Titre : La Fin de L'Espece Année : 2012
Acheter : logo amazon
Collection : 2 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 13/20 (5 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé La Fin de L'Espece aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Radioshack 17 / 20 Le 21/12/2013 à 13H39

J'ai découvert Klub des Loosers via Baise les Gens et j'ai pas du tout accroché avec le flow et la voix de Fuzati.
Puis un jour un pote a lâché le morceau éponyme de La fin de l'espèce et j'ai tout de suite aimé l'ambiance du piano et du texte. Je me suis fourni l'album et j'ai été surpris par sa qualité !

Au niveau de l'instru' il y a du travail et du détail, les samples sont bien exploités (Volutes, Destin d'Hymen, Encore Merci) complétés de paroles aiguisées où jeux de mots s'enchevêtrent superbement, le style looser.

Certains morceaux me sensibilisent beaucoup (Volutes, Destin d'Hymen, la fin de l'espèce, Non-père, au commencement) et rendent cet album encore plus sensible qu'il ne l'est déjà.

Je me suis par la suite écouté Vive la Vie et j'ai été surpris d'être déçus du début à la fin du skeud. Les intru' m'ont pas du tout inspiré ce qui ne m'a pas permis d'apprécier les paroles.

Pour ma part, depuis que j'écoute la fin de l'espèce il tourne pas mal sur iTunes ou mes lecteurs de mp3.

Spectaculhère 8 / 20 Le 08/06/2012 à 11H50

Grosse déception cet album.....
Déjà, les paroles, aspect super important du klub. Moins de punchlines qui claquent (type "je passe du coq à l'âne comme dans une partouze à la ferme" etc), de jeux de mots bien trouvés. Et surtout, je le trouve vulgaire ce cd. Il y avait déja un langage fleuri, notamment vis-à-vis de la gente féminine, sur Vive la vie, mais le ton n'était pas le même. Sur VLV, c'était beaucoup dans l'auto dérision, on avait Fuz', looser cherchant désespérément à obtenir un RDV avec Anne-Charlotte, qui se moquait beaucoup de lui autant que des autres, c'était plus mélancolique aussi. La, c'est très premier degré, et beaucoup moins drôle et touchant.
Ensuite, les instrus. Bof. C'est dans la continuité de "Spring tales", c'est pas mauvais, y en a des bonnes ("encore merci", "jeu de massacre" est terrible), mais il manque le côté "instru boîteuse" de vive la vie, qui la aussi participait à l'auto dérision, c'était volontairement kitsch sur certaines instrus ("ne plus y croire", "un peu seul" etc), mais ca rendait bien.
Enfin, le flow, rien à redire, fuzati s'est amélioré, et c'est très bon, même si, je trouve, u n peu moins varié dans les intonations qu'avant.

Pedrodelfuego 10.5 / 20 Le 10/05/2012 à 22H02

Bon c'est pas la presque pas la peine de le répéter tant ceux qui le connaissent le savent : quand y'a Fuzati derrière on peut toujours s'attendre à des lyrics haut de gamme, un humour noir et des instrus qui claquent.

De ce coté là pas de surprise, c'est toujours de mise sur La fin de l'espèce : c'est vrai son flow c'est un peu calmé, moins plaintif plus conventionnel (si on peut parler de conventionnel avec fuzati), mais on reconnait toujours sa scansion et ses instrus. Trop peut-être. Pour moi à quelques variations près cet album est une redite.

Bon ok, ayant beaucoup aimé Vive la vie, j'attendais beaucoup de cet album (d'autant que c'est son premier solo depuis 8 ans), et donc suis peut-être plus facilement déçu.
Bien sur Fuz' sait toujours écrire et n'a pas perdu son talent pour la punchline assassine qui fait sourire mais toujours un peu jaune (c'est là qu'il est fort le bougre), mais en 8 an il n'a pas changé d'un iota. Et trainer les mêmes névroses sur 8 ans moi ça m'inquiète.
Fuzati a changé depuis son premier album : de jeune post-puceau préaigri, il est devenu un moins jeune post-aigri rabachant le même fond de commerce dépressif de piste en piste.

Alors oui il sait écrire, non ce n'est pas mauvais et si on ne connait pas je pense qu'on découvre un bon album, mais quand on connais la redite est lourde.

Ok certaines chanson (non-père notamment)sortent un peu des thèmes classique de Fuzati (je ne t'aime pas, tu ne m'aime pas, tu ne veux que ma queue et moi que ton cul, d'ailleurs je vous emmerde tous et préfère la solitude et l'alcool à votre présence etc..) mais globalement ça reste ça.

Certes on ne s'attend pas du klub des looser qu'il nous fasse des paroles à la psy4 (ce qui serait encore plus triste) mais en 8 ans je trouve dommage qu'il n'ai cessé de regarder son nombril, surtout avec son talent.

Achille 14 / 20 Le 02/04/2012 à 18H26

Dans la foulée de mon commentaire sur Vive la Vie, un mot sur son successeur:

Fuzati a vieilli, il est toujours aussi vener, et il en veut aux enfants, parce qu'il ne les aime pas, surtout quand il s'imagine qu'il pourrait en avoir lui même. En plus, il a (presque)appris à rapper, et ses instrus sont fabuleuses...

...mais l'album est inégal. D'abord parce que les thèmes des textes sont encore plus redondants, ensuite parce que tout n'est pas aussi marquant, percutant, peut être trop classique et pas assez surprenant. Même si globalement le tout sonne plus mature, plus abouti, mais, je sais pas, j'ai pas envie de revenir sur cet album comme avec le précèdent.

Je rejoins Euka pour les meilleurs morceaux, "L'indien" est de loin le tube absolu de l'album, et "Non-père" est la plus poignante