Découverte
Pochette s/t

logo Kid Francescoli

Biographie

Kid Francescoli

Kid Francescoli se forme en l'an 2000, sous l'impulsion de Mathieu Hocine, non seulement leader du groupe, mais également grand amateur de foot, de l'O.M., et fan de cet Urugayen surnommé "Le Prince". Ce dernier, de son vrai nom Enzo Francescoli, donnera finalement son prénom au fils ainé de notre Zizou national, et son nom au quatuor marseillais regroupant Mathieu (guitare/chant), Laetitia Abello (chant/mélodica), David Borras (clavier/chant), et Olivier Scalia (synthétiseur). Ils bénéficieront cependant de l'aide de Jean-Laurent Feurra (basse), A-cau Chau (guitare), Charles Griffoni (chant) et enfin Rodolphe Cornier (trompette), afin de sortir en 2006, le 21 juin plus précisément, le premier album éponyme du Kid via Les Chroniques Sonores.

Chronique

Kid Francescoli ( 2006 )

Délectable gourmandise que ce premier effort de Kid Francescoli où la magie opère autant que lors de leurs prestations live, le visuel en moins bien sûr. Néanmoins l’humour lui reste omniprésent, toujours, avé l’accent, ‘en place’…

Sur CD, celui-ci ne passe bien évidemment plus par un dialogue groupe/public, mais bien par tous ces bidouillages électro’ dont l’album est littéralement truffé. Il n’est donc par rare de se retrouver avec un petit sourire en coin à l’écoute des 11 morceaux listés sur la feuille de match ; disons plutôt 9 tant la paire Three Chords Intro/Two Chords Outro, d’une demi-minute chacune, est brève. Dommage car ces deux pop songs deluxe auraient méritées d’être développées, étant donné la durée du disque, à peine plus de 32 minutes. A ce stade, difficile de trouver autres faiblesses dans les morceaux du Kid ; l’interprétation de Mathieu peut-être, avec cette prononciation un peu juste, et qui, en réalité, fait davantage office de rayon de soleil ‘dans nos cœurs’ (Enrico si tu nous lis…), illuminant ainsi cette demi-heure d’écoute. Et puis, ce n’est pas comme si celui-ci était seul au micro, puisque la ravissante Laetitia vient souvent lui prêter main forte, parfois même en italien (Vincent Un Attore, Roma-Hollywood). Joli tableau…

La base solide que forme le duo de chanteurs Laetitia/Mathieu, jouant du xylophone, du glockenspiel etc. pour l’une, et de la guitare sèche pour l’autre, aurait pu tel-quel lasser à la longue, si ces derniers ne trouvaient pas, à chaque mesure, un nouvel arrangement, un nouvel instrument additionnel, à l’image de la pop exaltante de CFK et son petit côté new wave. Piste que n’auraient d'ailleurs pas renié les Flaming Lips. S’ajoutent à cela une guitare folk-aérienne sur Vincent, Un Attore et Villa Borghese, ces fameux bidouillages UFO récurrents, les ruptures mélodiques de You’re So Beautiful, Mad Legs avec son dialogue sonar violoncelle, ou encore I’m Not John McEntire, fameux batteur de Tortoise, avec ses à-coups électro’, claquements de mains, et enfin sa trompette pour le côté féria. Olé ! Une orchestration entièrement bercée par la voix très linéaire de Mathieu, parfois dédoublée, méga phonique, qui prouve au final que 25 aurait très bien pu figurer parmi les 12 pistes du Its A Wonderful Life de Sparklehorse.

Kid Francescoli en quelques mots c'est : le Sud, les collègues, les plages de sable chaud, pieds dans l’eau, les filles en bikini (ou les mecs avec la même dégaine, la classe), sans oublier le verre de pastaga à la main. Kid Francescoli ou comment se payer de telles vacances, sur la Côte bien sûr, pour à peine 13 euros.

NB: Le clip de Vincent, Un Attore vient compléter la galette, et est également disponible sur MySpace.

A écouter : la playa.
Kid Francescoli

Style : Electro Pop
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : kidfrancescoli.com
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :