Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Katarsis

Biographie

Katarsis

Formé en juillet 2005 et après plusieurs changements de line-up, le groupe se stabilise en 2006 autour de Sandra (chant), Jonathan (Guitare), Ronald (Basse) et Thierry (Batterie). Après une démo 2 titres et quelques concerts, Katarsis se décide à enregistrer un album composé de 10 chansons orientées vers un rock metal : 22h22.

Chronique

5 / 20
7 commentaires (9.14/20).

22h22 ( 2008 )

Katarsis joue le pari d’un premier album après une seule et unique démo, et ce 3 ans après la formation du groupe. Mené depuis sa formation par un chant féminin, le groupe livre ce 22h22 axé sur des paroles sombres, mais un artwork jouant sur la dualité ombre / lumière.

Cracher sur un groupe n’avance en rien, surtout lorsque celui-ci livre un premier disque aux mains parfois destructrices des chroniqueurs. Cependant, ici, on ne peut que  livrer un constat fatidique sur le disque insipide d’un groupe sans doute sincère, mais manquant grandement de personnalité.

Les instruments manquent totalement d’inspiration. Entre les riffs déjà entendus 1000 fois, clichés à souhait, la batterie si peu motivée qu’elle dégage une exaspération totale, on peut se demander si le sentiment de création n’est pas parti, glissant entre les mots et les notes… Katarsis sonne comme une pâle copie d’Evanescence, comme par exemple sur Apprend De Moi, avec le même style de composition, la même poussée vocale lors du refrain. Et c’est justement ce chant qui fait défaut sur les 40 minutes que dure ce 22h22 : la voix se veut mal maitrisée, fausse, tentant de tenir certains mots sans arriver à garder cette justesse nécessaire (Au Gré de mes envies, Un jour encore, …).

Les paroles n’aident en rien le chant. Peu inspirés, les mots se succèdent sans réelle recherche, comme sur le refrain de Un Jour Encore : « Maintenant enfin immortel / Je m’envole vers le matriciel / On m’a si souvent brulé les ailes / Et tous mes frères soyez sans peine / Je pars mais reste éternel / Maintenant enfin immortel. ». Couchés sur le papier sans doute avec une sincérité profonde, ils sont pourtant loin de sonner comme profonds. La production ne relève pas le niveau puisqu’elle donne à la batterie un son dérangeant, presque faux. Elle aurait de plus pu améliorer le chant afin de le rendre moins abrupt, plus coulant, et juste, mais, sans doute en voulant garder une sincérité tout à fait louable, elle n’arrange en rien ces aigus inaudibles.

Au final, Katarsis manque complètement le coche avec ce premier album insipide, plat et au chant catastrophique. En voulant allier un chant féminin dans la veine d’Evanescence à un mix rock/metal, le groupe ne fournit qu’un clone mal dégrossi du groupe. Il manque totalement d’inspiration, de créativité. En espérant que le groupe fera murir sa musique pour leur prochain opus…

A écouter : Non
Katarsis

Style : Rock metal
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :