logo Jamie xx

Biographie

Jamie xx

Jamie Smith aka Jamie xx est l’un des membres fondateurs de The xx, groupe anglais de d’Indie Pop.
En 2011, il sort un album de remix de l’album I’m New Here de Gil Scott-Heron.
Quatre ans plus tard sort In Colour, son premier album solo. Il laisse y entrevoir une musique électronique variée saluée par la critique.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (13.5/20).
logo amazon

In Colour ( 2015 )

Entamer une carrière solo lorsque son groupe connaît un succès certain n’est jamais chose aisée. The xx, groupe londonien qui trust sans ménagement le haut des charts depuis sa création, a su, par un délicat mélange d’Indie et d’Electro, développer une fanbase imposante. Jamie xx, l’un des cerveaux principaux du quatuor, s’essaie donc à présent aux joies des productions en solitaire. Après un premier album de remix de Gil Scott-Heron en 2011, l’Anglais sort quatre ans plus tard In Colour, véritable déclaration d’amour à la musique contemporaine.

En voilà une jolie surprise. Nous connaissions déjà l’accointance envers la musique électronique de The xx, mais c’était sans compter sur cette proposition de Jamie Smith, aka Jamie xx. La pochette, allant de paire avec le titre, est parfaitement choisie pour résumer ce que contient cet album. In Colour dévoile sur ses onze titres un arc-en-ciel de bonhommie, où viennent s’entremêler par un savant dosage Musique Electronique, Soul et Pop. « Musique Electronique, c’est d’un vague ! » allez-vous rétorquer. Il est vrai que l’une des grandes forces de cet L.P réside en sa navigation quasi permanente aux quatre coins de l’électro moderne. Embrassant sans vergogne UK Bass, Dubstep, Future Garage voire Deep House, il est bien difficile d’étiqueter la première livraison discographique du londonien. Ne nous en plaignons pas, c’est ce qui fait en général la marque des grands.

La mélodie, toujours prégnante, vient caresser les vagabondages stylistiques du jeune homme. Les rythmiques, tantôt dansantes, tantôt introspectives, prennent l’auditeur dans le sens du poil. De toute évidence, le but n’est pas ici de décontenancer, mais bien d’offrir une ambiance décontractée. La comparaison avec les new yorkais de Ratatat s’impose d’ailleurs, non pas sur le plan stylistique, mais bien sur ce sentiment de légèreté omniprésent. Tout indiqué pour accompagner le défilé des paysages lors de vos déplacements, voire les soirées posées entre amis, In Colour s’avèrera particulièrement addictif dès lors que vous lui accorderez votre attention. Malgré tout, la variété des genres n’apporte pas que du bon, et Jamie xx pèche là où il excelle par ailleurs. Soyons clairs : la majorité des morceaux non-instrumentaux ne sont pas à la hauteur. Rapidement lassants, les feats viennent quelque peu briser une mécanique pourtant bien roder. Citons pèle mêle celui avec Young Thug sur I Know There’s Gonna Be (Good Times) ou encore celui avec Oliver Sim sur Stranger In A Room. Seul Loud Places, avec Romy, se démarque par sa délicate fraicheur.

Pour le reste, Jamie xx nous livre un album d’une diversité et d’un allant indéniable. Une production impeccable, de l’ingéniosité et une bonne dose de mélodies sucrées permettent à notre ami d’outre-manche d’aboutir à un résultat que l’on attendait pas. De très bon augure pour la suite. Ne serait-ce pas l’un des albums les plus « feel good » de cette année 2015 ?

A écouter : Avec des potes.
Jamie xx

Style : Electro
Tags : - -
Origine : Royaume-Uni
Site Officiel : jamiexx.com
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :