logo Jesus Piece

Biographie

Jesus Piece

Le quintet originaire de Philadelphie s'exprime depuis 2015 à travers un Hardcore moderne aussi bien inspiré par le Death-Metal, le Grindcore ou la Noise. Le groupe s'inscrit dans cette nouvelle vague composée de Code Orange, Vein, Knocked LooseHarm's Way, ou encore Varials avec lesquels il tourne régulièrement. Jesus Piece sort un premier EP sans titre en 2015 et enchaîne avec un second (plus court) l'année suivante. Il faudra attendre 2018 pour voir les Philadelphiens signer chez Soutern Lord Recordings et sortir leur premier long format Only Self, qui les fera voyager jusqu'au Japon ou en Australie notamment.

Chronique

15.5 / 20
0 commentaire

Only Self ( 2018 )

Rejeton de plus de la nouvelle vague hardcore, Jesus Piece creuse son trou à mains nues dans le terrier d’une violence défrichée jadis par Botch, Neurosis, Burnt By The Sun, Coalesce et autres Gaza. Premier album expulsé en 2018 tel un glaire coincé au fond du gosier, Only Self impressionne et réactualise les dossiers via une maîtrise de la brutalité digne des darons du genre.

Mais le quintet Philadelphien ne sort pas de nulle part, les deux discrets mais puissants formats courts pondus respectivement en 2015 et 2016 ont en effet modelé le socle vénère de ce qui adviendra. Only Self donc, expose des influences piochées autant dans le death ou le grindcore que le beatdown ou la noise, et on réceptionne directement le parpaing avec Lucid, amorce d’un tunnel de rage sans pitié. Lignes de basse dévastatrices, hurlements doublés pétris dans la matière haineuse, guitares spéléologues chauffées à blanc et frappes de bûcheron équilibriste se solidarisent pour nous envoyer au tapis, malgré quelques suspensions, comme sur le grassouillet In the Silence et ses mélodies en chien planquées avant et au milieu du chaos ambiant, puis sur le diptyque final I et II, sans doute échappé d’une dimension parallèle, où la pesanteur fantomatique ouvre le champ à de très lents et très lourds desseins.

Extirper un moment de bravoure particulier de ce bloc de rouille incandescent n’est pas chose aisée, néanmoins on retiendra – outre une entame casse-reins – les mouvements nécessairement punitifs d’un Punish concassé, suivi de cette conversation de gueulantes opportune sur Curse of the Serpent, ou bien les furieux Adamant et Neuroprison à la durée strictement identique (2:04) et leurs changements de trajectoire rythmique aussi fluides que dantesques.

Encore une formation de qualité supérieure à noter sur son calepin réservé aux groupes de hardcore de jeunes qui défouraillent dru en cette fin de décennie, et qui ne se contentent pas de reproduire platement les trouvailles de leurs aînés. Jesus Piece et son Only Self nous donnent leur définition d’une violence débridée, toutefois intelligente, et même introspective parfois. En toute logique la suite devrait nous étonner.

Only Bandcamp.

A écouter : soi-même.
Jesus Piece

Style : Hardcore / Punk / Sludge / Noise
Tags : - - - - -
Origine : USA
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :