Titre : Screaming For Vengeance Année : 1982
Nombre de titres : 12
Acheter : logo amazon
Collection : 20 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 18.75/20 (10 avis dont 7 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Screaming For Vengeance aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

DARWINWILD 18.5 / 20 Le 13/07/2018 à 21H31

Je disais que le précédent album était fade et plat mais là ils ont bien rebondi en nous offrant quelque chose d'absolument génial.

De l'intro jusqu'au dernier morceaux, tu headbang, tu vibres, tu te fais plaisir sans t'ennuyer une seule secondes.
Même les moins bons morceaux du disque sont meilleurs que les titres du précédent album.

Mes morceaux préférés sont "screaming forvengeance", "riding on the wind" et "devil's child".

Thoth 20 / 20 Le 11/07/2015 à 09H58

Album exceptionnel

Eagle_John 18.5 / 20 Le 17/11/2011 à 18H12

La grande classe tout simplement! Judas Priest ont nettement durçi le ton depuis Point Of Entry et British Steel. On se retrouve avec un album très puissant (surtout pour l'époque) et inspiré. La voix de Halford fait des miracles, on trouve des couplets entiers en faussets voir même des chansons entières!! Les meilleurs titres sont cités par devilman. Mais c'est vrai que Hellion/Electric Eye est juste énorme, ces chansons pourraient être l'hymne du genre. Bloodstone aussi est très bonne...En fait c'est pas les chansons bonnes qui se démarquent tant le niveau est élevé, mais plutot les morceaux plus anecdoctiques comme: Take Theses Chains et Pain And Pleasure. Pour résumer si vous ne l'avez pas, foncez l'acheter, c'est quand même Judas Priest au sommet de son art!!!

blackbird 18 / 20 Le 24/05/2009 à 04H29

1982. J'ai 12 ans et depuis environ un an je n'écoute que du "hard" au grand désespoir des tympans maternels. Je dévore les 33 tours par dizaines et ce disque du Priest fait partie de mes favoris à côté, entre autres, du Blackout des Scorpions.27 ans sont passés et la galette allemande est un peu périmée... Et oui, le temps est sans pitié, il opère un tri meurtrier pour ce qu'on a pu adorer hier.
Screaming For Vengeance est toujours là, beau, puissant, mélodique, une sorte de perfection du genre! Et il ny en a pas eu 50 des albums essentiels au début des années 80: The Number of the Beast? Mouais, très bien, sauf que Maiden nous sert une recette à la Maiden (et nous la recervira longtemps), alors que Judas nous livrait un disque quasi universel, un classique. On ne fera ensuite que rajouter des pédales à sa batterie, épaissir le son de sa guitare, jouer plus vite ou plus lourd, avoir un gros son, hurler ou "gutturer", mais tout était déjà là, un de ces rares albums de jeunesse (il y en a d'autres rassurez-vous!) qui durent toute la vie. Un très beau disque.

Ebrithil 18.5 / 20 Le 06/10/2008 à 17H48

Eh bien , voilà , ça c'est une bombe .
Ca bouge , ça groove , c'est rapide , c'est puissant , c'est...Judas Priest.
Pas comme le formaté et plat British Steel qui de tous les albums du Priest que j'aie écouté (je termine petit à petit mon exploration du groupe) , est le seul qui m'aie fait chier.

darklau 19 / 20 Le 27/04/2007 à 23H11

Culte est bien le mot qui convient pour définir cette bombe. Que ceux qui n'ont jamais voulu écouter cet album sortent de ce site et aillent voir ailleurs.
Rob Halford vocalise comme jamais et donne une dimension incontestablement éternelle à cet album. Le travail des guitaristes est également époustouflant. Du grand art. Indispensable.

Devilman 18 / 20 Le 03/08/2006 à 16H11

Album culte de chez culte, il marque en 82, avec le "Number Of The Beast" d'Iron Maiden, la frontière claire et définitive entre Heavy Metal et Hard Rock/gros rock etc, c'est aussi le plus gros succès de Judas Priest à ce jour (et plus particulièrement le single "you've got another thing coming", que l'on retrouve dans la BO du jeu video GTA : Vice City lol)...

Déjà l'album s'ouvre sur la cultissime et majestueuse intro "The Hellion" et enchaîne sur l'indémodable "Electric Eye", avec le chant ininmitable du "Metal God" Rob Halford, il est alors (et pour toujours) au sommet de la hierarchie des chanteurs de Metal, et il le sait lol, ceux qui ont découvert "Electric Eye" à ce moment là n'ont jamais du s'en remettre... tout le reste n'est qu'enchaînement de classiques, "Riding On The Wind", encore un morceau que personne d'autre que Rob ne pourrait chanter, "Screaming For Vengeance", véritable appel à la rebellion, rageur et contestataire à souhait, "Devil's Child", un quasi-hommage à AC/DC, avec un break où Rob s'en va explorer des hauteurs inconnues du commun des chanteurs de pop/rock/hard/metal, et bien sûr, le tubesque "you've got another thing coming"...

A ce moment-là, le Priest domine incontestablement la scène Metal, le point d'orgue de sa carrière, définitivement culte...