Limp Bizkit jusqu'à ce que Wes Borland quitte le groupe et voila un "Results May Vary" vraiment mauvais.
Du coup je ne m'attendais vraiment pas à un miracle, autant oublier ce groupe, dommage..
Et puis un jour, me promenant dans un disquaire, je tombe sur ce maxi 7 titres "Limp Bizkit??", il fallait que j'écoute ça : wow.. le premier titre "The Propaganda", le riff qui scotche, on sent que Wes Borland a bien influencé le nouveau départ du groupe avec un son plus radical et moins commercial. Et ce refrain !! Lourd de chez lourd, on se croierait début des 90's, c'est méchant, ça fait plaisir. Le single "The Truth" est une pure tuerie, riff dévastateur, morceau définitivement rap/core, le vrai Limp Bizkit bordel ! Je me suis dit, faut pas réver, la suite sera certainement dans la veine commercial, allez on zappe.. ben non ! les morceaux s'enchainent méchamment !! "The Priest" est vraiment le morceau le plus sombre de tte la carrière du groupe, et tellement sincère avec un texte percutant "Oh my god
Im watching TV
I cant
Oh whats this world coming to
I see a priest molesting children
I see terrorists blowing up buildings
I see someone in rage killing Dimebag on stage
What the fuck is this?
What the fuck is this?" que du bon..

Bref, depuis j'ai retrouvé ce groupe que je pensais mort et enterré, depuis j'ai été à la tournée de 2009, c que du bonheur en attendant leur nouvel album... LIMP BIZKIT IS BACK

Gohan SSJ2 18 / 20 Le 12/02/2009 à 20H48

Un bon retour qui fait plaisir !! On s'en qu'il essaye de revenir au niveau de leur précédent album, après un RMV qui n'avais rien avoir avec ce que ils nous fessaient avant ( je ne dirai pas que l'album était merdique car perso j'aimai bien ^^), mais c'est vrai que la on s'en vraiment une bonne amélioration et un bon retour au source, même si ils nous referons jamais un Three dollars, car les groupes évolues et ce n'est pas au groupe de s'adapter au envie des fans mais aux fans de s'adapter au envie du groupe et perso moi j'adopte sans problème ^^ un nouveau limp bizkit et j'ai hâte de voir ce qu'ils nous servirons par la suite

Euka 14 / 20 Le 22/01/2009 à 23H16

Enorme retour de Limp Bizkit, avec une accroche proche du premier album, tout en évitant la soupe servie sur Results May Vary. C'est imposant, le seul défaut reste ce sentiment parfois trop présent d'uniformité, et un Fred Durst qui a quelques difficultés à stabiliser sa voix.

Baptiste08 17 / 20 Le 19/12/2008 à 20H54

Results May Vary est sorti en septembre 2003 mais bizarrement, j'avais déjà l'impression au début de l'année 2005 que Limp Bizkit semblait en sommeil prolongé. Puis quelques news se font entendre par-ci par-là, la principale montrant le retour au studio du meilleur ami/ennemi de Fred Durst, Wes Borland. C'est un maxi qui sortira en mai, dans l'indifférence générale si ce n'est celle des médias spécialisés. Pour un groupe réputé (et critiqué) pour son aspect "commercial", ça en fait taire plus d'un, pour autant qu'ils soient au courant. Limp Bizkit revient. No promo. No logo.
Et quel retour! Maxi 7 titres ou pas, peu importe, je me prends une sacrée claque. Le groupe est au taquet d'un bout à l'autre, surprenant, innovant et régalant l'auditeur que je suis. "The Propaganda" fait immédiatement penser à Rage Against The Machine, et c'est vrai il y a un peu de ça mais on l'a tellement répété que ce n'est plus étonnant. La meilleure surprise de ce mini-album est sans conteste "The Truth" : une intro parfaite avec montée en puissance (la basse, la guitare puis la batterie) pour un rendu efficace et jouissif sur tout le morceau. Ya pas à dire, ça fait plaisir. Les autres titres sont un peu moins marquants mais de grande qualité, Fred y est convaincant et rageur ("The Priest" notamment). Mais Limp Bizkit reste lui-même malgré tout, ce qui explique la présence d'un morceau hip-hop ("The Key") court mais pas déplaisant, et de la presque traditionnelle "balade" ("The Surrender") que j'apprécie beaucoup pour ma part. Elle clôture bien l'affaire, avec le petit solo tordu de Wes et un harmonica un peu plaintif.
Au delà de ma satisfaction personnelle d'apprécier ce disque, je suis également très content de voir les critiques très positives de ceux, dont Metalorgie, qui étaient (voire sont toujours) très négatifs par rapport au groupe. C'est une belle victoire de les avoir convaincus, même si ce n'est que pour ce seul album (et Three Dollar Bill, Y'All$, accessoirement).
On pourrait regretter qu'il n'y ait que 7 titres, mais cela ne m'a jamais gêné. Au contraire, Limp Bizkit a mis le paquet et n'en a pas fait trop. Une seule chose me chagrine : The Unquestionable Truth Part.I n'a pas eu d'ondes de choc. Le groupe est resté quasiment muet depuis lors, si ce n'est pour la sortie du best of et pour de nombreuses déclarations de retour imminent (depuis plus de trois ans, ça fait beaucoup). Combien de fois n'ai-je pas espéré de voir le groupe entrer sur scène avec l'imparable "The Truth"?? Je me voyais déjà de retour dans la fosse, jumpant à tout va. Et bien non, pas de scène, pas de fosse, pas de jumps, pas de tournée. Dommage.
J'attends depuis longtemps maintenant, mais j'espère toujours, même si le nouveau départ de Wes Borland me donne quelques inquiétudes sur ce que donnera l'éventuel The Unquestionable Truth Part.II.
Limp Bizkit forever, see you on tour...

A écouter : oh oui!

The Hippykiller 15.5 / 20 Le 05/10/2008 à 20H17

C'est vraiment pas mal du-tout pour ce groupe je trouve,moins commercial,plus personnel et intimiste,des bons riffs,les paroles sont pas trop mal,même si je trouve que les chansons sont trop longues et deviennent lassantes à force...mais on dirait vraiment un croisement entre Chocolate Starfish de LB et les monstrueux Evil Empire et The Battle of L.A de RATM,écoutez bien les riffs,la voix...enfin ils ne tombent pas dans la caricature non-plus.A recommander aux fans de Rage pour patienter,et SURTOUT PAS à ceux de Significant Other.
PS:La pochette est vraiment magnifique:)

Hemoglobule 16.5 / 20 Le 06/07/2008 à 22H20

C'est marrant de constater l'évolution de Limp bizkit : en 1997, paf, une bombe dans le monde du métal, un vrai truc de dingue !!! Puis, une série de disques sans saveur et daubés au possible, exception faite d'un "The chocolate strarfish and the hot dog flavoured water" un peu plus sympa que les autres
et enfin v'la tis pas que le "vilain petit canard" du néo-métal nous sort comme dernier disque ce qui aurait du être la suite du premier disque, c'est à dire une autre bombe ( avec l'effet de surprise en moins mais une bombe qund même! )
Ils ont tardé à le faire mais ils l'ont (enfin !) fait, ce qui fait vraiment plaisir ! Peut-être que Limp Bizkit va nous refaire enfin de la bonne musique...

maximous 19 / 20 Le 11/05/2008 à 09H31

Alors qu'à l'époque on pensait ce groupe finit ils nous resortent ceci et quelle surprise on les pensait vraiment ancrés dans un style néo-métal propre à eux ou en définitive pas grand changement à l'horizon mais la il faut le reconnaire fred durst sait faire de la musique en plus avec le retour (de courte durée) de wes borland limp bizkit brille par un certain talent qu'on soupçonnait déja auparavant mais sans aller jusqu'au bout de choses, mais avec cet "unquestionnable truth" ils nous en mettent plein la vue, une véritablement innovation rien est à jeter.Le seul regret c'est la quantité, que 7 chansons c'est pas fameux mais n'y a t'il un vieux proverbe qui dit vaut mieux favoriser la qualité plutot que la quantité!!!!

