Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den Pochette Broken Play

Biographie

Knotwork

Knotwork fut un groupe Emo Hardcore à la carrière éphémère : Une discographie confetti composée d’une démo tape et d’un 7" livrés pendant un temps d’activité concentré sur la période 1993 – 1995 pour ce quatuor originaire des environs de Philadelphie. Une reconnaissance essentiellement locale à l’époque et un succès d’estime underground pour un groupe disparu aussi vite qu’il est apparu mais qui aura porté haut et fort ses convictions et, de ce fait, participé à écrire une des très belles pages de l’histoire de la scène Emo Hardcore des années 1990.
Jon Pepe (chant) a par la suite été aperçu au sein d'I Hate You. au poste de guitariste.

Chroniques

s/t 7" Demo
16 / 20
4 commentaires (15.38/20).

s/t 7" ( 1995 )

Malgré une existence d'une brièveté fulgurante, les obscurs Knotwork sont parvenus en une poignée de titres à s'imposer sans difficulté aux côtés des Navio Forge, des September, des Still Life et autres Native Nod. La faute à un talent inné d'écriture, un sens mélodique aiguisé et surtout à une empreinte sonore ancrée dans les 90's immédiatement reconnaissable.

Les 3 titres intemporels de ce 7" éponyme à la production roots jusqu'à l'os concentrent tout ce que Knotwork a su communiquer de meilleur. C'est ainsi qu'avec ce mélange paradoxal de fébrilité touchante et d'assurance, Knotwork se brûle les doigts à grands coups de décharges hardcore old school percées de mélodies "haut de gamme" et braille comme un seul homme jusqu'à s'en faire claquer les cordes vocales tout en casant des spoken words imparables ("Distance"). Malgré un enregistrement typé live de qualité relativement médiocre, qui toutefois, participe à part entière à l'authenticité de la chose, Knotwork atteint sans mal son but et crève les tympans via des lignes de guitares tantôt criardes tantôt posées et évidentes. Le tout est servi par un accordage assez particulier largement perceptible lorsque la guitare est laissée seule aux commandes ("My Room", "When The Bough Breaks") et un son de batterie très sec résonnant de façon très singulière.

3 coups de feu comme une leçon d'emo hardcore en 3 chapitres se clôturant en apothéose par LE morceau de Knotwork : "When The Bough Breaks", voilà le programme. On termine ainsi les genoux à terre, les yeux hagards et le thorax comprimé.

A écouter : Les 3 titres

Demo ( 1993 )

Knotwork, tout petit combo de la région de Philadelphie faisait partie de ces groupes underground à l’extrême, sûrement autant par obligation que par conviction. Conséquence logique : leurs travaux sont, à l'heure actuelle, de véritables raretés qu'il est extrêmement difficile (voire impossible) de se procurer. Dommage car sur cette démo sont présents cinq des huit titres jamais enregistrés par le groupe. C’est bête à dire, mais cela fait déjà plus de la moitié.

Son crade, basse en avant, conviction, jeunesse et énergie sont l’essentiel des composantes de ce petit bout d’années 90. Nos quatre gars à la dégaine de grands adolescents nous servent ici cinq petites bombes d’un Emo / Hardcore old school qu’ils semblent se sortir tout droit des tripes. Une déferlante d’énergie juvénile sans artifices qui suinte la sincérité et l’euphorie du moment présent. Le groupe semble agir comme dans l’urgence d’un besoin irréfrénable de laisser éclater son message, la conviction chevillée au corps et l’espoir en étendard malgré l’expression d’un malaise évident. Une certaine manière de combattre…
Direct au point de laisser une impression de  quasi compulsivité, ce premier enregistrement n’en est pas pour le moins varié et réfléchi. Un titre comme Fuck your drugs - intitulé on ne peut plus explicite - prend littéralement à la gorge au cours de ses montées progressives vers deux explosions d’une révolte non feinte et toujours plus intense. A l’inverse All fall down, premier titre de la démo, rentrera directement dans le vif du sujet après un court riff de guitare avant d'accentuer continuellement  la pression sur un auditeur probablement déjà à genoux en train de hurler « Aren’t we all / falling down ?!! » en cœur, le poing levé, et de venir l’achever sur une accélération punk irrésistible au cours d’une dernière ligne droite d’anthologie.
Le groupe met tout ce qu’il a dans cette démo qui fleure le système D à des kilomètres et qui,malgré le temps et un son suranné, aura su garder une fraîcheur et une spontanéité à se damner. Moins mature que le 7" qui paraîtra peu après, cette dernière contient cependant le potentiel latent que les trois ultimes titres des pennsylvaniens se chargeront de faire éclater au grand jour, éclaboussant de classe et de sincérité quiconque y prêterait l’oreille. Moins « essentielle », moins ultime que l’objet qui suivra, cette démo reste néanmoins le point de départ et le quasi aboutissement de la carrière éclair d’un groupe habité d’une sincérité rageuse qui marquera durablement le microcosme Emo Hardcore.
 
Knotwork ou l’incarnation même d’un genre et d’une époque ? Peut être. En tout cas une chose est sure : avec ou sans repères stylistiques, la nostalgie et l’émotion sont réelles à l’écoute de ces cinq titres aussi anecdotiques à l’échelle de l’histoire de la musique que passionnés, passionnants et fédérateurs.

A écouter : Intgralement
Knotwork

Style : Emo Hardcore
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel :
Myspace :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :