Chroniques
Pochette Bottle It In
Pochette Existential Void Guardian
Pochette Trash Generator
Pochette Belzebubs
Pochette Remarkably Human
Pochette The Mirror Pochette Eternal Return

logo JetSex

Biographie

JetSex

Jetsex est né en 1998 des cendres d'un groupe dans lequel jouaient le charismatique Miko (chant) et Jimmy (basse). De nombreux changements de line up ont perturbé le réel lancement du JetSex style (Roger et Ben au début respectivement à la guitare et à la batterie ont été remplacé d'abord par Boban pour la guitare puis par Yann. Nono remplacera Ben derrière les fûts). Les premières (vraies) compos naissent avec l'arrivée de ces nouveaux membres qui permet à JetSex d'enregistrer cinq chansons et de se faire un nom dans la scène parisienne après quelques concerts déjà très intenses entre hardcore et punk old school rappelant H2O voir Suicidal Tendencies. Et pour leur première sortie, New York City: Paris, mon amour le groupe se paie le luxe d'avoir un split avec les New Yorkais de Murphy's Law en septembre 2001. Quelques mois après la sortie du split, Phil (ex- Burning Heads) apporte son expérience à la deuxième guitare et JetSex se met à faire un petit tour de France croisant notamment sur sa route No Redeeming Social Value, The Queers, Murphy's Law, Hard Ons, Kill Your Idols, Bane ou encore Mr T Experience. Pas mal pour une première ! L'année 2004 est plutôt pas mal: le groupe signe tout d'abord sur The Age of Venus (distribution nationale par Overcome) est invité au Fury Fest 2004, fait une tournée européenne (Portugal, Espagne, Allemagne, Italie, Pologne etc) avec 25 ta Life ainsi que quelques première parties sympas (Stretch Arm Strong, Dirty Fonzy...) et enfin leur premier album Paris By Night confirme leur potentiel et clame haut et fort leur amour pour la capitale.

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Paris By Night ( 2004 )

Le premier CD de JetSex s'est longtemps fait désirer. Après la réputation de bêtes de scène qu'ils se sont forgés depuis la création du groupe en 98, surtout dû à son chanteur - Miko Bilbao - on se demandait si une telle énergie pouvait aussi bien rendre sur cd. Le split avec Murphy's Law entretenait le doute.

Mais Paris By Night est la bonne réponse aux quelques interrogations que l'on pouvait avoir, c'est bien du 100% JetSex style comme ils aiment à le dire. Première plage, une petite intro douce et joyeuse, une guitare en solo et une grosse bouffée d'adrénaline lance cet opus. On se régale dès la première chanson "Invisible Minority" aux accents H2O (ai-je besoin de préciser que Miko est un grand fan des New Yorkais et qu'il a repris "Guilty by association" avec eux lors de leur dernier passage en France avec le Deconstruction tour 02?). Sur la deuxième chanson "What i am doing here" on sent l'apport de Phil (ex-Burning heads) à la guitare, une minute intense qui sent le Burning Heads époque Be one with the flames.

Voilà une petite façon de présenter JetSex à travers ces deux premières chansons. Même si les influences se font sentir, les parisiens gardent néanmoins un son et des compositions qui leur sont propres. Pour le son, Guillaume du Loko Studio est aux commandes, donc autant dire qu'on est pas surpris quant à la qualité de la production avec un gros coup de coeur pour la rythmique basse-batterie comme les petits solos sur "Claudio Chippucci" (ex coureur cycliste qui a marqué son époque, sportifs chez JetSex ?). Et puis comment parler du son sans parler des deux guitares qui se complétent parfaitement, c'est dans des albums comme celui ci qu'on se rend compte à quel point l'apport d'une deuxième guitare peut enrichir un album !

La pochette (faite par Erwann) représente un gros chat orange style Godzilla armé d'une bière (on le comprend à l'arrière) qui sème la panique dans les rues de Paris sous les lasers de la Tour Eiffel, le logo JetSex est de la même couleur, sans doute une façon de mettre en parallèle le groupe et ce gros chat. Le titre Paris by night est représentatif de la pochette (c'est aussi une expression très "in" de la capitale).

Mon gros coup de coeur de l'album est la chanson... cachée ! Peut-être parceque je la connais depuis longtemps et qu'on la reprenait déjà lors des premiers concerts de JetSex à Paris... Le refrain, les choeurs, le solo de basse, un condensé de JetSex en une seule chanson. "Think twice" envoie aussi bien la patate dans un genre un peu plus lourd.

Souvent catalogué comme un groupe de Hardcore, hormis les chansons qui sonnent old school punk (Rich kids and lsd ça vous dit quelque chose ?) JetSex est avant tout un groupe de punk rock (seuls les refrains sont parfois "hardcore": très sing along, facile à reprendre pour le public en concert) et c'est pas étonnant si ils ont joué avec des groupes d'une certaine époque, que certains qualifieront comme mythiques (The queers, 25 ta life, kill your idols, murphy's law ... NYHC!).

Un des meilleurs albums punk rock Français de l'année !

T

A écouter : Think twice, Claudio Chippucci, One