Biographie

La Cinquième Kolonne

Collectif de Hip Hop français formé par 3 MCs : Arom, Fisto et  Piloophaz, un producteur : Defré Baccara, et un Dj : Dj O'legg. Formé en 1998, le groupe se dissout en 2003 à la sortie de son seul et unique album Derrière Nos Feuilles Blanches. Le groupe joue un rap old school désillusionné.

Chronique

16 / 20
2 commentaires (17.5/20).

Derrière Nos Feuilles Blanches ( 2003 )

La 5ème Kolonne, groupe de hip hop à la fois éphémère et intemporel, rendit l’âme en 2003 peu avant la sortie de son premier et unique album Derrière Nos Feuilles Blanches. 3 Mcs (Piloophaaz, Arom et Fisto) posent leur flow, le plus souvent alternativement, sur des morceaux éclectiques mais non disparates. Injustement méconnu, le groupe n’en demeure pas moins un fragment incontournable de ce mouvement à la base contestataire mais maintenant si surmédiatisé que certains en perdent toute crédibilité. Tirant leur nom d’une technique de combat datant de l’antiquité, la quatuor a livré une dernière bataille avant de jeter les armes…

20 morceaux, tels 20 paragraphes d’un texte homogène grâce à ces paroles rageuses sans être haineuses, cette volonté de revenir à l’essentiel du Hip Hop et non s’enfoncer dans la surenchère. La 5ème Kolonne ne possède pas ce côté positif que l’on retrouve dans Assassin, ce sentiment qu’un peu d’espoir subsiste encore mais s’enterre dans une désillusion profonde. Sans tomber dans le piège de la vulgarité et de la violence gratuite, la 5ème Kolonne offre un aperçu du quotidien en évitant les écueils Fric, flics, drogue & violence que l’on peut retrouver par exemple dans certains groupes de ce mouvement (Fonky Family ou encore Booba). Ces paroles ne sont pas désuètes, et possèdent encore leur part de vérité, comme si à la place d’une feuille blanche, elles avaient été couchées sur le marbre. Ainsi, ils crachent sur le rap qui a perdu son âme sur Fatalité et Fragments, expriment leur lassitude et désappointement sur Nuits Sans Ivresse… 

Quelques titres, à première vue faisant office d’Ovnis mais avec le recul n’étonnant pas de part la nature éclectique du groupe, dénotent, et ce pas uniquement grâce à ce côté instrumental. L’excellent Jazz Karma, fidèle à son nom, voit l’apparition d’un saxophone, instrument peu courant sur cette scène, que l’on peut retrouver sur Altérité, avec cette ambiance de bar enfumé. Le triptyque Part D’Ombre, disséminé tout au long des 60 minutes de ce disque, illustre ce côté plus sombre et froid, exutoire silencieux pour ne pas ternir les mots lâchés sur des morceaux tels que Identité ou Stress. Les instrus de l’ensemble de l’album, œuvre de DJ Olegg, ne sont pas en reste, simples mais sobrement efficaces (ces quelques notes de guitares répétées en boucle sur Juste un Looser par exemple, qui se veut par ailleurs le seul morceau contenant de l’humour, preuve de la gravité du disque). Elles créent une atmosphère, amplifiant le flow des rappeurs (Stress et son côté anxieux pour exemple).

Loin des carcans du rap que l’on connaît aujourd’hui à travers des artistes comme Sinik ou Booba, la 5ème Kolonne couche sur le papier des mots sans chercher à enjôler ou déprécier la réalité, dans un soucis de véracité imposant le respect. Derrière nos Feuilles Blanches est un album de hip hop old school complet, réaliste et franc. Malheureusement aujourd’hui disparu, le dernier héritage du groupe n’en reste pas moins une œuvre incontournable de la scène française…

A écouter : Tout
La Cinquième Kolonne

Style : Hip-Hop
Tags :
Origine : France
Myspace :
Myspace :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :