Albums du moment
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds
Pochette The Quiet Earth Pochette Impera
Chroniques
Pochette J'espère que tu danseras quelque part
Pochette Close
Pochette Anna Sage
Pochette Frantic Death
Pochette Pointless
Pochette Diaspora Problems Pochette THE UNRAVELING OF PUPTHEBAND

Chronique

4.5 / 5
4 commentaires (15.88/20).

Kerberos ( 2005 )

Kerberos, Cerbère en Français, nous vient d'Aix-en-Provence et livre un Thrash Metal agressif influencé par des groupes comme ADX, Death ou bien Symphony X. Le groupe fait preuve d'originalité avec un chant clair, et en français qui plus est, loin des tendances Hardcore et anglophones qui ont envahi la scène Metal « extrême » française ces dernières années.

Archange du mal ouvre les hostilités sans commodités aucune avec des riffs très véloces, une batterie survoltée et une basse slappée omniprésente. Au cours de la première minute d'une introduction purement instrumentale les changements de rythmes sont légions avec notamment un petit break fort bien trouvé à mi-parcours. Lorsque le chant de Rémi Brard (à la basse également) vient se poser à la fin de cette minute déjà fort intéressante, force de constater que celui-ci contraste bien avec l'agressivité de la musique et ne manque pas de pêche, il faut juste s'habituer aux consonances françaises auxquelles nos oreilles sont peu habituées (eh oui, et c'est triste à dire). Les soli d'Olivier Viac sont bien en place et la petite touche mélodique celtique qu'il apporte vers la fin de la chanson est du plus bel effet !
Si la première piste était dépourvue de toute subtilité dans son introduction ce n'est pas le cas du Gardien des Enfers qui commence sur de petites notes jouées avec un léger chorus - rappelant un peu Harvester of Sorrow de Metallica - avant qu'un gros bien gras ne vienne se poser dessus. A l'instar d'Archange du Mal on retrouve une nette coupure en plein milieu, et qui laisse place à une petite interlude aux sonorités orientales cette fois-ci. Les agencements entre les différents thèmes sont bien foutus, rien à redire là dessus.
Prisonnier des Songes rappelle furieusement un bon vieux titre de Megadeth, avec de bonnes cavalcades à la guitare et surtout un excellent break à la basse, rejointe peu après par la batterie toujours aussi efficace de Teddy Baumerger. Le solo de Viac vient par la suite couronner le tout en toute bien toute logique.
La démo s'achève sur Comtesse de Sang, musique par moment glauque au début et à la fin de par un tempo lent et l'utilisation d'une basse fretless, mais aussi plus proche d'un Metal Symphonique. La musique reste cependant tout aussi violente que les autres avec une section ryhtmique bien en place, avec une bonne utilisation de la double pédale une fois encore. Enfin, mention spéciale une fois de plus pour la basse sur le pont au milieu !

Vous l'aurez compris, Kerberos frappe fort pour une première démo ! Quatre titres longs et complexes - pour une durée totale de 24 minutes – le tout plein de riffs et de soli bien trouvés, et bourré de petites subtilités à la basse (un vrai régal pour les amateurs de basse) et à la batterie. Le son est en outre irréprochable et rend hommage à la musique. Bref, nul doute que le groupe fera parler de lui dans un avenir proche, et c'est tout le mal qu'on lui souhaite !



A écouter sur My Space.

A écouter :
Kerberos

Style : Thrash
Tags :
Origine : France
Site Officiel : kerberosmetal.free.fr
Amateurs : 0 amateur Facebook :