Albums du moment
Pochette Glow On
Pochette Wildhund
Pochette Anabasis Pochette In Transmission
Chroniques
Pochette Exhumed Information
Pochette Savigaila
Pochette How To Tune A Parrot
Pochette Lower forms of life Pochette Welcome To The Nightmare
Découverte
Pochette No Way

Titre : Part Ache Année : 2013
Nombre de titres : 9

Tracklist
01. Crevasse
02. Wakefield
03. Looks Like Freedom
04. These Rare Moments
05. Au Revoir Tristesse
06. Zwang Abwärts
07. No One But Myself
08. Angebot/Nachsage
09. Crevasse II
Acheter : logo amazon
Labels : Halo Of Flies , Vendetta Records
Collection : 1 membre possède cet album.
Moyenne lecteurs : 16.3333/20 (12 avis dont 6 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Part Ache aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Max Taré 17 / 20 Le 11/12/2013 à 20H51

Bel album, belle chronique.

elfiremi 16 / 20 Le 09/10/2013 à 12H30

D'accord avec la note et l'idée générale, mais pour être franc, je rejoindrai Ludo.baba en remarquant le style extrêmement ampoulé et poétiquement "candide" de cette rubrique, du moins son premier paragraphe...
D'un autre côté, si l'on se met à noter les chroniques, c'est une mise en abîme sans fin! Et on ne saurait par ailleurs que trop remercier tous les chroniqueurs de Metalorgie qui nous simplifient souvent la tâche!

vivoche 17 / 20 Le 06/10/2013 à 17H56

Superbe chronique, super LP, super en live, super membres. Jungbluth, ca à de la gueule!

Craipo 16.5 / 20 Le 04/10/2013 à 21H31

Déjà adepte d'Alpinist et extrêmement convaincu par l'EP daté de l'an dernier je ne peux que m'incliner face à ce premier long et abonder dans le sens de notre Falbala.

Jungbluth, sur un créneau pas tout à fait désert du fait du renouveau d'une certaine idée du Hardcore et des relectures et évolutions diverses du genre qu'il a entraîné ces 7-8 dernières années ne fait rien de plus ou de foncièrement mieux que pas mal de groupe se réclamant ouvertement des restes des scènes Néo Crust/Skramz/Postmachin. Les allemands auraient même plutôt tendance à en faire moins. Less is more, ouais. Exception faite de l'énergie brute qui propulse absolument chaque instant de Part Ache.
Moins de codes, moins de prod', moins de prétention, de je m'enfoutisme mais des litres de sueur, de sang, de sirop pour la gorge et des milliers de bornes d'asphalte avalées avec ce qu'il faut de convictions pour ne pas virer dans la professionnalisation. Etre un groupe virulent est aisé, tellement qu'on en bouffe des palettes entières chaque jour. Etre plus que ça, marquer durablement est une toute autre histoire.
Part Ache est à vif, nu de toute protection et s'encaisse tel quel, littéralement. C'est sale et ce disque est une véritable mission suicide. L'avenir nous dira si Jungbluth s'en relèvera pour venir à nouveau nous ébranler mais en attendant, Part Ache n'en finira du coup peut être jamais de m'évoquer All The Footprints You've Ever Left and the Fear Expecting Ahead (Envy).
Autre Graal, autre pays et autre époque, certes, mais il y a ici ce quelque chose d’incroyablement serein, humble et honnête et pourtant si profondément désespéré, abattu sans jamais être tout à fait résigné que la même lueur d'espoir vacillante semble s'échapper de tout ce gris. Car c'est bien vers celle-ci que tend Part Ache. Sinon à quoi bon?

Jungbluth, une parenthèse qui vous veut du bien.

Falbala 16.5 / 20 Le 04/10/2013 à 13H25

Pour ton info personnelle, l'élève de 4ème n'est ni poète, ni profonde, ni philosophe. Elle n'essaie aucunement de passer pour quelqu'un qu'elle n'est pas ni pour qui que ce soit. Elle fait simplement part de son ressenti, que tu ne partages visiblement pas. Et c'est sans doute tant mieux!

Ludo.baba 16.5 / 20 Le 04/10/2013 à 09H33

100% d’accord avec la note. Excellent disque.


Par contre la chronique….
"Seulement ces quelques notes face à l'inéluctabilité de l'éphémère »
« le pressentiment diffus que les beaux moments vivent éternellement en nos cœurs comme un présage du sublime que nous n'atteindrons jamais »
« où ça et là, s'immiscent d'infimes luminescences aux rayonnements radieux nimbés de tristesse »,
« Et les troubles questions se pressent à nouveau. Qui sommes-nous? Qui sont les autres? »
« La cathédrale de sérénité, perdue dans les antres terrestres, le seuil à peine franchi, si furtivement entrevue, se crevasse et se fissure »
Etc.

C’est une blague ou quoi ??
On dirait un élève de 4ième qui essaye de faire de la poésie profonde et philosophique !!

Jungbluth

Style : Crust / Screamo / Hardcore
Tags : - - -
Origine : Allemagne
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 12 amateurs Facebook :