logo Life Long Tragedy

Biographie

Life Long Tragedy

Scott Phillips - chant
Jason Woolery - batterie
RJ Phillips - guitare
Jery Gallegos - guitare
Cody Sullivan - basse

Formé en 2001 en Californie autour de trois potes alors adolescents, Life Long Tragedy mettra plus de quatre années avant de sortir son premier album. En 2005, le groupe tourne intensément aux States et en Europe avant d'atterrir chez Deathwish.
En 2006, Life Long Tragedy s'associe avec Final Fight pour un split dont le succès ne se dément pas, l'essentiel du stock étant rapidement écoulé.
Les californiens sortiront leur premier album, Runaways, pour le label en 2008 mais splitteront la même année.

Chronique

Runaways ( 2008 )

Amertume et mélancolie au programme de cette dernière apparition de Life Long Tragedy. Amertume parce qu'à l'heure actuelle les californiens auront déjà rendu les armes et que cette chronique pourrait bien prendre l'allure d'une oraison funèbre.

Un groupe qui transportait jusque là tout son mal-être dans son nom. Pour tenter de le conjurer : une solution, la fuite ou plutôt l'évasion dans un petit boîtier de douze titres, point final d'une aventure courte mais intense. Fuir sans regarder en arrière, si possible dans un feu d'artifices clair/obscur. Runaways est l'épilogue rêvé. Au fil de compositions inspirées et habilement structurées, rendues poignantes par une production rêche, Life Long Tragedy affiche une étonnante maturité dans l'expression d'une colère rentrée un peu à l'image de Modern Life Is War ou Sinking Ships. Une situation de malaise omniprésente qui s'accentue avec les rythmiques lancinantes de "Runaways" et "Andromeda", proches des pathologies qui frappent Converge.
Life Long Tragedy ne souhaite pourtant pas garder la tête sous l'eau et imprimer un rythme trop introspectif pouvant s'avérer indigeste à la longue. Les californiens mettent tout le monde d'accord, envoyant la sauce avec les très groovy "Harm" et "The Bottomless Hole", au feeling rock jouissif, précédant un "Ignoring Lessons" pas renversant mais assez velu qui feront certainement oublier une certaine langueur consécutive au chant monocorde et sous-produit de Scott Philipps ainsi que la relative longueur de l'oeuvre.  

Au final un album de qualité, composé de tous les ingrédients nécessaires pour que prenne la sauce mais qui a le malheur d'arriver après la bataille et l'avènement des Sinking Ships, Go It Alone et autres Ruiner, intouchables dans le genre.

Tracklist : 1. Call it a Day; 2. Collecting Dust; 3. Hey Death; 4. Andromeda; 5. Harm; 6. Ignoring Lessons; 7. Masquerade; 8. The Bottomless Hole; 9. Sweet Innocence; 10. Youth; 11. Liars; 12. Runaways.

A écouter : Liars, Runaways.
Life Long Tragedy

Style : Punk Hardcore
Tags : -
Origine : USA
Myspace :
Site Officiel : deathwishinc.com
Amateurs : 0 amateur Facebook :