Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

Biographie

Kid North

Kid North est dans un premier temps le projet de Mathieu Artu, qui cherche un peu à laisser reposer RQTN pour se concentrer sur un disque tourné vers la pop. Le musicien décide de s'occuper de tout (chant, guitare, batterie) et enregistre le premier EP du combo, recrutant par la suite Greg Hoepffner (Time To BurnTemplate, Radius System, Dawnshape, ...), Gary Royant (Admiral's Arms) et Axel Dallou (Radius System). Leur EP sort donc début 2011.

Chroniques

Atlas EP
14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Atlas ( 2013 )

Atlas, un premier album à 10 mains pour 11 titres axé Sunny Pop dans l'âme. Après un premier EP qui avait déjà laissé circuler quelques compos lorsque Mathieu A. était encore seul maître à bord, la bande de copains s'est regroupée pour donner un coup de main (et de pied) sur scène et en studio.

On devine que l'intégralité des morceaux a été cette fois composé par les désormais 5 musiciens et non plus uniquement par la tête pensante de RQTN. Le résultat est riche : les ambiances se font un peu plus variées, oscillant entre Foals ("England" et son jeu de guitare), Two Door Cinema Club ("Forest Arsons"); L'ensemble reste frais, jamais forcé et même si l'on se référera souvent à d'autres combos d'Outre Manche, Kid North sait agréablement préserver sa touche (l'excellent "Wildfires" ou l'entêtant "Titans").
Heureusement, car c'est cette patte qui permet à l'album de se démarquer, de sortir un peu des rangs et d'aller au-delà de ce qu'on pourrait attendre.
Les musiciens présents ici sont tous confirmés, au travers de groupes de divers horizons, donc les attentes pouvaient être importantes. Pas de gros point négatif, même sur les titres les plus faibles ("Roaring Engines", assez classique), l'essentiel est là : mélodies sunny, ligne vocale, refrain friendly et rythmes entrainants.
Il est en même temps plus facile de s'emporter sur 11 titres que sur 4, surtout que la prod aide énormément à faire ressortir le chant et les parties rythmiques ("Forest Arsons"). Très Anglo-Saxon, Atlas transpose les Parisiens à Londres, avec notamment des titres tel "Neon Arms". Les détracteurs diront que cela sent globalement le réchauffé de 2007, mais bien au delà de l'hyperactivité d'un mollusque gobant sans réfléchir ses prédécesseurs, Kid North va essayer, parfois avec succès et sur d'autres passages avec un peu de maladresse, de se réapproprier les codes de ses aînés.

Très printanier, Atlas se glisse discrètement avec le même effet que le dernier Two Door Cinema ClubBeacon. Même si l'album s'inscrit pleinement dans la mouvance des dernières années dont on entend très souvent parler, cela n'empêche pas de passer un agréable moment pour se lancer à plein pieds dans 2013.

A écouter : Titans
15 / 20
3 commentaires (15.17/20).

EP ( 2011 )

Niveau all-star-band, Kid North ne démérite pas. Actuellement composé de 4 musiciens issus de diverses formations dont on a plus ou moins parlé en ces pages (Jean Jean, RQTNRuine, Radius SystemTemplate, ...), le quatuor sort un premier EP enregistré et mixé de A à Z par le sieur Artu, initiateur du projet. Au menu, un Electro-Pop-Rock ensoleillé, assez influencé par la vague de ces dernières années.
On retrouvera le caractère d'un Temper Trap ou de Friendly Fires, à savoir une impertinence musicale qui se traduit ici par des sonorités très actuelles, notamment des enchainements rythmiques / riffs à la Look See Proof, derrière une simplicité du tube que l'on dirait tout droit sortie de Phoenix. L'entraînant Battle Scars (sans doute le titre qui se détache le plus de l'album grâce à sa seconde moitié aux lyrics fédérateurs) flirte avec Relief 101 (au refrain catchy à souhait), avec comme seul point noir le chant dont on sent que le frontman a encore quelques points à perfectionner (notamment sur les parties les plus hautes de Hide and Seek). C'est d'ailleurs l'une des premières fois où l'on entend la voix de Mathieu, ses précédents projets (Ruine, RQTN) n'étant quasiment qu'instrumentaux et sur l'ensemble, même si le musicien pêche parfois encore un peu, il s'en sort sans difficulté particulière.

Alors même si les ingrédients sont similaires à quelques groupes révélés ces derniers temps, que ce soit sur les sonorités (Two Door Cinema ClubPhoenixLook See Proof) ou l'apparente simplicité des compos - à ne pas prendre au sens péjoratif du terme - qui pourraient faire penser Foals ou The Wombats (le côté dancefloor en plus atténué), Kid North ne se cache pas dans leur ombre, montrant avec des titres comme Battle Scars ou Oxford Bridges qu'ils ont une personnalité propre.  

Attention toutefois, même si ces 4 titres font preuve d'intérêt, il faudra voir la force de composition des 3 autres membres (même si leurs groupes respectifs ne laissent que peu de doutes sur leur capacité à créer) pour définir le vrai visage de Kid North. Pas mal inspiré par la vague de Pop-Rock sunny, Kid North manque peut-être encore d'un zeste d'assurance sur les lignes vocales mais reste pourtant enthousiasmant. En plus, c'est gratuit.

Kid North

Style : Pop / Rock
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : kidnorth.net
Bandcamp :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :