Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Justice

Biographie

Justice

Switch - chant
Stief To The Positief - guitare
Sikel - basse
Daanslide - batterie

Créé à Anvers en 2003, Justice se donne pour objectif de redonner enthousiasme et énergie à une scène hardcore, selon le groupe, moribonde. Durant cette première année, les belges ne chôment pas. Ils enregistrent une première démo, suivi par un premier ep, Look Alive, chez Complete Control Records (Dead Stop, Restless Youth) et commencent à tourner en Europe et déjà aux States.
Nullement freiné par quelques changements de line up, Justice enregistre son premier album en 2005, dont le très bon accueil lui vaut d'être remarqué par Reflections Records.

Chronique

13.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Escapades ( 2007 )

Reflections Records est un vrai cordon bleu lorsqu'il s'agit de prendre soin de ses poulains. Débauché de Complete Control Records, Justice a ainsi pu profiter, pour son deuxième album Escapades, de l'expérimenté Don Fury, responsable d'une grande partie du son hardcore new yorkais des années 80 (Agnostic Front, Gorilla Biscuits...), de l'inévitable mastering d'Alan Douches, d'une importante tournée aux côtés des nord américains Verse et Go It Alone ainsi que d'une sortie chez Young Blood Records pour les States, excusez du peu.

Cette évolution au niveau de la forme s'accompagne également d'une évolution notable sur le plan musical. Si les premières productions mettaient plutôt l'accent sur le côté roots du hardcore old school avec ses rythmiques véloces, Justice s'oriente désormais vers une option plus évolutive. Surfant sur la vague plus ambitieuse du post hardcore - appellation 90' - des Into Another, Supertouch, Underdog (Ritchie Birkenhead vient d'ailleurs prêter sa voix sur "I Need Air") ou Government Issue, les belges s'ébattent dans un style assez inspiré, porté par une rythmique lente à mid tempo, où dominent mélodies langoureuses voire quasi bluesy ("Don't Tell Anyone"), au sein desquelles pointe même une dose de nonchalance remarquablement feinte.
Pourtant, bien que révélateur d'un potentiel certain, Escapades n'en montre pas moins quelques carences. En effet, dans sa volonté de s'extirper de manière assez brutale du carcan hardcore traditionnel, Justice semble en oublier l'essentiel, l'envie, l'enthousiasme, bref le liant qui permet à la machine de fonctionner. Même si les belges mettent tout en oeuvre afin d'insuffler à leur musique un caractère attractif - au sens noble du terme - et vivant, voguant avec talent entre rythmiques chaloupées et syncopées, un peu à la manière des Bad Brains ("See Me Glow", "Unsure", "Oh How We Laughed"), on sent le groupe peiner à trouver la bonne carburation, cloué à ses starting-blocks et s'enfonçant inextricablement dans une langueur (mollesse ?) à laquelle le chant monotone et quasiment sans vie de Switch n'est peut-être pas étranger.

Constat mitigé donc à l'écoute de cette dernière fournée de Justice, ce qui est d'autant plus rageant dans la mesure où l'on sent le groupe disposer d'énormes moyens et d'une inspiration débordante. Les belges semblent, somme toute, sur la bonne voie mais quelques réajustements s'avèrent nécessaires.

Télécharger : "Coming Down"

A écouter : I Need Air, Don't Tell Anyone, Coming Down
Justice

Style : Hardcore
Tags :
Origine : Belgique
Site Officiel : justicehc.com
Site Officiel : http//www.reflectionsrecords.com
Amateurs : 46 amateurs Facebook :