psico 17 / 20 Le 01/01/2008 à 17H36

Un nouvel album de limp bizkit va sortir, hey merde ils vont pas encore oser alors qu'ils ont perdu toutes leur crédibilité. Mais voilà Wes borland est de retour et va mener avec lui le groupe plus haut.
Cet album est bizarrement sorti dans l'anonymat le plus total puisque aucune pub n'a été mené ce qui est un fait étrange de la part de limp bizkit , peut etre un bon signe.
Hey oui c'est un putain de bon signe, cet album est une grosse bombe et on se demande a la première écoute s'il s'agit bien du limp bizkit: Son de guitare plus lourd, plus trash, trop bon ; Des paroles complètement sensé et parfois très bonne et peu d'effet. Mais ce qui nous fera revenir à la réalité c la voix de fred durst toujours présente.
Les chansons sont toutes bonne allant par the truth est son intro phénoménale à la basse, à the priest et les cris plaintifs de fred durst, le rap freestyle sympathique de the key et la dernière song the surrender magnifique, sombre, triste, l'une des chansons des meilleurs de limp bizkit et qui termine de très belle façon cet album. Les 3 restantes: the propanganda, the story, et the channel sont des chansons puissantes et efficace.
Au final cet album aurait pu etre le meilleur des biscuits mous s'il y avait une petiter douzaine de chanson dans le meme style.
Classement des songs:
1-The Truth
2-The Surrender
3-The Propaganda
4-The Priest
5-The Channel
6-The Story
7-The Key

Classement des albums:
1-3$ Bill yall$
2-The unquestionable truth part 1
3-Chocolate starfish and hot dog flavored water
4-Results may vary
5-Significant other

PS: Il est vrai ke cet album a un petit air du très grand RATM, dommage qu'aucune suite se profile à l'horizon.

limp_bizkit 11.5 / 20 Le 14/10/2007 à 18H28

Le moin bon je trouve malgré que toutes les pistes restent dans la norme et donc écoutable mais ce qui ravira certains me decoit:le fait que les membres ont carreent changer de styles on croirait a faire a tout autre groupe,lestyle un peu bete et ventard du groupe s'est totalement estompé et laisse place a des paroles réfléchi e cohérante ce qui est une trés bonne chance mais pas pour un groupe comme Limp bizkit....A écouter c'est clair mais ne croyer pas trouver une révolution dans cet album...

Ma classifiation des pistes:
_The propaganda
_The key
_The truth
_The priest
_The story
_The channel
_The surrender

Ma classification sur les albums:
_The chocolate starfish.....
_Three dollar bill y'all$
_Results may vary
_Significant other
_The unquestionable truth pt1

zeek 15.5 / 20 Le 19/09/2007 à 21H17

Exelent, avec plus de maturité, on oublie un peu la soupe néométal du groupe et c'est pas une mauvaise chose, donc bonne surprise, même si ce sera surement la dernière.

rammsteinjuju 16 / 20 Le 16/08/2007 à 01H10

ils sont changer un peu par rapport aux autres albums je trouve bon du debut jusqu a la fin

Nirvana59 19 / 20 Le 21/04/2007 à 00H40

Je trouve que c'est le meilleur album de Limp Bizkit toutes les chansons m'ont acrochés ! Jespere qu'ils en feront un autre comme ca !

daweed 18 / 20 Le 03/11/2006 à 14H32

bonne tuerie cet album sauf bien entendu la The surrender qui n'a rien a faire la...mais franchement cet album est bien puissant, speed et tout le reste...ca fait plaisir...mais on aura pa le droit a la partie 2 et ca c'est bien dommage (en tout cas pas avec wes borland...)

flo78 18 / 20 Le 25/10/2006 à 09H58

Franchement dès la première écoute de cet album je l'ai trouvé très très bon!Le son fait souvent penser au grand Rage Against The Machine comme sur "propaganda, the truth, the story" non sérieusement un très bon album faisant largement oublié le vieux "results may vary"

zigomar 15 / 20 Le 02/09/2006 à 22H48

Le groupe remonte la pente après un "results may vary" décevant. Toute les chansons sont interressante et agréable a écouter (sauf the surrender) mais aucune ne sort réellement du lot.Vraiment dommage que le disque ce termine avec "the surrender" que je trouve nul.

new_abortion 14 / 20 Le 30/08/2006 à 17H05

musicalement sa dechire...

azert 17 / 20 Le 16/08/2006 à 13H25

Des chansons avec du gros son bien bourin ou une petite balade planante. Bon album

jas3 16.5 / 20 Le 24/07/2006 à 23H05

Bon dans l'essemble mais bon quelques morceau debile the key & the surrender mais bon le reste claque bien. Ma 1ere ecoute etait trop bien on aurait pas dit limp bizkit jusque a la piste 4 dommage...

David_St 14 / 20 Le 15/07/2006 à 15H25

J'ai jamais vraiment aimé Limp Bizkit : un rappeur bidon et prétentieux (poseur), des textes à chier, rien de véritablement intéressant...

Mais ici c'est complètement différent. Des textes valables, une guitare terriblement simple et efficace. De la musique qui vaut le coup d'etre écoutée (enfin). Limp Bizkit s'est enfin mis à faire de la musique ! C'est fou !
Durst imite un peu Zach de la Rocha d'accord, mais ça rend plutot bien.

A mon avis, cet ep est le seul disque digne d'intéret dans la (pitoyable) carrière de LB. C'est pour ça qu'il a autant déplu à leurs "fans"...

MrNaWak 10 / 20 Le 08/07/2006 à 20H33

Moi je trouve que ce CD est beacoup mieux que Results may Vary.Car, sans Wes Borland pour comencer ce n'est plus LB!
Ce vrai que dans ce nouveau Cd on e trouve pas le LB d'avans, si on ecoutait le CD ac les yeux fermes on croirait que c'est un autre group presque,...
On a l'impression que Fred a grandit et qu'il parle de sujets plus importants que avant (comparé My Way et The Truth).

Max_75! 12.5 / 20 Le 07/06/2006 à 18H46

Je partage l'avis général en disant que d'une manière indéniable , Limp Bizkit est remonté. Ils se sont remis sur les rails , reviennent à une influence + hargneuse etc ..
Mais on est plus trop convaincu à vrai dire , ça manque de spontanéité , l'effet de surprise est gâché , bref c'est plutot décevant MEME SI il est à peu de chose pres mieux que Results May Vary .

En fait ce qui est surpenant et c'est là ou le bas blaisse , c'est qu'avec leurs deux derniers albums ils sont passés aux extrêmes sans transition .. Ils sont passés du commercial , aseptisé , calme et plat RMV( à par deux ou trois chansons ) à du total incognito , à tel point qu'on ne savait presque pas que LB allait faire un nouvel album , qu'on ne savait même pas quand il allait sortir .. En fait c'est plutôt un espoir gâché , car la preuve est là :

Sur 16 chansons sur RMV , là on passe à 7 ! c'est tout ou rien.. en + elles font toutes au minimum 6 voir 7 minutes chacunes (!) , entre nous je trouve qu'on peut bien apprecier et savourer la qualité musicale d'une chanson quand elle est relativement courte, genre 3 ou 4 minutes, mais quand on se retrouve avec tout un album avec des ziks de chacunes 7 minutes je trouve ça long et lourd ,et au final on finir par sauter la piste .

En ce qui converne les morceaux en eux-même ,ils ont perdu les ingrédients qui faisaient la marque de fabrique du groupe :
- ya plus les formidables sracths et solos que faisait DJ Lethal ,
- la voix de Fred est bizarre, c'est un mélange hybride , tout aseptisé , elle manque de pêche et de conviction , un chant sans variations; bref ya un manque de personalité .

En fait cet album est carrément le contraire de RMV mais aussi de Limp Bizkit en général, à TROP vouloir changer , à TROP prendre le contre-pied de la chose , bref à TROP faire , on finit par mal faire et tomber dans l'excès et au final ça gâche tout . Cet album n'a pas d'âme , ça sonne creux , mais c'est compréhensible , vu le peu de succès rencontrer avec RMV il se sont retrouver devant le challenge de retrouver leurs racines , de se remettre en question , bref de changer et de relever la barre . C'est clair que ça part d'un bon sentiment que de vouloir relever ce défit , mais seulement voilà le coeur n'y est pas et surêment qu'ils s'y sont pris d'une mauvaise manière , par exemple le peu de médiatisation sur leur album; le système du double-album, ce dernier composé en période de trouble : départ du batteur John Otto qui s'est engueulé avec Wes , et ce même Wes qui se barre peu de temps apres.

Il reste tout de même quelques points positifs :
- le son de gratte est plus aggressif : les riffs sont plus hargneux , mais le tout reste assez brouillon .
- la basse est pas mal du tout, Sam Rivers fait toujours de bonnes compos avec sa Warwick :)sur The Truth par exemple. Cependant le côté groovy est perdu .
- Le nouveau batteur assume plutôt tres bien la suite de John , et il martèle bien ses fûts , par exemple la chanson The Propaganda .
- Une cover assez jolie :) et enfin je salue au moins l'esprit d'innovation et l'engagement pris pour relever le niveau.
On voit une tentative de faire mieux , mais comme le disait je sais plus qui : Difficile de faire pire que RMV ..

Un coup de coeur pour The Thruth et The Propaganda
Finallement je trouve qu'un 12.5 c'est plutôt raisonable et compatissant, mais on regrettera toujours les Pollution , Counterfeit , Nookie , Break Stuff , My Generation , My Way , Rollin'et autres .. CA c'était du grand Limp Bizkit !

Cooper 14 / 20 Le 05/05/2006 à 13H01

J'avais plus ou moins laché LB sur Chocolate Starfish, et à posteriori significant other n'était pas aussi bon que ce que je croyais à l'époque, donc pour moi le LB valable est celui deu premier album, car après ça prend un coté lisse Hip-Hop commercial qui me sort par les yeux, surtout que Fred est mauvais dans ce registre.
Je le préfère crachant energiquement comme sur un bon vieux counterfeil, et hurlant.

Voila que débarque cet album, et à vrai dire en écoutant The Truth j'ai cru au retour de LB, mais voila le disque est un peu sobre.

Je leur repproche pas vraiment car je préfere mille fois ça que ce qu'ils faisaient avant, disont qu'avec cet ablum ils se remettent sur les rails, rien de plus rien de moins.

On à le droit à 7 morceaux, dont une ballade à chier comme d'hab avec ce groupe, et un bon interlude hip hop ou Fred rap aggressivement à l'ancienne.

Pour le reste on a des bons morceaux, certains se démarquent (point faible sur The Channel parcontre).

Autre chose, je trouve vraiment très facile de dire que c'est pompé sur RATM.
Je dis pas qu'on sent pas l'influence, mais ça définitivement pas comme du RATM.

prospineshank 16 / 20 Le 29/03/2006 à 11H17

si je ne devais noter que la musique, les riffs de guitare, le groove de malade et les ambiances de l'album, ma note décollerai facilement à 18, tellement on s'en prend plein les oreilles.
Fred Durst pousse ici un chant relativement bon. Il lui manque quand même ce coté complètement fou du 1er album, mais ça reste tout de même bien au dessus de la moyenne.

"the truth" et "the priest" sont des chansons post apocalyptiques. excellentes! attention toutefois aux excès de headbanging, votre cou est mi à rude épreuve.