Titre : Variations Goldberg (Glenn Gould, 1981) Année : 1981

Tracklist
1 - Aria
2 - Variation 1 a 1 clav.
3 - Variation 2 a 1 clav.
4 - Variation 3 a 1 clav. canone all'unisono
5 - Variation 4 a 1 clav.
6 - Variation 5 a 1 ovvero 2 clav.
7 - Variation 6 a 1 clav. canone alla seconda
8 - Variation 7 a 1 ovvero 2 clav.
9 - Variation 8 a 2 clav.
10 - Variation 9 a 1 clav. canone alla terza
11 - Variation 10 a 1 clav. fughetta
12 - Variation 11 a 2 clav.
13 - Variation 12 canone alla quarta
14 - Variation 13 a 2 clav.
15 - Variation 14 a 2 clav.
16 - Variation 15 a 1 clav. canone alla quinta. andante
17 - Variation 16 a 1 clav. overture
18 - Variation 17 a 2 clav.
19 - Variation 18 a 1 clav. canone alla sesta
20 - Variation 19 a 1 clav.
21 - Variation 20 a 2 clav.
22 - Variation 21 canone alla settima
23 - Variation 22 a 1 clav. alla breve
24 - Variation 23 a 2 clav.
25 - Variation 24 a 1 clav. canone all'ottava
26 - Variation 25 a 2 clav.
27 - Variation 26 a 2 clav.
28 - Variation 27 a 2 clav. canone alla nona
29 - Variation 28 a 2 clav.
30 - Variation 29 a 1 ovvero 2 clav.
31 - Variation 30 a 1 clav. quodlibet
32 - Aria da capo
Acheter : logo amazon
Collection : 1 membre possède cet album.
Moyenne lecteurs : 17.75/20 (4 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Variations Goldberg (Glenn Gould, 1981) aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

19 / 20 Le 05/12/2006 à 20H59

pec, je n'ai jamais vu de chronique de musique classique dans rocksound ni de hardcore dans télérama...
Si le fait qu'une fois par semaine une chronique dans un style n'ayant peu ou rien à voir avec le rock paraisse, évite juste de passer par ici le samedi...
Pour le système de notation, tu as certes raison, c'est difficile de garder une cohérence, mais ça cela ne date pas d'aujourd'hui et la note permet juste de se faire une idée vite fait, après il y a la chronique en elle même.
Sinon, tu seras ravi d'apprendre que une chro de Cave In est en préparation justement et que le marché du disque de musique classique se porte mal et a donc aussi "besoin de notre aura".

Miffy, ça fait plaisir des personnes appréciant Bach, Chopin ET le punk old-school!

Miffy 20 / 20 Le 05/12/2006 à 05H41

La musique n'aurait jamais pu se rendre à un tel point aujourd'hui sans tous ses prédécesseurs... Bach en est un, et sinon le plus grand. Sans faire un cours d'histoire de la musique baroque, Bach est un qui est ose. Dissonances, ruptures harmoniques, nuances contrastantes, profondeur émotionnelle et spirituelle... Quel compositeur peut nous offrir cette perfection aujourd'hui? Quand à Gould, je ne peux cacher mon éternelle admiration devant la fragilité et la spontanéité de son jeu. La musique, quelle soit baroque ou moderne, avance sur ce qui a été fait, le jazz n'ayant pu exister sans Chopin selon moi! À quand d'autres chroniques sur la musique classique? Car selon moi c'est une des plus grandes initiatives que j'ai vu sur ce site! Bravo Marco, aux autres, OSEZ!!

Turtle 19 / 20 Le 05/12/2006 à 05H15

Excellente chronique, instructive, bien écrite et qui donne la possibilté de voir ce jeu si atypique de Gould, ce jeu qu'on veut ne pas montrer dans les écoles et qui pourtant révèle un rapport à l'instrument quasiment fusionnel.
Oeuvre à voir et à écouter.... absolument.

pec 13 / 20 Le 04/12/2006 à 19H39

Je suis surement bète de ne pas etre d'accord, mais je maintiens : c'est dommage de se disperser, même si le classique a besoin de chroniques qui le mettent en valeur. Alors pourquoi pas, mais vous risquez de perdre l'âme du site.

Et Youpiiii pour Cave in !!!

(Et sache, Marco, que telerama chronique régulièrement du rock couillu, dernier en date : Motörhead, noté tout de meme " fff ".)