Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

Titre : Disarm The Descent Année : 2013
Acheter : logo amazon
Label : Roadrunner Records
Collection : 5 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 12/20 (6 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Disarm The Descent aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

HORD 18 / 20 Le 15/08/2013 à 13H34

Un album quasiment parfait de bout en bout, excepté les paroles, mais ça n'a jamais été le fort de KE! La suite logique d'"Alive or Just Breathing" selon moi. Qu'est-ce que ça fait du bien de réentendre la voix de Jesse, bien meilleur interprète et transmetteur d'émotions qu'Howard qui avait tendance à en faire des caisses et à étaler sa technique sans grande profondeur d'âme. Jesse pèse chaque mot qu'il prononce et ça rend l'album tellement plus personnel et bien senti. Un retour gagnant, sans aucun doute, et puis, quelle baffe en live!

chris17 12.5 / 20 Le 13/08/2013 à 22H36

Lol la chronique, "un compromis entre les anciens et les plus récents". Non....c'est plutôt la suite de Alive or Just Breathing, en moins bon, avec de très bon morceaux et d'autres plus difficiles à digérer. C'est beaucoup plus bourrins et gueulé que pendant la période d'Howard (période géniale cela dit en passant), il n'y a pas photo. Les rythmes sont carrément plus rapides et je m'était un peu déshabitué à ce genre de compos bien violentes, ce qui, à cause du manque de qualité de certains morceaux, rend le tout plus difficile à tenir en haleine. Quand il fait sa voix de monstre (double voix dont une très grave), c'est juste immonde.

Terror 13.5 / 20 Le 04/04/2013 à 00H00

Je me suis procurer leur cd aujourd'hui et je le trouve très bien, mais trop de passe clean, mais je m'y attendait beaucoup. J'avait décrocher de ce groupe avec l'album en 2009, bon retour mais ca pourrait être mieux.

Naawak 12 / 20 Le 30/03/2013 à 12H31

Un album en demi-teinte pour ma part. Bien que le retour de Jesse Leach était attendu, on se retrouve avec un album trés (trop ?) mélodique, calibré, téléphoné et aux structures classiques du Metalcore. Killswitch Engage a fait un album à la manière d'un film d'action US car il suffit d'écouter une seule chanson pour comprendre la suite. Après, il est forcement mieux que leur éponyme de 2009 (ce qui n'est pas trop difficile) mais on se rend compte qu'Howard Jones a pris dans ses bagages une partie de l'identité de KsE et il nous est donc difficile de sortir un morceau du lot. C'est bien dommage :(