Albums du moment
Pochette Sky Void Of Stars
Pochette Ocean
Pochette Fog Infinite Pochette Gris Klein

Chronique

One Evening Coming ( 2006 )

Sébastien Charpiot : Chant
Mickaël Begnis : Guitare
Julien Christ : Guitare
Nicolas Devaux : Basse
Pierre-Yves Prost : Batterie

Visuel soigné, coloré, fouillé…même si le chara-design est un peu grossier. Un graphisme en demi-teinte, encourageant mais qui anticipe assez bien le bilan musical de cette première production de Lead Orphans.

One Evening Coming se compose ainsi de 5 titres, enregistrés cette année en  auto-prod au Kaktus studio. Et dès les premières mesures, un goût prononcé pour les œuvres d’At the Drive-In, tout autant que Drive Like Jehu, se fait fortement sentir : chant larmoyant nuancé par une rage difficilement contenue, rythmique dans un état d’esprit similaires, riffs très incisifs, dérangeants, mais peut être un peu trop saillants. Les guitares prennent souvent le pas sur le reste des instruments, notamment la basse, quasi-étouffée, et surtout ce chant perfectible loin d’être aidé. On l’aurait d’ailleurs aimé aussi audible que cette intervention féminine sur "MEMS Velocity". De petits désagréments, jeunesse oblige.

Malgré cela, Lead Orphans se démène bien, parvient à accrocher l’oreille comme en témoigne "Mischievous Shadows" ou "Solemn Insanity", et se plaît à titiller les genres : noise rock, emocore pour les principaux, mais également, en filigrane, quelques accordages plus stoner, voire quelques flows empruntés à la scène néo-metal. Ne manque à l'appel que le côté math-rock de DLJ.

Le quintette se retrouve en ballottage favorable après ce premier tour, même si certains partis pris dénotent un léger manque de cohérence. Encore une fois ce ne sont que leurs débuts…

A écouter :
Lead Orphans

Style : Emo / Noise Rock
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :