logo Last Barons

Biographie

Last Barons

Originaires de Basse Normandie, les Last Barons distillent leur Stoner / Grunge 12 ans d'âge depuis 2005. Sous le nom de Dezperados, ils sortent un EP en 2007 avant de changer de nom en 2010 et de sortir leur premier album, Elephantyasis, mixé par Francis Caste à qui l'on doit certains albums de Zuul Fx, AqME ou encore Hangman's Chair.

Après une trentaine de dates en 2010, dont certaines à l'étranger, le quintet sort en 2012 son deuxième album, 
Cheval De Troie, chez Klonosphere (Hacride, Trepalium, Klone), album salué par la critique comme étant une vraie réussite. Evoluant dans un style principalement Stoner / Desert Rock, le groupe n'hésite pas (et c'est là sa vraie réussite) à mélanger dans ses compositions bon nombre de styles musicaux à la croisée des années 90 : Grunge / Blues psyché / Fusion à la Patton...

Line Up :
Julien Soler - Chant
David Mazeline - Guitare
Damien Landeau - Guitare / Chant
Laurent Tostain - Basse
Ludovic Landeau - Batterie

Chronique

16 / 20
4 commentaires (16/20).
logo album du moment logo amazon

Cheval De Troie ( 2012 )

Cheval de Troie, poney belge, blaireau de bois ou pachyderme normand, l'important dans la symbolique c'est le poids de l'image. Avec un artwork pareil et son titre pour le moins énigmatique, les normands de Last Barons intriguent, et nous indiquent peut être d'entrée de jeu que ces barons là en ont fini avec la cour des enfants et s'apprêtent à mettre un coup de patte pachydermique dans celle des grands. Pour le moment en tout cas, cachés au sein d'un mammifère aux sonorités imposantes, à l'abri des regards, le quintet attend son heure sagement devant la porte du succès.

Flirtant sans complexe et ouvertement avec la scène grunge / rock des années 90 / stoner, Last Barons, jeune formation évoluant sous tutelle du prestigieux Klonosphère / Season of Mist (Hacride, Klone, Trepalium) a l'ambition qui fait défaut à bon nombre de groupes, des idées, et une bonne dose de courage ; rares étant les formations récentes, françaises de surcroit, ayant su exploiter avec autant de panache la fibre stoner / rock 90's.

N'ayant eu à la base que très peu d'infos sur ce que j'étais en train d'écouter, à savoir un groupe français typé stoner, je ne m'attendais pas à recevoir un tel électrochoc d'un objet que je décrirais comme un "concentré couillu de rock 90's inspiré, un hommage vibrant à une époque musicale brillante".

Dès la première écoute, on sent les influences multiples du groupe ayant soi disant puisé énormément de choses chez Faith No More. Oui, la ressemblance est frappante sur certaines chansons, notamment au niveau de la voix et de la façon de chanter (RubberBoots, The Violent Kind, From Beyond) ; sans être une pâle imitation sans âme, Last Barrons réussit à convaincre sur cette façon très "pattonienne" de construire les chansons et de les interpréter. Mais ce qui frappe d'avantage après quelques écoutes, en tout cas pour ma part, c'est que je considère désormais plus cet album comme un hommage global aux années 90. En effet on trouve parfois du Soundgarden dans la voix et les guitares, du Alice in Chains (The Violent Kind), du Godsmack, du Mr Bungle (Hidden Sun), du blues desert rock façon Masters of Reality (Going to Varzi) ou encore du QOTSA (Rubber Boots). Musicalement, l'ensemble de l'album est à la fois imposant et hypnotique, une véritable déferlante de titres vraiment réussis. On trouve de tout : des introductions folk annonçant de longues cavalcades stoner (Nomad Soul), du blues psychédélique (Going to Varzi), de la fusion bien léchée (Hidden Sun), des titres sombres et désespérés rappelant Alice In Chains (Soul Grinder), etc... Rien ne sert de tout détailler, jugez plutôt par vous même cette petite heure de bouffée musicale envoutante, où guitares acérées croiseront le fer avec une ligne rythmique nerveuse et une voix incroyable.

En définitive, un deuxième album brillant, où versatilité et efficacité sont les maîtres mots servant une véritable machine à tubes ; et là où le pari fou d'hommage caché du groupe est vraiment une réussite, c'est qu'on ne s'ennuie pas une seconde, Last Barons réussit à s'approprier sans problèmes les divers courants musicaux pour en faire une synthèse intéressante et se forger un caractère propre. Vivement la suite...

A écouter : The Violent Kind, Rubber Boots, Hidden Sun... tout en fait !
Last Barons

Style : Stoner / Grunge / Desert Rock
Tags : - -
Origine : France
Site Officiel : lastbarons.fr
Myspace :
Amateurs : 8 amateurs Facebook :