Albums du moment
Pochette Lokabrenna
Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Abreaction
Pochette Cycles
Pochette Afterlight
Pochette MMXX Pochette Synesthesia

Biographie

Laura

Contre toute attente, Laura est en fait une figure à six pièces, tout droit venue de Melbourne, Australie. Survivant pendant quelques années, le groupe attendra 2004 et la sortie de Mapping Your Dreams pour se faire connaître et faire le tour des ondes des radios indépendantes nationales.

Jouant un post-rock enlevé aux frontières de la noise, le groupe entame une première tournée nationale avec la sortie de Radio Swan is Down, leur deuxième album, acclamé par la critique en 2006. Cette popularité leur vaut alors, l'année suivante, de faire la première partie d'Isis lors de la tournée australienne des américains. Laura enregistre pour cette occasion un album live, (Re)capitulate, dont les envolées furieuses témoignent de la volonté du groupe de vivre toujours plus intensément leurs compositions afin de donner une aura visuelle à leur musique.

Nouvelle étape dans la discographie du groupe, l'EP Yes Maybe No sort en 2008 en édition limitée à 2000 exemplaires. L'occasion pour les Australiens de bénéficier d'un écho international mérité.

Chronique

Yes Maybe No (EP) ( 2008 )

Avec ce court EP (3 "véritables" morceaux pour 3 interludes), Laura façonne sa silhouette musicale. Ces 3 dernières années, le groupe a enchainé 2 albums impressionnants de maturité et un live, tiré de leur tournée avec Isis, juste récompense de leur pourtant courte carrière. Pour son retour en studio, Laura ôte ses gants, déshabille ses guitares et accélère la cadence.

Les 3 interludes planantes (Z.I.B 1, Z.I.B. 2 et Z.I.B 3) ne jouent d'ailleurs qu'un rôle de faire valoir qui permet d'espacer les compositions et de préparer la prochaine explosion. Le groupe ayant déjà montré auparavant sa capacité à installer une ambiance, l'emphase est ici mise sur les envolées puissantes qui parcourent le disque, exercice où les six pièces de Laura excellent (la folie libératrice de Cardboard Cutout Robot Victim Hero Children à partir des 3 minutes 30 et ses guitares stridentes, les cordes lourdes de Bobik Is in America). La maîtrise des changements de rythmes et la dynamique de l'alternance passages mélodiques / murs de guitares montrent finement l'évolution du sextet. Loin de se répéter, le groupe renouvelle sa rythmique, soigne ses arrangements (qui n'auront jamais aussi bien appuyé les émotions dégagées par les compositions) et expérimente, comme en témoigne le classique mais néanmoins efficace Bobik Is in America.

Les 14 minutes qui constituent la magistrale dernière piste, Another One for the Humans, rendent compte à elles-seules du talent manifesté dans cet EP. A la longue introduction portée par des violons flottants et une rythmique lascive répond un final onirique emporté par un océan bruitiste où les guitares triturées jusqu'à l'éclat semblent livrer leurs dernières forces. Une progression intense qui ne relâche la pression que sur une dernière note brisée en écho.

Quoique (vraiment) (trop) court, Yes Maybe No laisse entrevoir de fulgurants éclairs mélodiques entre quelques nappes nuageuses pour mieux mettre en lumière le jeu enivrant de Laura, encore ignoré dans nos contrées. Pourtant, Laura est une chic fille qui gagne à être connue.

A écouter : Bobik Is in America - Cardboard Cutout Robot Victim Hero Children - Another One for the Humans