Titre : Houses of the Holy Année : 1973
Nombre de titres : 8

Tracklist
1 - The song remains the same
2 - The rain song
3 - Over the hills and far away
4 - The crunge
5 - Dancing days
6 - D yer mak er
7 - No quarter
8 - The océan
Acheter : logo amazon
Collection : 23 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 17.72/20 (9 avis dont 7 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Houses of the Holy aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

F4nst 20 / 20 Le 31/08/2017 à 16H28

album génial . et d'une très grande richesse .
A écouter : No quarter et The ocean

CosmosFactory 14.5 / 20 Le 27/11/2012 à 20H07

Étant un très grand fan du groupe j'avoue que je reste un peu pantois devant celui là. Malgré tout ça reste du Led Zep, et ça reste intéressant quand on observe leur progression depuis le premier.

Je trouve la plupart des balades moins marquantes qu'au paravant, D'yer Maker est une expérimentation osée mais pas entièrement payante. Mais bon il reste notamment The Crunge où ils s'essayent au funk et où, cette fois, il tapent dans le mille avec titre qui sonne comme un gros pastiche néanmoins excellent, marqué du génie de Bonzo. The Ocean est aussi dans le réussites.

Bref, finalement j'aime moins mais c'est une pièce intéressante dans leur parcours.

GDUPART 16.5 / 20 Le 02/04/2009 à 19H28

Cet album succède aux 4 autres grands album du Zeppelin est il est considéré comme moins bon que les precedents.ça,je l'approuve,mais ne passez pas non plus à coté car il renferme des très bons titres comme "The song remains the same" ou "No quarter". Par contre il y un morçeau qui ne m'a pas trop accroché:"D'yer Mak'er" Mais bon c'est une experimentation reggae et elle n'est pas trop mal non plus.

A ecouter:

-The songs remains the same
-The rain song (Ce n'est plus du hard mais c'est une très belle ballade)
-No quarter (Un morçeau qui ressemble à Pink Floyd. Le meilleur de l'album)
-The Ocean

crush 18 / 20 Le 01/03/2008 à 17H33

Moins bon que les albums auparavant mais très bon avec the rain song, no quarter (wow!!), des futurs classiques.
Nous avons comme ingrédients du Page habituel et du Jones qui se dévoile encore plus, du Plant un peu mature.
Moi qui était à la découverte de Led Zeppelin, je devenais fou sur des chansons comme communication breakdown ou encore since i've been loving you, on a droit à des titres plus posés comme the song remains, the crunge, the ocean, no quarter (j'adore).
Houses of the holy a tous ces charmes: l'innovation en style mais aussi au niveau son comme dans no quarter (wow!!).
D'yer mak'er, j'ai pas vraiment aimé. Mais je pourrai écouter 36fois la plus mauvaise composition de led zeppelin rien que pour écouter la voix de Monsieur Plant.
ben voilà, avant de terminer j'aimerai dire à vous fans,no quarter c'est wow!!! Bravo Jones!!!

arzak 19.5 / 20 Le 13/07/2007 à 14H35

"Houses of the holy" est le cinquième disque du dirigeable, et le premier disque à avoir un véritable titre. Cette différenciation vient à point nommé car cet album est de fait assez différent des quatre premiers opus. La tonalité générale est plus calme, plus atmosphérique. Il reste bien quelques morceaux de bravoure un peu énervé, mais la majorité des huit titres qui composent l’album lorgnent vers des atmosphères douces et éthérées. Pour cette raison principale, « Houses of the holy », s’il figure parmi les meilleurs albums du groupe, est rarement cité en référence, car il est nettement moins représentatif de la carrière du groupe qu’un album comme I ou IV. Mais pour ma part, c’est mon préféré. Il n’y a rien à jeter, les huit morceaux sont magnifiques, harmonieux et étonnants.

Plusieurs titres sortent de lot et des habitudes du groupe. Led Zeppelin n’a jamais été un groupe de rock progressif, mais on peut tout de même en ressentir quelques tendances sur cet album, je pense à « The rain song » ou encore à « No quarter », leur morceau le plus Pink Floydien. « The crunge », pour sa part, aurait presque des accents funk. Plus curieux encore, les influences reggae de « D’yer Mak’er », morceau tout à fait à part dans la discographie du groupe.

Petite particularité, le morceau « Houses of the holy » qui donne le nom à l’album ne figure pas sur celui-ci, il a finalement été écarté. Il figure sur le double « Physical Graffiti » de 1975 pour lequel il sera nécessaire de repêcher quelques morceaux plus anciens.

Florentino 18 / 20 Le 15/04/2007 à 16H43

Avec le LZ4 c'est peut-être l'album que j'aime le plus de Led Zep.
Il est assez déconcertant quand on connaît les albums précédents, mais justement, il très original avec des riffs de guitares imparables comme toujours...
C'est une superbe réussite avec des morceaux d'exceptions comme "No Quarter" ou "The Ocean".

Estranged 17 / 20 Le 17/08/2006 à 23H51

Pas le meilleur de led zep, mais un album génial!!!

Par contre il ya dessus une chanson que vraiment j'accroche pas du tout : The crunge... et même si les paroles sont sympathiques, et bah j'accroche pas a la mélodie, à l'air, tout ça!

Mais bon, sinon le reste est génial, surtout No quarter et D'yer M'aker (qui surprend pour du led zep : du regga)